Féminin Psycho n°56 mai/jun 2010
Féminin Psycho n°56 mai/jun 2010
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°56 de mai/jun 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 22,3 Mo

  • Dans ce numéro : rencontrer quelqu'un ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
MOI ET MON COUPLE dans l’intimité Comment marche un couple ? Difficile à dire, il n’y a pas de recette miracle. Mais une chose est sûre, les « tue-l’amour » n’ont jamais arrangé les choses ! Surtout quand c’est votre intimité qui en pâtit. Comment réagir quand la décontraction flirte avec le laisser-aller ? Comment préserver le désir et la séduction sans chasser le naturel ? Pierre CAHEN est médecin sexologue. Il exerce à Paris. É É 72 FÉMININPSYCHO C’est peut-être notre propre perfection que nous traquons 55 Chasser le naturel et il revient au galop. Au départ, tout se dé - roulait comme dans un conte de fées. Puis un jour, le Prince Charmant a utilisé vos toilettes. Il s’est même mis à faire de drôle de bruits sous la couette. Pire : sa façon de manger est absolument répugnante. Est-ce du laisser-aller ou estil tout simplement en train de vous montrer sa vraie nature ? Après tout, il a peut-être pris des habitudes comme dormir en chaussettes ou raconter sa journée quand sa tendre moitié est enfermée dans les toilettes. Les « tue-l’amour » ont des visages multiples. Quand ils s’immiscent sournoisement dans votre intimité, ça peut très vite tourner au cauchemar. Surmonter sa gêne Difficile pourtant de vivre une vie de couple sans être con fron - té un jour à ces « tue- l’amour ». À croire que rien ne se passe comme dans les films d’amour ou les séries TV. C’est simple, à l’écran, lui ne ronfle pas, et prend un soin méticuleux de son corps. Il n’est que douceur et romantisme et ne passera jamais sous les fourches caudines du mauvais goût. L’homme parfait. Pourtant, dans la réalité, il faudra bien se faire une raison, cet hom - me-là n’existe pas. Les « tuel’amour » se ramassent à la pelle mais avec un peu de recul, sont-ils vraiment si importants ? Mettent-ils réellement en péril votre vie de couple ? « Non, s’exclame Emilie, 25 ans, assistante de direction, pour moi, le « tue-l’amour » est un détail. Si l’on quitte l’autre pour cette raison, à mon avis, ce détail a juste été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Si c’est quelqu’un qu’on aime, on accepte. » Même son de cloche chez Lucie, 66 ans : « L’important, c'est de ne jamais tomber dans le vulgaire. S’il faut mettre un frein à toutes les fonctions normales d’un individu (je n’entrerai pas dans les détails..), vous êtes dans la gêne. » Et là où il y a de la gêne, c’est bien connu, il n’y a pas de plaisir. Pour Marie, 20 ans, étudiante, il faut tout simplement pouvoir tolérer certaines choses comme « la mélodie de la chasse d’eau » pour ne pas provoquer un blocage chez l’autre. Les WC, un endroit qui a le don de replacer les amoureux transis dans un monde on ne peut plus prosaïque. « Quand je vais aux toilettes et que mon petit ami s’y rend juste après, cela pourrait me mettre très mal à l’aise mais bon, heureusement, mon petit ami dédramatise beaucoup », explique Émilie. Pareil pour Lucie qui, après 45 ans de vie commune, rêve d’avoir son propre appartement et... son « cabinet de toilettes » à elle. Savoir surmonter sa gêne, c’est sans conteste avoir une bonne dose d’humour et d’autodérision. Mais pas seulement. Si nous sommes tellement exigeant avec l’autre, n’y a t-il pas une raison plus profonde ? À force de vouloir la perfection, c’est peut-être notre propre perfection que nous traquons. Courir après la perfection « Il faut respecter l’intimité de l'autre et ne surtout pas exiger qu'il soit parfait. Je ne supporte pas les gens qui pensent : « une fille ça doit pas faire ça. Telle attitude n’est pas féminine. » On peut être naturelle tout en restant discrète », rappelle Marie. À bas la perfection donc ! Pour Émilie, il n’y a aucun doute la
PHOTOS : DYNAMIC GRAPHICS. DR. dessus : « Il ne faut pas chercher à être parfaite. Dès le moment où on veut trop plaire à l’autre, c’est que quelque part on ne s’accepte pas. Comment alors dans ces conditions accepter l’autre ? » Élodie, 30 ans, renchérit : « Le naturel est inévitable avec le temps. Quand on a réussi à construire une relation, le positif de la relation l'emporte sur les inconvénients. Mais attention à ne pas se planter ! Au début les petits défauts de l'autre, genre qui piaffe en mangeant ou qui p... sous la couette ça fait rire. Mais quand l'amour devient moins intense, ça fait moins rire. Si on n’a pas construit le partage et le respect de l'autre, c'est fichu. » Pour Pierre Cahen, médecin sexologue, vouloir, au début d’une relation, paraître sous FÉMININPSYCHO 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 1Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 2-3Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 4-5Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 6-7Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 8-9Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 10-11Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 12-13Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 14-15Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 16-17Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 18-19Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 20-21Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 22-23Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 24-25Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 26-27Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 28-29Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 30-31Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 32-33Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 34-35Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 36-37Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 38-39Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 40-41Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 42-43Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 44-45Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 46-47Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 48-49Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 50-51Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 52-53Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 54-55Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 56-57Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 58-59Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 60-61Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 62-63Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 64-65Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 66-67Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 68-69Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 70-71Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 72-73Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 74-75Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 76-77Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 78-79Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 80-81Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 82-83Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 84-85Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 86-87Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 88-89Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 90-91Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 92-93Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 94-95Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 96-97Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 98-99Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 100-101Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 102-103Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 104-105Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 106-107Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 108-109Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 110-111Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 112-113Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 114-115Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 116-117Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 118-119Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 120-121Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 122-123Féminin Psycho numéro 56 mai/jun 2010 Page 124