Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°61 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 26,2 Mo

  • Dans ce numéro : croire en soi, ça change tout.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
PSY•QUO•TIDIEN Parallèlement entre les années 50 et 60, de nouvelles approches thérapeutiques voient le jour. En effet, malgré certains succès dans le traitement des névroses, d'autres troubles dont la dépression s'avèrent plus résistants aux thérapies d'inspiration comportementalistes. Les alternatives proposées, notamment par les américains Albert Ellis et Aaron Beck, se démarquent par leur utilisation de concepts auparavant considérés comme trop « mentalistes » tels que les croyance ou les émotions. Beck sera à l'origine d'un questionnaire de mesure de la dépression toujours utilisé aujourd'hui, « le Beck Depression Inventory ». Malgré l'effervescence scientifique autour de la Révolution cognitive, les fondements cliniques de ces approches reflètent davantage la recherche d'une "troisième voie" entre le béhaviorisme et la psychanalyse que les nouveaux paradigmes de la psychologie cognitive de laboratoire. Et la thérapie cognitive alors ? Dans les années 1970, des recherches ont démontré l'importance des mécanismes cognitifs (pensée, discours intérieur) lors du développement et dans le maintien des comportementsproblèmes. Une nouvelle forme de thérapie est alors apparue : les thérapies cognitives. PHOTOS.COM …ou pour lutter contre les troubles du comportement alimentaire. 36 FÉMININPSYCHO « Vive les thérapies comportementales ! » Les TCC sont souvent efficaces pour arrêter de fumer… Des chercheurs ont mis en évidence l'existence de mécanismes de pensée caractéristiques : pensées négatives automatiques, erreurs logiques de la pensée, schémas dépressogènes qui vont à l'encontre de ce que nous voudrions faire. Les thérapies cognitives dans des séances très structurées et dans les tâches effectuées par le patient permettent des modifications de ces dysfonctionnements de la pensée. Elles sont actuellement appliquées dans de nombreuses pathologies et font l'objet d'études contrôlées. A noter que d'un individu à l'autre, des résultats sérieux peuvent être obtenus à partir de six mois de thérapie, après une vingtaine de séances, auprès des deux tiers des patients qui souffrent d'anxiété et de dépression. n J.B. A LIRE Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) sont des traitements des troubles psychologiques, basés sur les lois de l'apprentissage. Leur efficacité a été démontrée dans la prise en charge de nombreuses pathologies ; de plus en plus de thérapeutes français les utilisent. Comment se déroule une TCC ? Que propose ce type de thérapies pour le traitement des troubles obsessionnels compulsifs, de la dépression, de l'anxiété, de l'autisme, de la schizophrénie ? Quels résultats peut-on en attendre ? Cet ouvrage de Claudine Boyer et de Jean-Louis Monestès, psychologue et président de l'Association picarde de pratiques cognitives et comportementales, présente les fondements des TCC et décrit le déroulement d'une thérapie dans différentes pathologies. « Les thérapies comportementales et cognitives : Se libérer des troubles psy » de Jean-Louis Monestes et Claudine Boyer, Editions Milan, 63 pages, 5,50 €. PHOTOS.COM
« Vive les thérapies comportementales ! » PHOTOS.COM ABC des thérapies comportementales PSY•QUO•TIDIEN Contrairement à la psychanalyse, les thérapies comportementales et cognitives ne recherchent pas l'origine des problèmes, elles tentent de traiter ce qui est visible et conscient. Oui, mais comment ? On appelle thérapie, le traitement du comportement et des pensées, opinions et croyances, les cognitions - processus de pensée - qui font souffrir, qui échappent à la volonté du patient et à toute logique. Les thérapies traitent toutes limitations dans lesquelles l'être humain ne parvient pas à se sortir : timidité, phobies, angoisses, stress, manque d'élan, difficultés à communiquer ou sexuelles, etc. Quel mode d’action ? Les thérapies comportementales et cognitives activent le potentiel d'apprentissage que nous possédons tous. Il s'agit de mettre en place de nouvelles façons de vivre et d'être. C'est ce qu'on nomme une thérapie réussie. La thérapie est une caisse à outils contenant toutes sortes de techniques thérapeutiques qui ont fait la preuve de leur efficacité. FÉMININPSYCHO 37 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 124