Féminin Psycho n°62 mai/jun 2011
Féminin Psycho n°62 mai/jun 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°62 de mai/jun 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 26,6 Mo

  • Dans ce numéro : assumer ses choix, le fondement de l'équilibre et de la plénitude.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
PHOTOS.COM MOI & LES AUTRES PHOTOS.COM ont du mal avec ce petit mot de trois lettres. Par peur de déplaire. Par peur de blesser. Par peur du conflit. Par manque d’affirmation de sa personnalité. Par peur toute simple de la personne qui est en face… C’est un souci pour ces personnes qui regrettent ensuite de ne pas avoir osé dire ce qu’elles pensent ou réagir à temps, ce qui peut entraîner de graves malentendus.• Surmonter la peur du refus En tous les cas, même si vous êtes dans ce type de personnalité, il faudra au moins surmonter cela face à votre enfant. En effet, il est absolument capital et indispensable pour l’éducation de votre enfant, pour son insertion dans la société, et pour la construction de son individualité. Inutile de penser que vous serez une 98 FÉMININPSYCHO exception en mettant la tête dans le sable et en vous convaincant que cotre cocon familial ne connaîtra jamais le conflit. Celui-ci fait partie intégrante de la vie et il faut le gérer. L’enfant ira même jusqu’à provoquer la dispute, afin de s’affirmer, ce qui n’a rien d’inquiétant. Il faut donc apprendre à gérer cela. Bien entendu, pas question de tomber dans les extrêmes : l’interdit ayant eu mauvaise presse, il y a eu un mode d’éducation permissive où il ne fallait pas choquer l’ego de nos chers petits, avec des écoles adaptées qui n’ont franchement pas convaincu. Il s’est avéré souvent que ces enfants intégraient en fait les interdits dans leur vie à un âge plus proche de l’adulte et refaisaient en quelque sorte leur éducation. 7 RÈGLES POUR APPRENDRE À DIRE NON 1. Admettez que vous ne savez pas dire non. 2. Analysez les causes de cette difficulté. 3. Cessez de vous dévaloriser. 4. Ne vous découragez pas. 5. Transformez vos pensées automatiques. 6. Apprenez à vous affirmer. 7. Préparez-vous à affronter les réactions des autres. D’un autre côté, hors de question également d’aller dans ces exemples de parents, guidés souvent par des préceptes d’un autre âge, qui refusent tout à leurs enfants : l’éducation, le savoir, les vaccins, les sorties et j’en passe… Ceci étant souvent réservé aux filles plus qu’aux garçons.• Un mot difficile à dire Revenons donc à la normalité et à l’éducation que tout un chacun tente d’inculquer à ses enfants pour leur bien. Et l’on constate que le non est de plus en plus difficile à dire... Les pédopsychiatres insistent pourtant tous sur l’importance des limites, puisque l’enfant explore progressivement ce qui l’entoure, sans se poser seul des frontières puisqu’a priori le monde est à lui. Aux parents donc de spécifier ce qui est possible ou non, admissible ou non. C’est une chose très facile à faire, lorsqu’il s’agit de dire au petit enfant de ne pas toucher les prises de courant, car c’est une question de simple survie. Lorsque
l’enfant grandit, il faut ensuite trancher sur un tas de questions qui vont de l’alimentation au sommeil, en passant par les jeux et les devoirs. Notre construction se fait via des pulsions que nous désirons suivre sans nous poser de questions afin de les satisfaire. L’adulte a normalement appris que certaines de ses pulsions ne peuvent être satisfaites, et cela ne va pas lui poser de problèmes particuliers, car il a normalement appris depuis la petite enfance que cela fait partie de la réalité de la vie. Un enfant qui n’a pas appris cela et qui voit toutes ses pulsions satisfaites sera très malheureux, lorsque forcément il arrivera un moment où il se verra forcé d’y renoncer. Tout le monde le sait, l’apprentissage se fait beaucoup plus facilement jeune que vieux. De plus les enfants n’ont aucun problème à obéir. D’ailleurs on peut le constater : en effet, lorsqu’ils ont envie de vous faire plaisir, les enfants font preuve d’obéissance pour vous montrer combien ils sont gentils et qu’ils ont bien compris le fonctionnement du système éducatif.• Une autorité indispensable L’autorité, ce mot qui est presque d’un autre âge, est pourtant toujours indispensable. Bien exercée, elle est comprise comme un acte d’amour et de respect vis-à-vis dans un premier temps des autres membres de la famille et ensuite de l’environnement. Cet environnement protecteur est important pour l’enfant qui met toute sa confiance dans ces adultes qui savent finalement mieux que lui ce qui est bon pour lui ou pas, puisqu’ils sont déjà passés par là. Par contre, l’autorité a parfois mauvaise presse, car les parents ont du mal à l’énoncer clairement ou vont culpabiliser de façon involontaire l’enfant. Il vaut mieux ainsi éviter les phrases du type : « Fais-le pour me faire plaisir », ce qui a tendance à impliquer que le jour où je n’ai pas envie de faire plaisir, je n’ai pas à le faire ; « Fais-le, sinon gare à toi », la menace ne fonctionne qu’à très court terme et n’implique aucune adhésion de la part de l’enfant. L’enfant obéit par peur simplement. « Fais-le, sinon nous n’irons pas au match de foot », ici encore la menace peut fonctionner sur l’instant, mais que se passera-t-il quand le match de foot sera passé ? Savoir dire non s’avère donc indispensable. Mais le métier de parents n’est pas facile, loin de là, et chacun tente de faire de son mieux. Difficile En cas d'impasse… Si les parents se trouvent dans une impasse, il est possible d’avoir recours à des professionnels de l’enfance qui ne vont pas faire le travail à votre place, mais analyser de façon plus objective la racine du problème. Et aider à le résoudre. d’atteindre la perfection et d’être certain d’être toujours dans le juste. Les crises existent et sont normales, il faut apprendre à les gérer du mieux possible, se souvenir aussi parfois de sa propre attitude au même âge. Il faut aussi vérifier qu’aucune mauvaise influence ne vient perturber le fonctionnement habituel de la cellule familiale. Le milieu familial permet à l’enfant d’avoir les principes de base, afin de pouvoir gérer les relations avec le monde extérieur. Ce sont ces règles qui l’aident à savoir comment se comporter justement. Plus généralement, retenez que dire non vous apportera 4 grands bénéfices : Gagner du temps, être en accord avec vous-même, donner de la valeur au « oui » et affirmer votre personnalité. Pas mal, « non » ? n A LIRE « Apprendre à dire non » de Delphine Barrais, Editions Studyrama, 128 pages, 12 €. V.D. FÉMININPSYCHO 99 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 124