Féminin Psycho n°60 jan/fév 2011
Féminin Psycho n°60 jan/fév 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°60 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 64,7 Mo

  • Dans ce numéro : retrouver ses valeurs et donner du sens à sa vie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
PHOTOS.COM MOI & MOI 74 FÉMININPSYCHO SENSIBILITÉ OU SENSIBLERIE ? Je suis trop émotive ! « Les femmes sont plus sensibles ! » Une phrase quelque peu galvaudée et globalement fausse. En réalité, certaines femmes expriment plus facilement leurs émotions et les externalisent via cris, pleurs, et autres manifestations telles que rougeurs, voire évanouissements. Une façon d’être que certaines assument, mais qui pose parfois bien des problèmes lorsque l’on ne parvient vraiment pas à se maîtriser. En fonction du contexte, cela peut même devenir compliqué…
Il était une fois… Les contes de fées, et les histoires d’amour qui vont avec, semblent façonner dès le plus jeune âge les petites filles. Pourtant, si vous avez des fils ou petits frères, en les emmenant au cinéma au même âge que les petites copines, l’émotion qui perle aux yeux est visible lorsque l’on assiste à la mort de la mère de Bambi. Garçon et fille sont identiquement sensibles au symbole de la disparition de la mère. Vers trois, quatre ans, les manifestations sont donc assez semblables. Les caractères sont différents, il est aisé de le constater, mais cela n’est pas encore fonction du sexe, mais simplement de l’individu. Une histoire de filles… C’est ensuite que les choses se corsent. Déjà deux ou trois ans plus tard, si l’on se promène devant la cour de récréation d’une école, ce sont surtout les cris de filles que l’on entend. Elles crient de joie, d’excitation, de peur, de douleur, de colère. Globalement, il faut reconnaître qu’elles font du bruit ! « Les filles pleurent pour un rien ! », constat désabusé des garçons dans les lycées qui eux au moins n’en sont pas réduits à cela ! C’est exagéré bien entendu, mais elles sont quand même nombreuses à pleurer de chagrin, d’énervement, pour des raisons aussi diverses qu’un système hormonal perturbé aussi à l’adolescence, une séance de cinéma d’un film émouvant, mais finalement pas si triste, ou tout simplement parce qu’elles ont une mauvaise note alors qu’elles sont généralement de grandes travailleuses. Autre caractéristique, les filles rougissent facilement, ou au contraire pâlissent sous le coup d’une émotion, sont parfois timides, parfois excitées, en bref leur mode d’expression est fondamentalement différent de celui des garçons, qui s’expriment plus dans l’action, l’envie de se battre, la révolte contre les professeurs ou pourquoi pas la pratique d’un sport de combat. … ou d’éducation La société et la famille attendent de leurs filles, sœurs ou épouses, un comportement dit féminin. Un garçon qui aurait tendance à adopter la même attitude se fera rappeler à l’ordre, même si heureusement, les parents acceptent plus facilement les pleurs d’un enfant, garçon ou fille, qui permettent de les soulager. Ensuite, les enfants se régulent seuls en fonction de leur environnement. Quand bien même l’énervement pousserait un adolescent à pleurer, il se contiendra de lui-même pour ne pas que ses amis ou ennemis se moquent de lui. Les filles sont globalement plus libres d’exprimer leurs émotions et leur personnalité que les garçons, du moins dans un premier temps. Il en va autrement dans certains milieux professionnels. Le monde du travail PHOTOS.COM Dans de nombreux milieux professionnels, ce sont au contraire les valeurs masculines qui ont cours et servent de référence. Pas question de s’effondrer en larmes parce que votre patron vous réprimande ou de piquer une crise de nerfs parce qu’un client est particulièrement obtus. Cela arrive cependant assez fréquemment, il suffit d’être dans une phase de fatigue ou de déprime, pour que soudainement, il devienne impossible de se contenir ni de se maîtriser. Cela peut entraîner des situations gênantes à la fois pour la femme concernée, mais aussi pour ceux qui sont autour d’elles. Plus on monte en hiérarchie, plus cela peut devenir un handicap. Du côté des émotions Les émotions n’ont pas de sexe. Il est normal d’être tendue avant un examen ou un entretien de recrutement, ou un rendez-vous annuel avec son patron. Pourtant voici un moment où il conviendrait d’être calme au contraire. Or, nos émotions et réactions sont là pour nous aider à nous adapter à une situation. Nous le savons, la peur envoie de l’adrénaline dans notre organisme, nous permettant ainsi de mieux réagir face au risque, que ce soit en l’affrontant ou en le fuyant ; le réflexe est celui de la survie. Pourtant, au lieu de prendre ces émotions comme des signaux formidables nous aidant à vivre au jour le jour, il n’est pas rare de les considérer comme des faiblesses. Ainsi, lorsque la colère apparaît, nous l’interprétons comme une perte de contrôle au lieu d’une énergie. De même, lorsque nous accusons l’autre d’avoir une réaction excessive, c’est souvent parce que cette démarche souvent d’opposition, vient contrecarrer ce que nous souhaitions. En fait, il n’y a rien de grave à être émotive ! Le souci se trouve dans l’adverbe « trop ». « Les femmes sont mieux adaptées que l'homme à la douleur. Elles vivent d'émotions, ne pensent qu'aux émotions. » (Oscar Wilde) FÉMININPSYCHO 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 124