Féminin Psycho n°47 nov/déc 2008
Féminin Psycho n°47 nov/déc 2008
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°47 de nov/déc 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : le goût de vivre... savoir le trouver et le conserver.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
ENQUÊTE tir à l’enfant un développement psychique qui lui permettra de s’affirmer comme ce qu’il est, un garçon ou une fille, et pas comme ce que désire la mère. Pour cela, il existe plusieurs solutions pour la mère : La mère peut trouver pour l’enfant un père de substitution qui peut être un homme de la famille de la mère ou un homme qui est dans l’entourage de l’enfant et qui a une influence sur celui-ci. Mais pour arriver à faire tout cela, il faut tout d’abord que la mère se rende compte que même si elle y met toute la meilleure volonté du monde, elle ne pourra jamais remplacer un père. Ce qui est peut-être la plus grande difficulté pour la mère qui doit alors reconnaître qu’il lui est impossible d’élever son enfant totalement seule. La mère doit aussi se rendre compte qu’elle est un modèle pour sa fille et elle doit agir de façon à ce que sa fille prenne en elle un bon exemple. Vis à vis de son fils, la mère doit ne pas se laisser dépasser par le conflit œdipien qui agite son fils. En effet, la mère va beaucoup s’attacher à son fils et réciproquement, mais s’il n’y a pas de présence du père, le fils ne trouvera rien qui s’opposera à son amour œdipien pour sa mère et si celle-ci ne s’y oppose pas, alors il ne s’en sortira pas. Une fois encore, tous les psychologues s’accordent à dire que l’amour est la base essentielle de la relation « mèreenfant », qu’il existe un père ou pas. Le grand enjeu, c’est de ne jamais confondre amour et fusion et de ne jamais mettre l’enfant à une place qui n’est pas la sienne. ■ J.B. A LIRE « Vivre seule avec un enfant », de Fitzhugh Dodson, Editions Robert Laffont, 20 €. 46 FÉMININPSYCHO « Un enfant toute seule » Avantages & inconvénients Le Dr Fabrice Lombard, chef de service des hôpitaux en psychiatrie enfant, a analysé les principaux avantages et inconvénients qui se présentent à une femme élevant seule son enfant : ■ Avantages pour l’enfant• Ce face à face particulier apportera en effet, une stimulation intellectuelle du fait de l’expérience de l’adulte beaucoup plus disponible puisque celui-ci peut se consacrer plus exclusivement à son enfant.• Le caractère intime de cette relation peut enrichir l’enfant d’une plus grande capacité à percevoir l’Autre.• Cette rencontre entre deux êtres dans leur totalité, leur spontanéité, sans interférence d’autrui, peut faciliter l’éclosion d’une communication authentique et simple.• Cette prolongation de la phase symbiotique de la prime enfance apportera un bien-être, une confiance en soi à l’enfant. « La relation duelle, sous présence d’un tiers modulant, va avoir un effet amplificateur de l’impact émotionnel de la mère sur l’enfant : s’il y a une bonne intelligence entre la mère et l’enfant, ce dernier en profitera pleinement et pourra être exceptionnellement équilibré. Dans le cas contraire, s’il y a trop d’anxiété, de fragilité, de tensions chez la mère, l’enfant va s’en imprégner sans filtre paternel, comme aux premiers plus « beaux jours » (de sa vie), avec des résultats désastreux. » précise le Docteur Lombard. ■ Des inconvénients nombreux Selon le Dr Lombard, « Ces inconvénients peuvent être corrigés et éliminés, mais, il est vrai, avec beaucoup d’efforts de vigilance et de self-control de la part de la mère. Les « tentations-pièges » (variables selon les différentes personnalités des mères) sont les suivantes : • Une érotisation du couple mère-enfant : l’enfant va tenter de séduire sa mère, qui est une proie facile du fait de son isolement. Il est important de montrer à l’enfant qu’on est fier de lui, heureux de sa présence (qu’il n’est surtout pas un poids !), mais de ne pas être dans un ravissement permanent face à lui, comme s’il était le centre du monde, ce qui flatterait ses tendances mégalomaniaques.• Comme pour tout couple, il peut exister également un risque que la mère et l’enfant (fille ou garçon) s’isolent dans cette dyade, avec des écueils possibles : • La fusion qui se fera au détriment du développement harmonieux de l’enfant et qui peut engendrer des troubles graves (psychoses, névroses) ; l’enfant ne pouvant plus se situer et se positionner par rapport au monde extérieur.• Le fait de traiter l’enfant sur un plan d’égalité, ce qui est tentant pour certaines mères qui se créent illusoirement un faux compagnon, faute d’en avoir un de leur âge, économisant ainsi la souffrance réelle, l’angoisse métaphysique de se trouver seule face à leur enfant. Traiter son enfant sur un plan d’égalité (en lui demandant d’agir et d’être responsable comme un adulte ou d’avoir une maturité affective qu’il n’a pas), c’est lui voler son enfance. »
