Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
Féminin Psycho n°63 jui/aoû 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°63 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 61,9 Mo

  • Dans ce numéro : s'aimer soi-même.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
DOSSIER « S’aimer vraiment ! » tanciation qui n’est pas favorable à l’auto-bienveillance. Amour de soi et narcissisme L’amour de soi ne s’apparente pourtant pas au « narcissisme » à proprement parler. Le pauvre Narcisse de la légende grecque a fini par mourir à force de contempler son reflet dans l’eau. Devenu incapable de communiquer avec qui que ce soit, il finit par en oublier les besoins les plus primaires de l’individu. Il faut dire que la mythologie en faisait l’enfant d’un inceste, un difficile démarrage dans la vie… Avoir une opinion positive de soimême, s’aimer suffisamment pour prendre soin de soi, de son physique, de sa santé, de son plaisir, est une façon d’avancer positivement dans la vie. Rien à voir avec ce que l’on entend aujourd’hui par narcissisme, qui signifie en fait que l’on reste totalement autocentré sur soi-même. Rien à voir non plus avec le narcissisme initial ou sain dont parlait Freud et qui évoquait en fait la première période de vie, celle où l’on n’a pas encore construit son image de soi, puisque l’on ne fait encore qu’un avec la mère. L’estime de soi, le soin que l’on se porte n’ont donc rien à voir avec le narcissique, qui est atteint d’égoïsme exacerbé, et encore moins avec le pervers narcissique, dont le comportement manipulateur relève d’une déviance. Il est pourtant exact que notre milieu culturel et religieux occidental ne va pas dans le sens de cet amour. S’il est toujours question d’aimer l’autre, il est assez rare de se dire qu’il est bon de penser à soi, même si cela est en train de changer. La recherche du bien-être est en effet de plus en plus à la mode, mais au fond de nous, la culpabilité guette. Les femmes en particulier ont tendance à vouloir 18 FÉMININPSYCHO se consacrer totalement aux autres, qu’il s’agisse de travail, d’enfants, de conjoint, de parents… Bref, difficile de penser faire le break bienfaisant qui permette de repartir du bon pied. Encore faut-il que la personne soit à même de profiter de cette pause et ne soit pas sans cesse en train de penser à ce qu’elle pourrait être en train de faire d’autre. L’estime de soi permet justement d’adopter une attitude apaisée vis-à-vis de ce type de nécessité. Prendre soin de soi n’a rien de honteux et conduit à une série de comportements salvateurs : aller voir le médecin quand les choses ne vont pas bien sans remettre sans arrêt, éviter la fréquentation de personnes négatives, réagir face aux attaques injustifiées, autant d’attitudes qui portent leurs fruits rapidement. Une bonne raison qui fait dire qu’une bonne estime de soi produit des gens plutôt heureux, ou au moins d’humeur assez positive. Ce qui entraîne un cercle relationnel vertueux : difficile d’être désagréable avec quelqu’un qui se comporte de cette façon. Les comportements à risque Le manque d’estime de soi peut parfois constituer un véritable danger pour la personne qui peut en venir dans les cas les plus extrêmes à adopter des comportements à risque. Lorsque cette estime est véritablement défaillante, elle peut mener à des conséquences catastrophiques. Parmi les grands types de victimes, on trouve des femmes ou des enfants battus qui n’osent se rebeller, non seulement par peur mais parce qu’ils sont intimement convaincus de mériter ce traitement. Ou des personnes qui ne parviennent pas à se remettre d’une rupture ou d’un licenciement, avec comme conséquence une dépression pouvant aller jusqu’à la tentative de suicide. Le manque, voire l’absence d’amour pour soimême peut en effet mener à une existence malheureuse, voire tragique ; les épreuves étant toujours vécues comme autant de preuves de son inaptitude. Le doute et l’incapacité à agir ou réagir sont omniprésents. Vive Moi ! Oublions donc tous nos doutes sur le bienfondé ou non de l’amour que nous avons pour nous. Il faut s’aimer, non seulement c’est un droit mais aussi un devoir ! En nous aimant, nous construisons la base solide grâce à laquelle nous pourrons également construire de belles relations avec les autres. Nous sommes suffisamment conscients pour faire la différence entre cette attitude qui préserve notre bien-être et l’égocentrisme. Et si notre enfance n’a pas permis de bénéficier de ce sentiment, fions-nous aux personnes proches qui nous aiment et nous veulent du bien. Elles savent bien que nous aussi « Nous le valons bien ! ». n A.F. A LIRE « S'aimer soimême » de Robert Harold Schuller, Editions Un monde différent, 216 pages. PHOTOS.COM
PHOTOS.COM « S’aimer vraiment ! » DOSSIER 10 règles d’or pour apprendre à s’aimer Certains n’ont besoin d’aucune aide pour adopter le bon comportement. D’autres au contraire nécessitent assistance. Mais nous sommes nombreux à avoir besoin de temps à autre d’un petit rappel ou de suivre certains conseils lorsque la navigation se fait plus houleuse sur le voyage au long cours de la vie. Car s’aimer facilite tellement le chemin ! 1.Je suis unique ! Se répéter ces trois mots peut parfois être utile et même faire beaucoup de bien. En effet, nous passons beaucoup de temps, parfois inconsciemment à nous comparer à d’autres. Et fréquemment à des exemples ou des modèles difficiles à suivre. Nous sommes nombreuses à penser être « moins jolies » qu’Angelina, « plus grosses » que Sharon Stone, « plus ridées » que Demi Moore, « moins toniques » que Madonna, « moins cultivées » que notre meilleure amie… Sans oublier que l’on peut se qualifier « moins intelligente » que tel cerveau dans la famille, avoir « moins bien réussi » que ses parents, que l’on parle de la solidité des liens du mariage ou de la réussite sociale et financière… Autant de comparaisons qui ne cessent de nous gâcher la vie et qui peuvent être énoncées par des proches qui ne nous veulent pas que du bien. Mais nous faisons également cela très bien toutes seules et cette attitude autodestructrice n’apporte absolument rien, mis à part un peu plus de doute… Rappelons-nous donc en ces instants, que s’il est parfois difficile de voir le verre à moitié plein, nous sommes bel et bien FÉMININPSYCHO 19 PHOTOS.COM D.R.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 63 jui/aoû 2011 Page 124