Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°61 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 26,2 Mo

  • Dans ce numéro : croire en soi, ça change tout.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
DOSSIER « Croire en soi » A contrario, aux Etats-Unis, l’échec est intégré dans la courbe de progression de l’expérience d’un entrepreneur. Rares sont ceux qui ont tout réussi du premier coup et l’on n’en voudra pas à une personne qui aura tenté l’aventure. Pour maintenir une bonne confiance en nous-mêmes, rester plus ou moins immobile est une possibilité parfois envisagée. Or, « qui n’avance pas, recule » dit le vieux proverbe. Se lancer dans de nouvelles aventures est au contraire vital, qu’il s’agisse d’avoir un enfant, d’essayer un nouveau sport, de suivre une formation ou pourquoi pas de lire le dernier Goncourt… En contrepartie, il ne faut pas non plus se mettre inconsciemment en position d’échec en se lançant des challenges trop difficiles. On peut ainsi décider de se sevrer face à une dépendance sans y être suffisamment préparé, ou vouloir une augmentation dans un délai précis, alors que l’on n’a pas la maîtrise de la situation ; ce qui mène à un échec programmé. Tout est question d’équilibre dans les nouveaux challenges qu’on se lance. Attention dans ce cas aux bonnes résolutions de nouvelle année ! 26 FÉMININPSYCHO Ecarter les sentiments néfastes Il est impossible de bâtir ou de conserver son estime de soi en restant sur des idées ou sentiments négatifs. Interrogée sur le sujet, Mimie Mathy a eu l’opportunité de répondre à de multiples reprises qu’elle était convaincue qu’il fallait croire en soi pour progresser. Elle remercie toujours ses parents de leur éducation et de leur amour, mais elle a compris que si le public adhérait autant à sa personnalité, c’était entre autres parce qu’elle n’était pas aigrie à propos de sa taille. Il n’y a pas de rancune stérile, de colère rentrée, qui viendraient mettre en doute sa sincérité. Sans thérapie, elle a mis en place une personnalité positive entourée par sa famille et ses amis. Les sentiments néfastes, parfois même un sentiment d’injustice, ne sont pas des éléments sur lesquels il est possible de bâtir quoi que ce soit. Savoir rompre Au delà des sentiments négatifs, il y a également des individus qui le sont. Les personnes peu sûres d’elles ont parfois tendance à se dénigrer à tel point qu’elles acceptent que d’autres aient une attitude peu respecteuse vis-à-vis d’elles. Là encore, il est assez logique de s’entourer de personnes qui nous ressemblent quelque peu. Une personne positive et confiante sera naturellement attirée par des personnalités comparables. Si elle estime ne pas être traitée avec justice ou avec le respect naturel que l’on peut attendre d’autrui, la confiance en soi lui permettra de s’éloigner ou PHOTOS.COM « Tout ce qui est selon la nature est digne d'estime. » (Cicéron) de ne plus voir cette personne qui sera considérée comme nocive. Savoir rompre avec une personne qui vous manipule, vous rabaisse, ou fait preuve de mépris pour vous est salutaire. Il convient donc d’apprendre à utiliser la rupture pour son propre confort de vie. Les psychologues qui travaillent dans les foyers pour femmes battues mettent souvent en avant que les femmes qui se retrouvent dans cette situation, quels que soient leur éducation et leur milieu social, souffrent d’une estime de soi amoindrie. D’où la quasi incapacité de rompre un lien aussi néfaste. Il arrive un moment où l’aide extérieure est donc nécessaire. 2. DES MÉTHODES EXTÉRIEURES Avoir recours à une aide externe Il est souvent difficile de sortir d’un cercle vicieux par soi-même. Certaines épreuves sont parfois difficiles à surmonter seule. Pour autant, une psychothérapie n’est pas toujours obligatoire. Il est aussi possible d’améliorer ou de construire son estime de soi par des méthodes plus légères.• La thérapie comportementale Il s’agit en fait de thérapies qui ne durent que quelques mois, parfois trois ou quatre séances suffisent en fonction du problème. Les spécialistes ont des méthodes différentes permettant en premier lieu de faire un bilan et une auto-évaluation de l’image que l’on a de soi. A partir de cette base, il est possible de commencer à travailler sur des exercices pratiques que l’on exécute à la fois avec le praticien, mais aussi à l’extérieur. A chaque réalisation, les résultats et sensations sont examinés jusqu’à ce que le problème soit surmonté.• La visualisation positive La visualisation positive, et dans un autre domaine l’hypnose, fonctionnent parfaitement dans les cas d’épreuves subies qui ont provoqué une dégra-
