Féminin Psycho n°42 mar/avr 2008
Féminin Psycho n°42 mar/avr 2008
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°42 de mar/avr 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 47,9 Mo

  • Dans ce numéro : c'est décidé, je m'écoute.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
DOSSIER LA VIE EN ROSE EXPERT FRANÇOISE SAND Psychothérapeute Quels sont les grands défis de la trentaine d’après vous ? Couper le cordon ombilical et trouver sa vraie place dans la société. J’ai appelé cette génération la « génération montgolfière », car ils flottent sans savoir où atterrir. Contrairement à leurs aînés, ils n’ont entendu qu’un seul message : « Profitez de la vie ! » Il est donc difficile pour eux de se résoudre à prendre leurs responsabilités. Quelle est l’importance du travail pour les trentenaires ? Je trouve qu’il existe un décalage entre les filles et les garçons. Les filles sont marquées par les problèmes de séparation de leurs parents et l’image d’une vie difficile pour des femmes divorcées rythme, devient possible (…) et celui où la restriction est inévitable – une restriction qui, loin d’être mutilante, s’avère, pour celui qui l’assume, la condition même de l’approfondissement ». La trentaine est le temps de la remise en question d’un mode de vie parfois calqué sur les autres, pas vraiment Les femmes de trente ans ressentent l’urgence de concrétiser un profond désir de maternité « Réaliser un projet professionnel est une priorité pour les femmes » 36 FÉMININPSYCHO personnel. À vingt ans, on est avide de connaissances et de copains en tout genre autour de nous. À trente, on commen- ou séparées, sans aucune autonomie financière. C’est pourquoi réaliser leur projet professionnel est pour elle une priorité. C’est seulement après qu’elles sont disponibles pour construire une vie de couple et fonder une famille. Comment évolue le rapport des femmes trentenaires à la maternité ? Vers trente ans, les femmes réalisent que leur fécondité baisse et elles ont peur d’être des mères trop vieilles. Il y a une pression de l’environnement pour avoir au moins un ou deux enfants. Les hommes, eux, sont plus indécis. Mais les femmes ont une idée de plus en plus précise du « bon père » pour leur enfant. Elles ne veulent pas d’un homme immature, qui n’a pas encore « atterri ». ce à faire le tri. Certaines relations superficielles, motivées uniquement par l’habitude ou la peur de la solitude, passent à la trappe. On cesse de s’éparpiller. Selon Françoise Sand, « le déclic va s’amorcer avec la lassitude des essais de toutes sortes – voyages, loisirs, passions amoureuses, prouesses sportives, recherche de développement personnel, expériences métaphysiques…Vient un moment où vous vous demandez où tout cela vous mène… » Certains en profitent pour partir plus profondément à la recherche d’eux-mêmes et entamer une psychanalyse ou une psychothérapie. Le besoin de cerner ses propres priorités apparaît essentiel pour bâtir une vie harmonieuse aussi bien au niveau professionnel qu’au niveau affectif. C’est l’âge où tout notre être est mobilisé pour véritablement construire une carrière, un couple, un projet de vie. On se dit que c’est un peu le moment où jamais, même si les choses peuvent encore beaucoup évoluer du fait de l’allongement de la durée de vie. On pourra plus tard changer de métier, éventuellement divorcer, refaire sa vie affective avec quelqu’un d’autre, mais au moins, il faut tenter maintenant. Alors que les hommes pensent davantage à ce moment-là à leur carrière professionnelle, les femmes, elles, sont en proie au réveil puissant de leur horloge biologique : elles veulent leur premier enfant. L’expérience de la parentalité L’âge moyen pour le premier enfant des femmes en France est aujourd’hui d’environ 29 ans. Pourtant, sur le plan biologique, la chute de la fertilité est déjà amorcée. C’est un peu tard pour le corps, mais le plus souvent au bon moment au niveau matériel et affectif. Les femmes de trente ans res- sentent l’urgence de concrétiser un profond désir de maternité, le plus souvent présent depuis l’adolescence de façon non assumée. Par ailleurs, la pression sociale est réelle : « La société dicte sa norme : il ne faut pas avoir cinq enfants mais il faut absolument en avoir un ou deux, et si possible avant 35 ans », note Françoise Sand. Le premier enfant est aussi l’occasion pour certains trentenaires d’aujourd’hui de se défaire enfin de rapports immatures qui perdurent avec leurs parents. Être parent à son tour est aujourd’hui le véritable rite d’entrée dans l’âge adulte. Les femmes en général vivent avec beaucoup de bonheur le fait de devenir mère, mis à part l’éphémère "baby blues" qui survient quasi inévitablement après l’accouchement. Pour les hommes, c’est un peu plus compliqué. « Certains jeunes garçons, même à trente-cinq ans, encore dans l’« ici et maintenant », appréciant l’autonomie et avides d’expériences nouvelles, peuvent éprouver de la difficulté à se sentir responsables d’un autre », indique Françoise Sand. Un temps d’adaptation est parfois nécessaire pour réaliser leur paternité et cela peut occasionner des crises dans le couple. L’homme peut se sentir rejeté par sa femme, totalement accaparée par le nouveau-né. C’est donc souvent aux femmes de savoir retrouver un équilibre entre leur nouveau statut de mère et leur qualité de conjointe aimante. Mais pour elle comme pour lui, c’est en tout cas le début d’une grande aventure... ● À LIRE 25-35 ans, l’âge du labyrinthe Françoise Sand, entretiens avec Isabelle Vial Éditions Bayard 140 p, 15 €. Les âges de la vie Christiane Singer Albin Michel 214 p, 7,50 €. PHOTOS : ABLESTOCK. D.R.
www.archimaid.com 4r- Les particuliers peuvent être victime d'incendie, d'inondation, de dégradation, de perte ou bien de vol de leurs documents essentiels. Comment reconsituer les pièces de votre situation personnelle ainsi que celles de vos biens propres en cas de destruction totale ou partielle de ces données ? r-cliiA-le,j a la réponse Numérisation de vos données Archivage de vos documents Suivi de vos informations." Découvrez nos offres promotionnelles Contactez nous au 02 96 21 31 67 ou par mail : contact@archimaid.com Dans le cadre de son développement, Archimaid recrute des responsables commerciaux sur toute la France ; Ile de France, Sud Ouest, PACA... Contactez nous par mail : recrutement@archimaid.com www.archimaid.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 1Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 2-3Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 4-5Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 6-7Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 8-9Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 10-11Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 12-13Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 14-15Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 16-17Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 18-19Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 20-21Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 22-23Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 24-25Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 26-27Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 28-29Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 30-31Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 32-33Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 34-35Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 36-37Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 38-39Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 40-41Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 42-43Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 44-45Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 46-47Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 48-49Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 50-51Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 52-53Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 54-55Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 56-57Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 58-59Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 60-61Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 62-63Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 64-65Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 66-67Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 68-69Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 70-71Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 72-73Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 74-75Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 76-77Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 78-79Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 80-81Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 82-83Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 84-85Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 86-87Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 88-89Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 90-91Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 92-93Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 94-95Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 96-97Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 98-99Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 100-101Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 102-103Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 104-105Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 106-107Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 108-109Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 110-111Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 112-113Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 114-115Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 116-117Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 118-119Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 120-121Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 122-123Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 124