Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°61 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 26,2 Mo

  • Dans ce numéro : croire en soi, ça change tout.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
ENQUÊTE Une histoire qui dure sans amour PHOTOS.COM Des couples, souvent mariés, qui vivent ensemble alors que l’amour s’est envolé : un classique ou presque ! En effet, si l’on insiste surtout sur le taux de divorces et les familles recomposées, on ne parle quasiment jamais de ces couples sans histoire. Une femme et un homme qui n’ont plus vraiment de sentiments l’un envers l’autre mais ne se séparent pas pour autant. Dans un monde où le divorce est devenu habituel, pourquoi cette forme de stabilité ? En 2008, ce sont 132 594 divorces qui ont été prononcés. En 1964, ils n’étaient que 30 000… Mariages et divorces : quelques données Un chiffre impressionnant, mais stable. En moyenne sur tout le territoire français, un peu plus d’un mariage sur trois se termine en divorce. Un phénomène qui est beaucoup plus courant en région 44 FÉMININPSYCHO « Rester avec un homme qu’on n’aime plus… » parisienne et PACA, ainsi que dans les grandes métropoles. Ce taux a subi une hausse inhabituelle en 2005, l’année où la nouvelle procédure de divorce par consentement mutuel a été en vigueur. Un phénomène de rattrapage en quelque sorte. A noter que la même année, 264 000 unions ont été célébrées.• Le plus fort taux de divorce pour 1000 mariages se situe autour de la cinquième année. En 2009, la durée « moyenne » du mariage des personnes ayant divorcé était de 12,3 années, avec un âge moyen de 45 ans pour l’homme et 43,5 ans pour la femme.• Si l’on met souvent en avant le fait que les seniors divorcent plus fréquemment, le phénomène reste cependant totalement marginal.• Dans 3 cas sur 4, le demandeur est l’épouse. Les principales raisons invoquées sont les abus physiques et psychologiques, l’infidélité, la prise de drogues ou d’alcool. Les femmes travaillent
ETUDE Lien profession/divorce : une étude britannique Une étude britannique met en avant un taux plus ou moins élevé de divorces en fonction des professions. Les champions de la fidélité sont les ingénieurs agronomes, dentistes et ophtalmologistes. Les champions du divorce sont les danseurs, barmen, kinés, auxiliaires de vie, psychiatres et les métiers liés au sport. A bon entendeur… la plupart du temps, et connaissent mieux la loi. Elles savent qu’une prestation compensatoire est possible qui leur permet d’envisager l’avenir, même si elles gagnent moins que leurs époux. Ce panorama statistique ne prend pas en compte la séparation des couples pacsés, ni évidemment celui des couples non mariés. Rester en couple… envers et contre tout Les couples qui s’inscrivent dans la durée ne sont pas ceux qui ont subi le moins d’épreuves. Au contraire, cellesci ont tendance à cimenter le couple et non pas à le séparer. Au début de l’aventure, de nos jours, tous les couples se marient après s’être choisis. Le temps des mariages imposés a, presque, disparu. Or, l’amour est un sentiment instable, sujet à des variations importantes, à des hauts et des bas significatifs, sans oublier que les conjoints peuvent être sensibles à toutes sortes de sollicitations extérieures. L’exemple du couple des parents a son importance, mais n’est pas pour autant essentiel, car la vie est différente pour « Un amour qui se meurt, c'est encore de l'amour rien de plus. Dans l'amour, la vie et la mort ne font plus qu'un. » (Gertrude von Le Fort) chaque génération. Dans certains cas, un mari ou une femme voudra à tout prix rester marié afin d’être fidèle à ce modèle, afin de ne pas décevoir ses parents en quelque sorte. Ou, au contraire, il voudra absolument rester marié justement parce que les parents ont divorcé. Il n’y a donc pas de règle en la matière. Des femmes aux profils spécifiques La durée d’un mariage s’explique souvent par certains profils de femmes. Il y a évidemment une question de génération. Le divorce n’est passé dans les mœurs que depuis les années 80, même s’il existait bien avant. Les plus de 70 ans ne divorcent donc pas, ou peu. Le fait est que s’ils avaient dû le faire, ils l’auraient fait plus tôt. La génération qui a fait passer le divorce dans les mœurs est celle des baby-boomers. Les enfants nés après guerre entre 1945 et 1955 et qui commencent juste à atteindre l’âge de la retraite.• Les obstinées Un profil plus courant chez les hommes que chez les femmes, mais qui explique parfois que le mariage dure, alors même que les liens sentimentaux sont distendus. Si le mari refuse souvent d’envisager l’idée même que l’union puisse se terminer en divorce, sauf à refaire sa vie, la femme obstinée, quant à elle, préfère rester mariée, quand bien même il y a ou il y a eu infidélité. Cette attitude s’explique en particulier par la prudence et une certaine méfiance vis-à-vis des hommes. La vie de cette catégorie de femmes s’est faite pendant des années auprès « Ce n'est pas la mort qui nous prend ceux que nous aimons ; elle nous les garde au contraire et les fixe dans leur jeunesse adorable : la mort est le sel de notre amour ; c'est la vie qui dissout l'amour. » (François Mauriac) du même homme et elles ne s’imaginent pas vivre seules, encore moins auprès d’un autre compagnon. Généralement, ces épouses, actives ou non, ont beaucoup investi dans leur vie de femme mariée, ont élevé des enfants, ont réussi à atteindre un équilibre qui, s’il est très éloigné de la passion, est considéré comme satisfaisant. Elles ont en fait procédé à un long investissement temps et n’ont pas l’intention d’abandonner en cours de route et encore moins en fin de parcours. Il s’agit également d’un challenge. Divorcer après avoir fait des sacrifices et accepté des compromis pas toujours agréables serait vécu comme une défaite. D’autant que la plupart du temps, la vie de couple est loin d’être désagréable, même si l’amour a disparu.• Les solitaires malgré elles Pour certaines femmes, le mari est le seul ami en qui elles ont totalement FÉMININPSYCHO 45 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 124