PHOTOS.COM Bon à savoir Sachez qu’un « Salon du Développement personnel » se tient chaque année à Paris, généralement fin septembre. Zoom sur l’assertivité Voici une notion qui nous vient tout droit des Etats-Unis. Le mot est d’ailleurs un néologisme provenant de l’anglais et signifie peu ou prou : s’affirmer. Il s’agit de cette capacité à savoir exprimer ce que l’on souhaite réellement dans le respect de l’autre. Des stages sont également proposés sur ce thème et permettent de construire une meilleure confiance en soi en apprenant notamment à dire non, à donner son opinion, etc. Les psychologues qui ont mis en avant cette notion sont Alberti et Emmons, ainsi que Herbert Fensterheim qui a notamment écrit « Don’t say yes when you want to say no » (Ne dites pas « oui » quand vous voulez dire « non »). dation de l’image de soi. Il convient d’apprendre la méthode lors d’un stage et il est ensuite possible de réutiliser la méthodologie chez soi. Dans le cas de l’estime de soi, il est souvent recommandé d’avoir un souvenir secret et chéri que l’on peut ainsi « réactiver » en se mettant en état de visualisation. Le résultat est un apaisement qui permet de prendre du recul face à un événement précis et destructeur.• Le développement personnel Que ce soit dans le cadre professionnel ou privé, de nombreux stages de développement personnel sont proposés, parfois de qualité inégale. Certains sont pourtant excellents et permettent d’évoluer. Ils peuvent être proposés dans le cadre professionnel ou à titre privé. Tous permettent d’acquérir une meilleure connaissance de soi, certains sont assez éprouvants, car ils font remonter à la surface des souvenirs parfois difficiles ou des situations que l’on préfèrerait oublier. Ces stages se déroulent généralement sur une semaine en une seule fois ou pas et permettent de pratiquer des exercices dont on analyse ensemble les résultats.• L’expression corporelle Le corps est un élément important de notre confiance en nous. Sans être particulièrement sportif, il y a des moments dans la vie où nous avons besoin d’être rassurés sur ce point ou acquérir un peu d’aisance. Pour certaines, prendre un amant est une solution pour retrouver son assurance ; le fait de pouvoir plaire est en effet un antidépressif puissant. Si aucune relation amoureuse ne se présente à l’horizon, pourquoi ne pas tenter l’expression corporelle, ou un cours qui permette de se mettre quelque peu « en danger », en dehors de ses habitudes ? La danse africaine, la danse du ventre permettent notamment de s’oublier et obligent à instaurer le laisser aller. Des exercices physiques bien entendu, mais qui ont également un retentissement psychologique bienfaisant.• D’autres stages pratiques Si l’on n’est véritablement pas tenté par la danse, il existe d’autres types de stages qui permettent de régler certains cas cruciaux. Le théâtre permet ainsi via des personnages d’exprimer par exemple une colère rentrée via un filtre. Il existe aussi des stages extrêmement sérieux sur le thème de « trouver l’amour ou l’âme sœur » ou de « améliorer sa relation aux autres » ou encore « apprendre à maîtriser son stress en public ». Dans ce cas, il faut bien entendu faire une recherche sur le maître de stage ou le psychologue formateur. L’objectif de ces stages est justement d’agir sur le manque d’estime de soi qui mène à l’impossibilité de créer ou de faire perdurer une relation amoureuse, d’avoir des relations amicales ou de s’exprimer en public.• Lire ou apprendre auprès de Jacques Salomé Cet écrivain est loin d’être un gourou même s’il a des millions d’adeptes, en particulier féminines. Diplômé en psychiatrie sociale et formateur en communication, il a créé un centre de formation de développement personnel. Il met en avant le bienfait de s’aimer. Non pas d’un amour égocentrique, mais d’un amour qui se fonde justement sur l’estime et le respect de soi. Pour ceux et celles qui désespèrent d’y arriver un jour, un peu de patience. Jacques Salomé, ce spécialiste du bien-être, dit lui-même qu’il n’y est véritablement parvenu qu’à l’âge de 50 ans ! Il insiste dans nombre de ses livres sur le fait que l’amour avec l’Autre n’est possible que lorsque l’on s’aime soi-même en premier lieu. A retenir ! n A.F. A LIRE « Manuel se survie dans le monde du travail » Jacques Salomé, Editions Guy Tredaniel. FÉMININPSYCHO 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 124