Féminin Psycho n°42 mar/avr 2008
Féminin Psycho n°42 mar/avr 2008
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°42 de mar/avr 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 47,9 Mo

  • Dans ce numéro : c'est décidé, je m'écoute.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
DOSSIER LA VIE EN ROSE ii EXPERT 55 FRANÇOIS LADAME Psychiatre et psychanalyste À quelle étape de la vie correspond la vingtaine ? Même s’il est difficile de dater exactement la fin de l’adolescence, celle-ci se termine en principe aux alentours de 20 ans. La vingtaine est donc un point central dans la vie car c’est le temps du passage à l’âge adulte. C’est une période charnière… Tout à fait. Mais ce passage ne va pas sans une certaine ambiguïté, parce que le jeune adulte conserve encore une bonne part des illusions avec lesquelles il est rentré dans l’adolescence tout en ayant intégré, en partie, les limites des possibilités qui s’offrent à lui. Celles-ci dépendent des ressources et des limitations personnelles comme du contexte de vie et de l’environnement. Le véritable épanouissement consiste à concilier le privé et le social N’est-ce pas la même chose à 30 et 40 ans ? À ces âges-là, c’est différent car on a pris davantage de recul par rapport au conflit entre l’idéal et le possible et, surtout, la différence essentielle, c’est qu’à 20 ans on a tout à construire. Par quoi, alors, l’épanouissement passe-t-il à cet âge-là ? L’épanouissement est corrélé à la fois au narcissisme, c’est-à-dire à la manière dont on s’investit soi-même, et aux relations objectales, c’est-à-dire aux relations nouées avec les autres. L’épanouissement suppose qu’il n’y ait pas d’antagonisme entre ces deux dimensions fondamentales de l’être. Il faut une construction de base suffisamment solide de ce narcissisme pour que le d’être réellement épanoui puisque la satisfaction est, par conséquent, relativement rare. Les réussites : source d’épanouissement Mais qu’est-ce qui, en plus du fait de s’être approprié notre vie et d’avoir perdu certaines de nos illusions, vient appuyer le sentiment d’épanouissement que l’on peut avoir ? À cette question, le docteur Ladame répond sans détour que ce sont les réussites. Qu’elles soient d’ordre scolaire, professionnel ou amoureux, les réussites ont toutes cet effet de renforcer la confiance que l’on a en soi. Or, la façon dont on se perçoit et celle avec laquelle on s’investit soi-même sont des éléments fondamentaux pour « La vingtaine est un point central dans la vie car c’est le temps du passage à l’âge adulte » 32 FÉMININPSYCHO épanouie, devient possible. L’épanouissement est freiné, voire bloqué lorsqu’« on n’a pas réussi à négocier convenablement entre le début et la fin de l’adolescence le deuil de cette toute-puissance qui caractérise l’enfant », explique le docteur Ladame. En effet, lorsque les idéaux vers lesquels nous tendons sont démesurés, nos réalisations sont nécessairement en grand décalage avec eux. Dans ces conditions, il est très diffici- les relations objectales viennent renforcer le narcissisme. Cet épanouissement peut-il être facilité par certaines choses ? Bien sûr, mais il n’y a pas de catalogue standard ! Ce qui facilite l’épanouissement, ce sont les réussites qui renforcent la façon dont nous nous percevons, notre assise narcissique. Ceci dit, pour les uns, ces réussites seront d’autant plus valorisées qu’elles concernent le domaine professionnel ou scolaire, la sphère « publique » ; pour d’autres, parce qu’elles touchent à la vie amoureuse, au monde « privé ». Pour moi, le véritable épanouissement consiste à concilier le privé et le public et à ne pas sacrifier systématiquement l’un au profit de l’autre. avancer dans la vie en étant épanoui. La seule chose qui diverge d’un individu à l’autre est l’importance accordée aux domaines qui constituent l’existence. Ainsi, pour certains, les réussites professionnelles vont être la condition sine qua non d’une vie épanouie alors que pour d’autres, ce sont les réussites amoureuses qui vont conditionner pour beaucoup cet épanouissement. Pour le psychiatre, « le véritable épanouissement consiste à concilier le privé et le public et à ne pas sacrifier systématiquement l’un au profit de l’autre ». Toutes ces étapes, nécessaires à la construction de notre personne et donc de notre existence, ont une influence sur notre vie future. En effet, même si notre épanouissement n’est pas uniquement conditionné par la solidité des bases que nous avons érigées lors de notre adolescence, il en est tout de même grandement tributaire. Comme l’explique le docteur, « si on a raté des marches à 20 ans, il sera moins facile de construire sa vie par la suite, à 30 et à 40 ans ». Cependant, il faut tout de même bien garder à l’esprit qu’être âgé d’une vingtaine d’années a cet immense avantage que rien n’est joué et que tout reste à faire. Ainsi une déception amoureuse n’est pas le signe d’un avenir solitaire puisqu’il reste toute la vie pour faire des expériences et rencontrer l’âme sœur, tout comme un raté scolaire ou professionnel n’est pas la marque d’une carrière misérable. S’il est vrai qu’au sortir de l’adolescence le monde des possibles s’est restreint, il est, malgré tout, encore bien vaste. ● À LIRE Les éternels adolescents François Ladame Odile Jacob 218 p., 7,50 €.
gjelLeid —gl Laboratoire de médecine nutritionnelle Vous ne vous reconnaissez plus ? Le stress vous épuise, modifie votre comportement ? D-Stress Maîtrise naturellement en quelques heures les effets du stress Les conséquences du stress Fatigue, nervosité, irritabilité, émotivité, troubles du sommeil, crampes, troubles digestifs, mémoire moins performante, manque de motivation etc. Comment réagir ? Stabiliser l’organisme en lui fournissant les éléments nécessaires à son équilibre. D-Stress peut être utilisé en action de fond, ou en situation d’urgence. D-Stress est recommandé pour sa rapidité d’action et ses effets durables. Où trouver D-Stress ? En pharmacie Commandez-le à votre pharmacien en spécifiant le code ACL 764 19 43. