Féminin Psycho n°62 mai/jun 2011
Féminin Psycho n°62 mai/jun 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°62 de mai/jun 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 26,6 Mo

  • Dans ce numéro : assumer ses choix, le fondement de l'équilibre et de la plénitude.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
PHOTOS.COM D.R. DOSSIER « Plénitude & recherche du bonheur » CAROLINE (49 ans, publicitaire, Paris) Une forme de certitude « Personnellement, je n’ai jamais été à la recherche de la plénitude, mais plutôt dans l’action. J’ai commencé à travailler assez jeune et j’ai eu la chance de pouvoir progresser assez rapidement. Au début dans une agence de publicité en province, puis à Paris. J’ai fini par bien gagner ma vie. Un métier prenant et la vie parisienne, pas vraiment le temps de réfléchir et ma foi, une vie plutôt agréable. Je suis mariée depuis quinze ans et nous n’avons pas d’enfant. C’est le seul point qui ait vraiment été un gros souci pour moi. Nous avons passé une assez vilaine période qui a failli mener au divorce. Mon mari et moi sommes partis une semaine chacun de notre côté, et en revenant tout était plus clair. Je savais combien il était important pour moi, et qu’enfant ou pas, c’est avec lui que je voulais continuer à progresser dans la vie. Sans pour autant abandonner ma vie professionnelle, bien au contraire. Nous avons beaucoup parlé à notre retour et dieu merci, nous avions les mêmes souhaits, au moins sur les points principaux ! Il me semble que sans vraiment l’avoir recherché, depuis nous sommes arrivés à une certaine plénitude tous les deux, un peu comme une certitude, incroyablement rassurante. » 28 FÉMININPSYCHO TÉMOIN Propos recueillis par Anne Florin. Ce que la plénitude évoque pour elles… Témoignages. A écouter des femmes d’âges et d’origines diverses, on se rend compte que la plénitude est une notion souvent très vague et qui varie d’une personne à l’autre. Le point commun de tous ces témoignages ? Le sentiment de bonheur qui s’en dégage, que l’on parle d’amour, de travail ou de foi. TÉMOIN TÉMOIN JACQUELINE (63 ans, bénévole, Nancy) Une nouvelle sérénité « Je pense avoir mené une vie très classique, du moins jusqu’à il y a huit ans. J’ai quitté l’école à seize ans, pour travailler quelques années. Je me suis mariée et nous avons eu trois enfants. Jacques, mon mari a préféré que je reste à la maison pour m’occuper des enfants et de la maison et j’étais d’accord. Jacques a eu un infarctus qui l’a laissé très diminué, il est mort quelques mois après. C’était il y a dix ans à présent. Ma vie s’est écroulée, j’étais désemparée, je ne savais plus que faire de mon existence. Des amies m’ont aidée et je me suis lancée dans plusieurs activités plus ou moins bénévoles. Cela m’a fait du bien, m’a permis de penser un peu aux autres au lieu de ruminer sur ma vie. Et peu à peu, je me suis de plus en plus tournée vers la religion. Sans doute un retour à mon éducation, car ma mère était très pieuse. Cela m’a fait du bien, un peu comme un retour à mes racines. La prière m’a permis de retrouver une nouvelle sérénité et la foi m’a apporté une sorte de tranquillité et d’élan en même temps. Une forme de plénitude en fait… » AUDREY (24 ans, étudiante diplômée, Saint-Cloud) Une grossesse de rêve « A vrai dire, la plénitude ce n’est pas vraiment de mon âge ! Je n’ai que 24 ans, j’ai eu mon diplôme il y a un an à présent et je vais commencer à chercher du travail. Disons que l’expérience que j’ai vécue et qui puisse se rapprocher de cette plénitude, c’est toute l’année que je viens de vivre. Mon copain et moi avons eu un enfant, nous l’avons voulu juste après que j’ai mon diplôme et avant de me lancer dans la vie professionnelle. Tout s’est passé comme prévu, et je dois dire que j’ai passé toute cette année sur un petit nuage ! Une grossesse de rêve, pas de gros souci ni de vrai stress, l’accouchement s’est passé normalement, et depuis je continue à être la plus heureuse avec mon petit David. Le baby-blues, je ne connais pas ! Alors oui, peut-être, la plénitude, ça ressemble sûrement à cela !. »
Je n’attire que des « ratés » … Pourquoi ? La question vaut la peine d’être posée. Effectivement, si les relations amoureuses se succèdent et que le profil des hommes est identique et correspond effectivement à cette définition, mieux vaut interrompre ce cercle infernal et vicieux dès que possible. Encore faut-il savoir comment s’y prendre ? Nous avons toutes le droit de faire des erreurs, de nous tromper dans le choix de nos compagnons. Mais l’idéal est quand même de savoir en sortir sans trop de dommages en négociant la rupture. Une mésaventure pour mieux repartir et parvenir à rencontrer enfin l’âme sœur. Mais voilà que cela recommence… Encore un « loser », et peut-être encore un autre. Il est temps que cela cesse. MOI & L'AMOUR Pourquoi moi ? En effet, c’est la première question à se poser. Une erreur, passe encore, mais attirer sans arrêt le même type d’hommes, il convient de se poser quelques questions et de faire preuve d’un peu de perspicacité. Et cela passe donc par soi-même. Nos phéromones seraient-ils si mal en point ou défectueux ? Sans mettre en cause des éléments que nous ne maîtrisons pas, il est clair que nous dégageons toutes des ondes, un certain magnétisme, peu importe le nom, qui constituent un signal pour les hommes que nous rencontrons. Signal de disponibilité, assez évident. Mais comment pourrions-nous émettre un « signal à ratés » ? Et surtout comment s’en débarrasser ? Il s’agit pourtant d’un phénomène assez courant, du moins si l’on se fie aux forums Internet. La liste des femmes se plaignant d’attirer les ratés, les pervers ou les idiots semble FÉMININPSYCHO 29 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 62 mai/jun 2011 Page 124