Féminin Psycho n°60 jan/fév 2011
Féminin Psycho n°60 jan/fév 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°60 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 224) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 64,7 Mo

  • Dans ce numéro : retrouver ses valeurs et donner du sens à sa vie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
PHOTOS.COM D.R. DOSSIER « Donner du sens à sa vie » PHOTOS.COM L'expression « sens de la vie » désigne l'interrogation humaine sur l'origine, la nature et la finalité de l'existence. De nombreux auteurs, philosophes, sociologues, psychologues se sont penché sur la question qui taraude l’humanité. Mais dans notre vie de tous les jours, la question du « sens de la vie » se transforme plus souvent en interrogation sur le sens de « notre » propre existence. Et pour certains, l’existence de par sa dureté se vide parfois de toute substance… 16 FÉMININPSYCHO Quand la vie devient vide… Pour l'humanité, selon quel'ont croit en Dieu ou pas, il n'existe actuellement que deux genres de réponses, opposés l'un à l'autre quant au sens de la vie : celle des athées et celle des croyants. Pour les athées Les athées ne prétendent pas savoir ce qu'il y avait avant l'univers ni d'où provient toute l'énergie et la matière le composant. De la même manière, ils ne spéculent pas sur l'existence d'un dogme préétabli qui donnerait un sens immuable à la vie (hormis celui,
« En quoi puis-je croire ? Ai-je raison de vivre ? Ma vie a-t-elle le moindre sens, la plus petite signification ? Suis-je un rouage indispensable de l'univers ? » trivial, de la naissance vers la mort et non l'inverse). Au contraire, pour certains, le sens de la vie (ou de notre vie) est à construire chaque jour et pour d'autres. Il faudrait simplement tirer le parti optimal de la vie sans perdre trop de temps à lui chercher un sens métaphysique. Pour Sartre, la vie n'a pas de sens intrinsèque mais c'est seulement l'existence qui fixe le sens des choses (ce qui est la définition de l'existentialisme). Cette position est proche de celle d'Aristote pour qui « nous sommes ce que nous faisons », par opposition à l'essentialisme de Platon. Selon Nietzsche, le fait qu'il n'y a pas eu de plan à l'origine des choses signifie que rien n'a de sens dans l'absolu et qu'il est inutile de chercher par les sciences et la philosophie à en trouver un. La seule chose à faire est alors de chercher à vivre, de jouir de la vie sans s'interroger à propos d'un réel hypothétique. Il reste selon Stephen Hawking une inconnue de taille : nous pouvons en jouant sur les trois grandes constantes physiques, concevoir une quasi-infinité de mondes, les uns viables, les autres non. Sa question est donc : « Qu'est-ce qui a insufflé le feu à ces équations ? » Bien que diverses pistes existent (principe anthropique, mousse d'univers de Linde...), les conjectures subsistent. Pour les croyants (François Morel) Pour les croyants des grandes religions monothéistes, il n'est pas nécessaire de chercher un sens à la vie car il est donné par Dieu. Pour la religion chrétienne, ce sens se veut simple : les théologiens depuis l'avènement du Christ et même encore de nos jours, adhèrent à cette idée selon laquelle les hommes ont pour destinée de se parfaire, de s'élever vers le haut, vers Dieu, ceci notamment en s'allégeant ; ils doivent ainsi se diviniser. Après avoir mis l'Homme sur terre en quelque sorte pour le tester, Dieu le rappelle à lui. Saint Irénée a ainsi dit dans les premiers siècles de la chrétienté « Dieu s'est fait homme pour que l'homme se fasse Dieu ». On comprend dès lors que pour la religion chrétienne, même après le concile Vatican II, la terre n'est qu'une sorte de test, plus précisément comme l'a montré le Christ par l'exemple, de chemin de croix, où la souffrance et les bonnes volontés ne servent qu'à obtenir du mérite pour l'au-delà. Cette notion de souffrance continue de faire l'unanimité chez la plupart des théologiens actuels, dont, notamment René Laurentin (prêtre théologien) qui explique dans son livre « Dieu existe, en voici les preuves », le rôle de la souffrance dans la vie humaine. Le physicien Richard Feynman objecte que selon lui, « la scène [de l'univers] est à ce compte beaucoup trop grande pour la pièce [de nos seules existences] », opinion partagée par Bertrand Russell. Pour Wittgenstein, « croire en Dieu c'est comprendre que la vie a un sens, croire en Dieu c'est voir que les faits du monde ne sont pas le dernier mot, croire en Dieu c'est voir que la vie a un sens ». Des esquisses de réponses Pour certains, se poser la question « Quel est le sens de la vie ? » pourrait être une tentative d'atténuer une autre question, potentiellement plus angoissante : « Quel est le sens de ma vie ? » (En fait, une interrogation plus réellement problématique serait le sens de cette question même, et sur quels présupposés elle se fonde). On peut regrouper les tentatives de réponse en deux grandes familles : • Religieuses et métaphysiques Le sens de la vie réside dans un principe qui est au-delà du monde physique, par FÉMININPSYCHO 17 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 1Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 2-3Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 4-5Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 6-7Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 8-9Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 10-11Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 12-13Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 14-15Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 16-17Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 18-19Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 20-21Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 22-23Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 24-25Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 26-27Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 28-29Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 30-31Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 32-33Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 34-35Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 36-37Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 38-39Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 40-41Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 42-43Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 44-45Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 46-47Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 48-49Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 50-51Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 52-53Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 54-55Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 56-57Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 58-59Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 60-61Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 62-63Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 64-65Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 66-67Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 68-69Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 70-71Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 72-73Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 74-75Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 76-77Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 78-79Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 80-81Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 82-83Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 84-85Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 86-87Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 88-89Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 90-91Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 92-93Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 94-95Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 96-97Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 98-99Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 100-101Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 102-103Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 104-105Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 106-107Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 108-109Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 110-111Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 112-113Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 114-115Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 116-117Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 118-119Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 120-121Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 122-123Féminin Psycho numéro 60 jan/fév 2011 Page 124