Féminin Psycho n°47 nov/déc 2008
Féminin Psycho n°47 nov/déc 2008
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°47 de nov/déc 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : le goût de vivre... savoir le trouver et le conserver.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Corps sensuel plaisir. Il est alors nécessaire d’affiner vos perceptions et votre sensibilité. Il faut éveiller vos cinq sens, la vue, le toucher, l’ouie, l’odorat et le goût. Chacun peut imaginer à sa manière la façon d’exciter son partenaire en ayant pris soin de lui bander les yeux pour décupler ses perceptions. Pour le goût, présentez-lui par exemple plusieurs aliments sucrés ou salés qui activeront ses papilles gustatives. Le toucher peut être improvisé avec n’importe quel objet, une plume par exemple, promenée délicatement sur le corps. Laissez libre cours à votre imagination et vous constaterez avec étonnement le plaisir que procure ce rituel et la force de l’excitation obtenue. Le massage tantrique pour jouer avec les corps Dans la continuité de l’éveil des sens, donner ou recevoir un massage permet d’accroître l’intimité. Le massage développe aussi la sensualité et alimente les fantasmes. Les techniques sont nombreuses cependant le massage tantrique se pratique avec l’énergie du cœur. Une installation confortable avec une musique douce créera l’ambiance parfaite. Le toucher doit être commandé par votre ressenti. Il ne s’agit nullement de bien faire, mais d’être disponible pour l’autre. Par la suite, vous pourrez lui communiquer vos fantasmes. Cette démarche à pour 32 FÉMININ PSYCHO ● CORPS SENSUEL but de lever une honte ancienne souvent présente et inhibitrice de l’excitation sexuelle, construite sur les interdits et les tabous de la sexualité. Quoi qu’il en soit, pour ceux qui n’ont pas l’habitude le partage des fantasmes (sans forcément passer à l’acte) développe la confiance, attitude indispensable dans les jeux sexuels. Excité par ces rituels, il vous reste à jouer ensemble en vous caressant, en glissant l’un sur l’autre en explorant chaque partie du corps de l’autre. Si vous êtes d’un naturel dominant n’hésitez pas à prendre un rôle plus passif et à alterner les séquences avec votre partenaire. Vous expérimenterez ainsi différentes sortes de rôles et d’énergies. Les caresses des organes génitaux Elles font partie des préliminaires et sont incontournables. Là encore le toucher et le baiser ont toute leur place. Laissez libre cours à votre imagination en trouvant les caresses les plus excitantes. La stimulation du clitoris et du point G à l’intérieur du vagin procure un plaisir incontestable. Lorsque la femme caresse le pénis, il est préférable qu’elle synchronise le va et vient de son mouvement avec la respiration de son partenaire. Puis, des pressions douces sur le périnée permettent de faire monter l’énergie vers le haut corps. À ce stade, l’homme est attentif à son énergie et maîtrise son excitation par une respiration lente et profonde. PHOTOS : IMAGE SOURCE. D.R.
Cet aspect fondamental favorise le contrôle de la montée de l’orgasme afin d’éviter d’éjaculer trop tôt. Associer la relaxation et la méditation à l’amour Puis, vous pouvez commencer à faire l’amour spontanément en étant très attentif à vos sensations. La communication entre les partenaires est cruciale pour rester dans l’état fusionnel procuré par l’acte. N’hésitez pas à vous parler et à partager votre ressenti. Par ailleurs, l’homme doit être très attentif au risque d’une éjaculation précoce. La relaxation est un excellent moyen de faire redescendre l’état de tension. De plus, chacun peut dans ce moment de détente se recentrer son énergie en verbalisant en détail ses sensations les plus intimes. Contrairement à une idée reçue, l’immobilité peut être une source intense de plaisir si les perceptions sont suffisamment fines. La connaissance du « canal secret » de l’énergie sexuelle apporte une autre dimension. C’est l’ouverture de tous les canaux énergétiques du corps qui transcende l’énergie génitale aux autres centres énergétiques. Plus besoin de bouger, l’énergie sexuelle circule librement dans tout le corps et procure des sensations d’extase. Cette technique est issue directement des taoïstes et nécessite un enseignement spécifique. Toujours en faisant l’amour il est alors possible de passer dans un espace méditatif où se développent les sensations extatiques. Cependant, cette approche impose l’éveil d’une forte acuité aux sensations énergétiques et la conscience d’être totalement présent à soi et à son partenaire. Seuls de nombreux enseignements préalables permettent la connaissance de ce type de plaisir. En effet, dans ce cas, le plaisir pour l’homme comme pour la femme transcende l’orgasme et est le résultat de la vibration procurée par la circulation de l’énergie sexuelle dans tout le corps. L’orgasme de l’homme n’est plus synonyme de l’éjaculation qu’il peut retarder à souhait. Il existe plusieurs techniques : une pression au milieu du périnée entre le scrotum et l’anus ou une pression à la base de la verge qui permet une éjaculation rétrograde en inversant la circulation du sperme. L’acte sexuel peut alors se prolonger pour la satisfaction intense de la femme, souvent plus lente à être excitée. Toutes ses pratiques nécessitent du temps et de l’attention. L’intensité du plaisir qu’elles procurent est à la hauteur de la remise en cause des comportements sexuels habituels. D’une certaine façon l’épanouissement dans la sexualité sacrée est très simple : il suffit d’être passionné, d’aimer et de se laisser aimer. ■ CORPS SENSUEL ● FÉMININ PSYCHO 33 PHOTOS : IMAGE SOURCE. D.R.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 1Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 2-3Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 4-5Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 6-7Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 8-9Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 10-11Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 12-13Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 14-15Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 16-17Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 18-19Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 20-21Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 22-23Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 24-25Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 26-27Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 28-29Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 30-31Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 32-33Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 34-35Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 36-37Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 38-39Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 40-41Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 42-43Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 44-45Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 46-47Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 48-49Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 50-51Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 52-53Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 54-55Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 56-57Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 58-59Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 60-61Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 62-63Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 64-65Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 66-67Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 68-69Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 70-71Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 72-73Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 74-75Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 76-77Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 78-79Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 80-81Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 82-83Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 84-85Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 86-87Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 88-89Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 90-91Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 92-93Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 94-95Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 96-97Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 98-99Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 100-101Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 102-103Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 104-105Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 106-107Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 108-109Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 110-111Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 112-113Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 114-115Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 116-117Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 118-119Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 120-121Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 122-123Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 124