Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
Féminin Psycho n°61 mar/avr 2011
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°61 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 26,2 Mo

  • Dans ce numéro : croire en soi, ça change tout.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
PHOTOS.COM DOSSIER « Croire en soi » PHOTOS.COM Nous ne pouvons vivre heureux sans avoir une bonne opinion de nous-mêmes, cela est une condition minimum à l’ouverture aux autres et à une vie en société agréable. Pour autant, cela ne signifie pas que l’on doive faire preuve d’une autosatisfaction qui tourne souvent au ridicule. Pas de « potion miracle » pour acquérir cette confiance si essentielle à notre bien-être, mais plutôt des règles de vie à suivre au quotidien. 16 FÉMININPSYCHO L’estime de soi en 10 règles d’or de soi peut s’acquérir en suivant ces dix règles L'estime d’or : 1. Influencée, point ne serai. Tous et toutes vivons entourés de notre famille, amis, collègues et autres brèves rencontres de tous les jours. Il est bien normal que toutes ces personnes, chères à nos cœurs ou non, influencent notre quotidien de leurs humeurs. Il suffit parfois d’une remarque désagréable ou quelque peu acerbe pour que notre moral au beau fixe du matin ne s’envole. Une réflexion étrange sur notre tenue, notre compétence et voici le
doute qui s’introduit durablement, gâchant ainsi au minimum une journée qui ne s’annonçait pas si mal. Les autres ont parfois le pouvoir immense d’être à même de nous destabiliser : une des expressions du manque de confiance en soi. La première étape pour commencer à « re-construire » cette qualité est de renforcer sa capacité à traiter les interventions indésirables ou commentaires amers comme ils le méritent : avec le moins d’attention possible ! 2. Pensées toxiques, éviterai. Il est bien normal d’avoir des émotions changeantes chaque jour. Nous ne pouvons pas toujours être au meilleur de notre forme, physique et psychologique. Pour autant, cela ne devrait pas entamer notre confiance en nous. Or, ce ne sont pas toujours les autres qui se transforment par instant en « ennemis ». Régulièrement, il arrive que nous parvenions seuls à provoquer notre propre déstabilisation. Un moment de faiblesse, et… au lieu d’être colorés, le monde et l’avenir s’assombrissent, jusqu’à nous donner des idées noires. Et dans ce cas, tout peut nous passer par la tête. Un commentaire peu élogieux et nous voici devenue « grosse et moche », une augmentation ou promotion qui ne nous est pas accordée et voici que nous sommes trop « nulles », tout peut en fait être prétexte à ressasser des pensées négatives, en particulier lorsque l’on ne trouve pas le sommeil. Dans ce cas, mieux vaut agir rapidement. Si l’on ne peut dormir, s’obliger à lire ou regarder un DVD qui nous plaît, et pendant la journée, sortir avec une personne dont on sait qu’elle a une bonne influence, et si possible plutôt drôle. Il est parfois plus facile de se laisser aller au pessimisme que d’aller vers la lumière. Si l’on sent que l’on bascule vers la déprime, il est temps d’aller vers les personnes qui vous chérissent, quitte à être subjectives. Et éviter les oiseaux de mauvais augure ! 3. Moments de solitude, chérirai. L’estime de soi n’est pas toujours une évidence, loin de là. Certains l’ont construite dès leur enfance grâce notamment à l’amour de leur entourage, pour d’autres elle a été bien entamée et il faut lutter pour parvenir à la faire éclore et la préserver. Compter sur les autres est parfois une solution, mais croire en soi est également une expérience solitaire. Si l’entourage peut contribuer à nous envoyer des messages positifs et de l’affection, il ne peut remplacer cette certitude personnelle qu’est l’estime de soi. Car cette confiance se construit année après année, il s’agit d’ailleurs d’un des trésors du temps qui passe : savoir un peu mieux qui l’on est et avoir aussi de la tendresse pour soi, y compris pour ses faiblesses. La solitude permet de faire le point au calme, en toute quiétude et sans influence quelconque. Une habitude qu’il vaut mieux cultiver régulièrement, car il est plus facile de se laisser aller à être dans le flux des relations plutôt que de se concentrer sur soi. Il n’y a que seuls, pourtant, que nous sommes à même de bâtir une meilleure confiance en nous-mêmes et en nos qualités intrinsèques. 4. Mes peurs, maîtriserai. La peur fait partie de la vie humaine. Impossible de ne pas l’éprouver momentanément. Inutile d’en avoir honte, tous l’ont ressenti, nous bien entendu, mais aussi ce patron à l’air invincible, cet ami toujours drôle, ou cette vedette adulée. Avoir peur face au danger est un réflexe naturel et parfois salvateur. Avoir peur pour les gens que l’on aime est une évidence. Mais il existe d’autres peurs ou craintes qui nous font éviter les contacts, parce que nous ne nous sentons pas à la hauteur. Pour maîtriser ce penchant, rien de tel que l’entraînement. S’obliger à saluer celui qui nous impressionne, se concentrer sur ses propres qualités, ne pas éviter le regard, répéter avant une réunion où l’on doit prendre la parole, poser sa voix, autant d’habitudes à prendre qui finiront par devenir simples… à condition de se lancer ! 5. Mes ami(e)s, conserverai. En dépit de toutes nos bonnes résolutions, nous ne pouvons pas toujours être au mieux de notre forme psychique et psychologique. Les moments de doute sont toujours possibles, voire bienvenus, à condition de savoir y répondre. Il arrive que nous ne parvenions pas à résoudre le problème seule, auquel cas inutile de toujours vouloir être la plus forte. Un appel téléphonique à notre meilleure amie, mère, sœur ou frère est le meilleur des remèdes en attendant que cela aille mieux. Rien de tel que d’entendre une voix bienveillante vous dire que vous êtes la meilleure, que vous avez raison, que demain tout ira mieux, etc. Peu importe, parfois sur le coup d’une émotion, rien de tel que de FÉMININPSYCHO 17 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 61 mar/avr 2011 Page 124