Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°61 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 26,2 Mo

  • Dans ce numéro : croire en soi, ça change tout.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
ENQUÊTE « Rester avec un homme qu’on n’aime plus… » confiance. Il connaît leur corps, leur histoire, et lorsque les aléas de la vie viennent frapper, elles savent pouvoir compter sur lui. Du moins, elles en sont convaincues et ont besoin de cette sensation de sécurité. Il s’agit souvent de femmes qui ont connu leur partenaire assez jeunes et n’imaginent absolument pas de se lancer dans une autre histoire. A la fois par manque d’opportunité et manque d’intérêt. Solitaires, elles ont peu d’ami(e)s, leur mari est un repère dont elles ont peur de se passer ou d’être privées. Leurs sorties se font forcément en couple et elles n’imaginent pas pouvoir vivre une vie en célibataire, après tant d’années de vie conjugale.• Les belles endormies Une catégorie à part qui ne correspond pas véritablement à un profil. Certaines femmes « s’endorment » dans leur vie conjugale et familiale. Non pas qu’elles ne soient pas actives, voire hyperactives, mais elles n’ont pas vraiment le temps de réfléchir à leur couple. La vie continue et passe. Un peu moins envie de s’embrasser, de se retrouver, de faire l’amour, de s’amuser ensemble et les années continuent à défiler. L’amour s’efface parfois, mais la prise de conscience ne se fait pas, parce qu’inconsciemment le changement n’est pas souhaité. Le réveil est alors parfois délicat…• Celles en manque d’opportunités ? Les plus machos diront que les femmes qui restent mariées alors qu’elles n’aiment plus leur mari le font par manque d’opportunités. Une erreur ! N’importe quelle femme pourra certifier que les opportunités existent, quels que soient l’âge et le physique. Les femmes qui restent avec un époux qu’elles n’aiment plus ne manquent pas d’occasions de trouver un remplaçant, mais la plupart du temps, elles sont soit trop occupées, soit pas du tout intéressées. D’ailleurs, lorsque leur état d’esprit évolue et qu’elles décident de changer de vie, cela est généralement assez rapide. 46 FÉMININPSYCHO Le résultat d’une histoire Certains couples se construisent également par un projet commun ou se définissent par une communication incessante. Ils peuvent travailler dans la même entreprise, partager une passion professionnelle ou sportive, devenir entrepreneurs ensemble, bref avoir un projet qui les lie étroitement. Avec les années, il est aisé de s’apercevoir qu’il est parfois difficile de vraiment partager une passion avec son compagnon. Lorsque cela arrive, le couple a plus de chances de perdurer dans le temps, car une fois la passion amoureuse quelque peu fanée, une autre vient prendre le relais. Ouvrir un club d’équitation par amour des chevaux, courir les marathons de par le monde, gérer un cabinet d’affaires ensemble… Le couple devient alors une entité qui se base de plus en plus sur une activité en commun et non plus sur une histoire d’amour. L’amour s’est transformé dans le temps en une aventure commune. Une situation plus courante que l’on ne croit. Le couple continue à échanger, à parler, discuter de l’activité qui remplit leur vie à tous les deux. Un peu comme un couple d’amis qui partagerait encore le même lit. Et le sexe dans tout ça ? Lorsque la femme cesse d’aimer tout en souhaitant rester mariée, l’aspect sexuel devient pour elle secondaire la plupart du temps. Le couple devient de moins en moins physique, pour se placer sur le domaine de la tendresse au mieux, de l’indifférence au pire. Ceci explique que certaines épouses s’accommodent fort bien du fait que leur mari ait des relations sexuelles par ailleurs, à condition que cela ne vienne pas perturber leur vie. Une forme d’égoïsme s’installe en elles. Pas d’affres ni de souffrances dues à la jalousie, car l’amour a disparu, et pas de bouleversement d’une vie qui s’est organisée au fil des années ; une vie que la femme ne souhaite pas voir disparaître. Une sorte de quiétude qui peut paraître ennuyeuse ou au contraire attirante, lorsque la vie qui a précédé a déjà été bien agitée. Pas de règle en matière de couple ! Chaque femme réagit en fonction des événements, de son âge, de son tempérament. Il n’y a aucun jugement à émettre, car il est impossible de connaître vraiment les circonstances réelles de la vie de ce duo. Pour autant, mieux vaut ne pas faire partie trop longtemps des « endormies », car le réveil peut parfois s’avérer douloureux et violent ! n V.D. A LIRE « Bien vivre sa vie de couple » de Sylvie Tenenbaum, InterEditions. PHOTOS.COM
PHOTOS.COM « Rester avec un homme qu’on n’aime plus… » ENQUÊTE Pourquoi reste-t-on ? Quel avenir possible ? L’amour s’envole parfois peu à peu, sans même que l’on y prête attention, occupées que nous sommes par les tâches quotidiennes. Mais fatalement, un jour arrive où il faut bien faire preuve d’un minimum de réflexion et où la question se pose : pourquoi continuer ensemble ? Or, plus de femmes que l’on ne pense répondent finalement à cette question par l’immobilisme. Une attitude réfléchie, la balance ayant penché du côté de la stabilité. Bizarre, dans un monde où l’on divorce de plus en plus fréquemment, où l’exigence vis-à-vis de la vie privée comme professionnelle monte toujours d’un cran. Pourtant, ces femmes ne font pas cela par hasard, elles ont pour la plupart d’excellentes raisons, qui les poussent à rester en couple. Parfois pour quelques années de plus, parfois pour la vie entière… De vraies motivations• Le confort & l’argent Commençons par la raison qui est la plus souvent évoquée par l’entourage. Le confort et l’argent peuvent en effet constituer de vraies motivations pour une femme qui a passé des années auprès de son mari et dont l’aisance a évolué positivement au fil des années. Il ne faut pas être très douée en calcul mental pour savoir que recommencer à vivre seule est bien plus onéreux que de rester en couple. D’ailleurs, des jeunes couples décident de vivre ensemble pour éviter entre autres de payer deux loyers, et les plus âgés se pacsent ou se marient sur le tard lors de l’achat d’un logement commun ou pour une meilleure situation fiscale. Rien d’extraordinaire donc à faire intervenir le matériel dans son raisonnement ! Le mariage représente également une sécurité financière. Que l’on s’entende ou pas, un couple marié l’est devant la loi et les époux sont protégés. Lorsque le couple ne s’entend plus, il est clair que la séparation risque de survenir un jour ou l’autre. Mais lorsque l’entente FÉMININPSYCHO 47 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 124