Féminin Psycho n°47 nov/déc 2008
Féminin Psycho n°47 nov/déc 2008
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°47 de nov/déc 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : le goût de vivre... savoir le trouver et le conserver.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
BANANA STOCK DOSSIER « Bonheur » 22 FÉMININPSYCHO Les spécialistes du développement personnel s’entendent à dire qu’il existe aujourd’hui 5 grandes clés pour être heureux. On peut les résumer ainsi : 1 Retrouver l’estime de soi L’estime de soi est très importante dans la vie de quelqu’un, parce que cela lui permet d’avoir confiance en lui. La confiance en soi est une caractéristique importante qu’une personne doit posséder si elle veut réussir dans la vie. L’estime de soi déterminera le degré de persévérance qu’on aura pour faire quelque chose. L’estime de soi est aussi très importante dans notre relation avec les autres. Il a été prouvé que les personnes qui ont de l’estime solide ont de meilleures chances de réussir dans leur vie de couple. Il est plus facile à une personne qui a confiance en soi de faire confiance à l’autre et cela est très important dans toute relation. L’estime de soi va aussi déterminer les personnes avec qui on va avoir des relations. On a tendance à avoir des relations avec des personnes qui ont de l’estime semblable à la nôtre. Retrouver l’estime de soi est donc un pas certain vers le bonheur. Cultiver de bonnes relations 2 avec les autres Cultiver de bonnes relations avec son entourage, c’est la plénitude auprès des autres : voilà une étape qui mène au bonheur ! Être heureux ensemble, c’est franchement plus sympa que d’être centré sur soi. Mais pour y arriver, cela demande du temps, une vraie capacité d’écoute et de partage. Se donner des petits plaisirs 3 Le bonheur n’est pas permanent, on le sait bien. C’est une multitude de petits moments qui, ajoutés les uns aux autres, nous procurent bien-être et joie. Pour être heureux, il faut donc savoir cultiver tous les instants de bonheur, même les plus fugaces. Cela passe par des regards, des sourires, des éclats de rire, des moments de complicité avec les autres, des petits cadeaux que l’on se fait dans une journée. Savourer un bon plat dans un restaurant, regarder un magnifique coucher de soleil sur la mer, organiser une séance de chatouilles avec son enfant, s’offrir un massage dans un spa, faire une journée de shopping avec une copine, regarder Ainsi, en pratiquant des exercices de pensée positive et en appliquant les cinq clés du bonheur, nous pouvons Cinq clés pour y arriver des photos en famille, s’oxygéner dans les bois, lire devant la cheminée... les idées ne manquent pas et sont souvent peu coûteuses pour se donner des petits plaisirs dans la vie. Faire la paix avec son passé 4 Bien souvent, rester prisonnier de son passé est la preuve que certaines choses n’ont pas été réglées, qu’un fort traumatisme n’a pas été « digéré » à temps. Il nous tire vers l’arrière et nous empêche d’avancer. Si le travail de deuil est toujours difficile à faire, c’est aussi parce qu’il renvoie à la notion de « finitude », de révolu et, par extension, à l’idée de notre propre mort. Mais aussi parce que, dans le cas de la disparition d’un proche, par exemple, on pense que « faire le deuil » reviendrait à « oublier », ce que l’on se refuse à faire. Inconsciemment, on s’efforce donc de faire survivre cet autre en restant tourné vers lui, dans le passé. Faire la paix avec son passé, ce n’est pas l’oublier ou le faire disparaître, c’est le comprendre et l’accepter, pour enfin pourvoir aller de l’avant. Comprendre pour changer 5 Selon Guy Corneau, psychanalyste québécois formé à l’InstitutC.G. Jung de Zurich, il faut faire la paix avec soi-même : « La vie se charge de nous remettre face à nous-même. Il arrive un moment où, à force de s’engouffrer toujours dans les mêmes impasses, on connaît un sentiment de défaite. La répétition agit comme un signal d’alarme et nous invite à reconsidérer nos choix. Je crois qu’il est important alors de ne pas céder à la tentation de l’autodévalorisation. Plutôt que de considérer que mes erreurs confirment ma nullité, je peux envisager qu’elles puissent m’éveiller à moi-même. En ce sens, même les comportements les plus destructeurs participent d’un élan créateur. » L’auteur nous invite donc à rompre avec nos comportements répétitifs, notre syndrome de victimisation : « Quelque chose en moi cherche à s’exprimer, quitte à détruire le personnage que j’ai construit et qui m’étouffe. Ce qui étouffe la victime, c’est un fonctionnement dicté par la peur : la peur de se tromper, de décevoir, du ridicule, de manquer, de ne pas être aimée. La victime est le jouet d’un ensemble de besoins – être approuvée, posséder, ne pas déplaire... – dont le seul but est de la protéger de la répétition d’expériences négatives. Or, le bonheur ne se réduit pas à l’absence de souffrance. Il résulte de l’accomplissement de nos élans créateurs. Rompre avec un fonctionnement de victime suppose d’opérer un retour sur soi pour considérer avec bienveillance les blessures du passé, d’essayer de comprendre comment elles nous ont conduits à endosser un rôle qui ne nous correspond pas, pour tenter de renouer avec notre individualité profonde. » tous voir la vie sous un autre angle, un autre jour... peut-être est-ce cela en fait le début du bonheur... ■ J.B. A LIRE LES CLÉS DV BONHEUR « Les Clés du bonheur » de Georges Barbarin, 153 pages, Editions « Courrier du Livre ».
PAS DE TOP MODEL PAS DE TRALALA www.ricalewis.com RICA. LEWIS JEANS UNE NOUVELLE IDÉE DU JEAN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 1Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 2-3Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 4-5Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 6-7Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 8-9Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 10-11Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 12-13Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 14-15Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 16-17Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 18-19Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 20-21Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 22-23Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 24-25Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 26-27Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 28-29Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 30-31Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 32-33Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 34-35Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 36-37Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 38-39Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 40-41Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 42-43Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 44-45Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 46-47Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 48-49Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 50-51Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 52-53Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 54-55Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 56-57Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 58-59Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 60-61Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 62-63Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 64-65Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 66-67Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 68-69Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 70-71Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 72-73Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 74-75Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 76-77Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 78-79Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 80-81Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 82-83Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 84-85Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 86-87Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 88-89Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 90-91Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 92-93Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 94-95Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 96-97Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 98-99Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 100-101Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 102-103Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 104-105Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 106-107Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 108-109Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 110-111Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 112-113Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 114-115Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 116-117Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 118-119Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 120-121Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 122-123Féminin Psycho numéro 47 nov/déc 2008 Page 124