PHOTO ALTO. OFFRE SPÉCIALE D’ABONNEMENT Féminin PSYCHO Ma vie, mon équilibre 111 111 LI I11 Carte bancaire Visa N°IIIIIIIIIIIIIIHIIII 1111 111111 11111111111111111111111111ml Nom Prénon Date de naissance 111111111111111111111111111111 Numéro Rue 111111111111111111111111111111 Lafont presse 43 € pour 12 numéros au lieu de 54 € * soit 20% de remise ! seulement + EN CADEAU DE BIENVENUE recevez le magazine l’essentiel de la spycho OFFRE SPÉCIALE À RENVOYER, ACCOMPAGNÉE DE VOTRE REGLEMENT, À : FÉMININ PSYCHO - ABONNEMENTS - 6 BIS, RUE AUGUSTE VITU - 75015 PARIS Je m’abonne à Féminin Psycho (12 numéros) pour 43 € seulement, au lieu de 54 € *, soit 20% de remise, et je reçois en cadeau L’Essentiel de la psycho. Je souhaite m’abonner un an à Féminin Psycho (6 n OS) + L’essentiel de la psycho (4 n OS) pour 38 €, au lieu de 50,80 € *. Montant total de ma commande :. €. Ci-joint mon règlement à l’ordre de LAFONT PRESSE par : Chèque bancaire ou postal 3 derniers chiffres au dos de la carte Code postal Ville Courriel www.lafontpresse.fr SIGNATURE OBLIGATOIRE EXPIRE LE *prix de vente au numéro **dans la limite des stocks disponibles PS : Vous pouvez nous renvoyer votre bulletin par fax au 01 45 79 22 11 (paiement par carte bancaire). Tarifs France Métropolitaine, pour les Dom-Tom et l’étranger, nous consulter au 01 56 77 57 57. Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Sauf opposition formulée par écrit, ces données sont susceptibles d’être communiquées à des organismes tiers.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 1Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 2-3Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 4-5Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 6-7Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 8-9Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 10-11Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 12-13Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 14-15Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 16-17Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 18-19Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 20-21Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 22-23Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 24-25Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 26-27Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 28-29Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 30-31Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 32-33Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 34-35Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 36-37Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 38-39Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 40-41Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 42-43Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 44-45Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 46-47Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 48-49Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 50-51Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 52-53Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 54-55Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 56-57Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 58-59Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 60-61Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 62-63Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 64-65Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 66-67Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 68-69Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 70-71Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 72-73Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 74-75Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 76-77Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 78-79Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 80-81Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 82-83Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 84-85Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 86-87Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 88-89Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 90-91Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 92-93Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 94-95Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 96-97Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 98-99Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 100-101Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 102-103Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 104-105Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 106-107Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 108-109Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 110-111Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 112-113Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 114-115Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 116-117Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 118-119Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 120-121Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 122-123Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 124