Féminin Psycho n°60 jan/fév 2011
Féminin Psycho n°60 jan/fév 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°60 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 64,7 Mo

  • Dans ce numéro : retrouver ses valeurs et donner du sens à sa vie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
PSY•QUO•TIDIEN Les différences à risque• Les malentendus (« mal entendus ») La communication masculine et féminine est souvent à sens unique. Les femmes se comprennent entre elles et ont des sujets de conversation communs, évoquant souvent leurs sentiments, leurs ressentis. Les hommes aussi se comprennent entre eux, parlant plutôt de leurs passions communes ou de leurs actions, plutôt que de leurs vies privées. Si hommes et femmes sont tous deux très semblables, les quelques gènes qui nous différencient ne font pas que déterminer des changements physiques, mais aussi des changements hormonaux qui ont un influence essentielle sur nos comportements. Pour le reste, l’éducation et l’environnement sont bien là. « Le couple est une réunion de deux personnes qui font rarement la paire. » (Adrien Decourcelle) Parvenir à faire l’effort nécessaire pour se comprendre est essentiel. Si au début, les deux partenaires ont tous deux envie d’une vie sexuelle ensemble, de partager une vie à deux, d’avoir des enfants, la vie se charge parfois de les faire évoluer sur des planètes différentes. Le temps passant, l’amour devient parfois aussi plus routinier, moins inventif, et nos intérêts communs se réduisent à peau de chagrin. 36 FÉMININPSYCHO « Couple : l’heure du bilan » Il est alors temps de retrouver de nouvelles marques et être à même de discuter des changements qui ont eu lieu. Plutôt que de dire simplement « Tu te souviens, nous faisions cela avant, nous allions là », pourquoi ne pas parler ensemble de nos envies personnelles, de la vie telle que nous la voyons aujourd’hui et du terrain commun qu’il nous reste à explorer ? Il est parfois important de faire le point, seule si l’on veut dans un premier temps, mais ensuite plus tard à deux. C’est le moment de faire de nouveaux projets ensemble, différents d’avant ou d’explorer les points de dissension.• Le rôle du mâle Avant de monter sur nos grands chevaux et de partager avec nos copines combien ces hommes sont décidément incompréhensibles, encore fautil avoir le désir de se rapprocher de leur état d’esprit. Nombre d’hommes, même jeunes, restent conditionnés par l’environnement qui a régné depuis des décennies ainsi que l’éducation que l’on donne aux petits garçons. Les années cinquante reviennent peut-être à la mode, mais uniquement en termes de vêtements et de coiffure. Car en quelques années, les hommes sont passés du « tout pouvoir » au « partage de pouvoir », et non pas par choix. Même s’ils reconnaissent le bien-fondé d’une meilleure égalité entre hommes et femmes, cette évolution leur a été imposée. Eux qui étaient installés dans une situation nette et claire, les voici obligés à naviguer entre deux eaux. Pas toujours si facile à supporter dans la vie professionnelle, et encore moins chez soi pour certains ! Laissons-leur donc une chance d’exprimer leur malaise et profitons-en pour évoquer les sujets qui fâchent afin de leur trouver une solution.• Tout tient en un mot : le respect Lorsque l’histoire d’amour commence, les deux parties ont souvent un sentiment d’admiration l’un pour l’autre. Un sentiment qui parfois s’émousse une fois l’époque de la découverte passée. Cela ne signifie pas pour autant que l’amour ait disparu, mais que le moment est venu de prendre en considération le partenaire comme une personne à part entière, qui a sa vie propre, le droit d’avoir ses amitiés, et qui change avec le temps, comme tout un chacun. Un peu comme avec les enfants, que nous élevons pour mieux les voir voler de leurs propres ailes… En ce qui concerne deux conjoints, l’autre devient peu à peu non plus seulement notre amoureux, mais une personne, bien différente de nous. A une différence près et de taille : lorsque l’on s’aime, il n’y a aucune intention de voir partir l’autre, mais au contraire de continuer jour après jour à le voir rester ou revenir, de son plein gré ! n A.F. A LIRE Poursuivre ou pas ? Fruit d’une pratique de plus de vingt ans, ce livre montre ainsi que les couples devraient, à intervalles régulier, faire leur bilan. « On s’arrête ou on continue ? » Telle était la question que se posaient régulièrement l’écrivain Dominique Desanti et Jean- Toussaint, son mari philosophe… et ce couple « provisoire » a duré plus de soixante ans ! Le bilan de couple n’est pas seulement l’occasion pour chacun d’exprimer ses reproches ou ses frustrations. Il permet surtout au couple de tester ses capacités d’adaptation et de créativité. Non conflictuel, il est destiné à faciliter les initiatives et les inventions pour préserver, voire renforcer l’amour que les partenaires portent à leur couple. « On arrête ?... on continue ? Faire son bilan de couple » de Robert Neuburger, Editions Payot, 150 pages.
« Couple : l’heure du bilan » PSY•QUO•TIDIEN Trouver les voies d’une bonne communication La parole est le propre de l’être humain dit-on. Cela permet la compréhension mutuelle, du moins en théorie, car les mots qui pourtant ont une définition précise, n’ont en fait pas toujours le même sens pour tous. Particulièrement entre homme et femme. Il existe pourtant des moyens de mieux se comprendre, à condition de faire les efforts nécessaires. Les scénaristes et écrivains de pièces de théâtre savent parfaitement comment s’y prendre : le ressort d’un dialogue réussi dans un couple est souvent la façon dont le malentendu s’installe. Parfois pour rien, car il n’est pas question de mensonge, simplement de signification des mots la plupart du temps. Un héritage évident Il faut en réalité une certaine maturité avant de parvenir à accepter que l’autre soit bel et bien « un autre ». D’autant qu’au départ, chacun des partenaires tente plutôt de gommer les différences afin que les moments passés ensemble soient idylliques. Les deux partenaires ne sont pas dans la vérité, mais dans une phase bien particulière de séduction, d’amour passion et de fusion. Cette phase terminée, chacun est en droit de reprendre sa personnalité et de retrouver quelques anciennes habitudes qui viennent s’ajouter aux nouvelles. Autant de moments que l’on ne partage plus ensemble comme aux débuts. D’où la nécessité de communiquer souvent. Or, une communication réussie signifie que l’on soit apte à se faire comprendre. L’homme et la femme viennent tous deux de la planète Terre et leurs différences sont a priori minimes. Elles tiennent à une paire de chromosomes, mais aussi à un atavisme qui s’est formé dans les grottes de la préhistoire. Les prédispositions physiques de l’homme l’ont depuis toujours amené à affronter FÉMININPSYCHO 37 PHOTOS.COM D.R. PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 124