Féminin Psycho n°47 nov/déc 2008
Féminin Psycho n°47 nov/déc 2008
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°47 de nov/déc 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : le goût de vivre... savoir le trouver et le conserver.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
• aller vers les autres chez les autres non plus. Ce phénomène, appelé en psychanalyse « projection », est ce « mécanisme qui nous fait attribuer à autrui des sentiments ou des intentions qui nous appartiennent, en réalité ». Ainsi, il arrive qu’une part de ce que nous n’aimons pas chez les autres provienne de ce que n’aimons pas en nous. La solution ? Améliorer la manière dont nous nous percevons et reconnaître que nous Qu’entend-on par le fait de s’aimer soi-même ? S’aimer soi-même, c’est accepter de se voir tel que l’on est, en dépit de ses défauts. C’est se reconnaître de la valeur malgré son imperfection. En fait, c’est éprouver de l’amitié pour soimême. De quoi dépend cet amour que l’on se porte ? Cela ne peut venir que de l’amour que nos parents nous ont donné. Si l’on a toujours senti leur amour profond, malgré les bêtises que l’on a pu faire, il n’y a pas de souci car ils nous ont donné la preuve que l’on pouvait nous aimer malgré nos défauts. Nous avons alors la capacité de avons des défauts, certes, mais que nous avons également des qualités et que « ce n’est pas parce que l’on est imparfait que l’on n’a pas de valeur », précise Martine Teillac.• 56 FÉMININ PSYCHO ● ALLER VERS LES AUTRES « Nous ne pouvons voir chez les autres que ce que nous avons appris à voir, et en général chez nous… » nous aimer nous-même tel que l’on est. Et qu’entend-on par le fait d’aimer les autres ? C’est le fait de traiter les autres comme on se traite soi-même. Cela commence par la reconnaissance de ses défauts et de ses propres valeurs pour ensuite pouvoir reconnaître celles des autres en dépit de leurs défauts à eux. Lorsque l’on a la capacité de s’aimer tel que l’on est, on a la capacité d’aimer les autres tels qu’ils sont avec leurs qualités et avec leurs défauts. Est-ce que s’aimer soi-même est une condition sine qua non pour pouvoir aimer les autres ? Absolument. Pour pouvoir aimer S’accepter tel que l’on est La première chose à faire lorsque l’on ne s’apprécie pas est donc d’apprendre à s’accepter tel que l’on est pour ensuite parvenir à aimer les autres. Et, Martine TEILLAC « Pour pouvoir aimer sans jalousie, sans envie, sans ressentiment et d’un amour PSYCHANALYSTE libre, il faut s’aimer soi-même » sans jalousie, sans envie, sans ressentiment et d’un amour libre, il faut s’aimer soi-même. Si on se sent démuni, pauvre humainement parlant, doté de peu de qualités et donc si on n’a pas confiance en ses valeurs, on ne peut pas avoir confiance en l’amour que l’autre nous porte. On pense alors que, soit il ne nous perçoit pas tel que nous sommes et que lorsqu’il va ouvrir les yeux, il va nous abandonner, soit on culpabilise et on se dit que l’on est un usurpateur et on a ainsi l’impression de tromper la confiance de l’autre. Et comme il faut un minimum de confiance pour qu’il y ait de l’amour, comment aimer quelqu’un si on n’est pas certain de la réciprocité de cet amour ?
PHOTOS : ABLESTOCK. D.R. contrairement à ce que l’on pourrait penser, s’accepter ne veut pas dire se résigner. Au contraire, « accepter qui on est, c’est prendre en considération tant ses qualités que ses faiblesses, se reconnaître un être humain imparfait par définition, mais perfectible par vocation ». Et pour y parvenir, le premier pas consiste à reconnaître sa « part d’ombre ». Cette dernière correspond à notre « potentiel » qui reste inexploré. En effet, nos parents nous ont éduqués en nous donnant les moyens de nous insérer dans la société et donc d’avoir des comportements adaptés, tels que la gentillesse, la politesse ou encore la disponibilité, pour vivre aux côtés des autres. Ainsi, nous avons appris à contrôler nos pulsions et nous en avons refoulé une partie : « Dans la part d’ombre de tout un chacun, il y a les mauvaises pensées, ce dont nous avons honte et l’exacte photo inversée de ce que nous donnons à voir aux autres. Nul être humain n’y échappe, et c’est normal. La nature humaine est bien trop complexe pour se limiter à ce que nous laissons paraître ! », « Ce n’est pas parce que l’on est imparfait que l’on n’a pas de valeur » rassure Martine Teillac. Mais afin de ne pas se faire déborder par cette part qui sommeille en nous, mieux vaut en avoir conscience et la regarder en face afin de nous percevoir tel que nous sommes, dans notre entièreté, avec notre part d’agressivité et de méchanceté. Si cette prise de conscience est effectivement difficile à opérer, elle n’en reste pas moins nécessaire pour l’étape suivante : accepter ses qualités ainsi que ses défauts. Tout le monde a des qualités, il suffit de s’autoriser à les voir. Et si vous y parvenez, vous vous apercevrez vite que la liste de celles-ci n’est pas si courte que ce que vous pensiez… Quant aux défauts, il faut également se montrer clair sur ce sujet : tout le monde a des défauts, et heureusement car sinon la vie serait bien monotone. Le tout est de ne pas se voiler la face afin de prendre conscience de qui nous sommes, pour ensuite s’accepter tel que l’on est sans désirer sans cesse changer radicalement. Même si ces efforts paraissent difficiles, le jeu, soyez-en assuré, en vaut largement la chandelle. N’oublions pas, comme le disait Oscar Wilde, que « s’aimer soi-même, c’est le début d’une histoire d’amour qui va durer toute la vie ». À y réfléchir, cela ne vaut-il pas le coup de mettre en œuvre tous ces efforts ? ■ POUR EN SAVOIR PLUS ● S’aimer pour aimer les autres Martine Teillac First Éditions 352 p., 19,90 € • ALLER VERS LES AUTRES ● FÉMININ PSYCHO 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 1Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 2-3Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 4-5Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 6-7Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 8-9Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 10-11Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 12-13Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 14-15Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 16-17Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 18-19Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 20-21Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 22-23Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 24-25Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 26-27Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 28-29Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 30-31Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 32-33Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 34-35Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 36-37Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 38-39Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 40-41Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 42-43Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 44-45Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 46-47Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 48-49Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 50-51Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 52-53Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 54-55Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 56-57Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 58-59Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 60-61Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 62-63Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 64-65Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 66-67Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 68-69Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 70-71Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 72-73Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 74-75Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 76-77Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 78-79Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 80-81Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 82-83Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 84-85Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 86-87Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 88-89Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 90-91Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 92-93Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 94-95Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 96-97Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 98-99Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 100-101Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 102-103Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 104-105Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 106-107Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 108-109Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 110-111Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 112-113Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 114-115Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 116-117Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 118-119Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 120-121Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 122-123Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 124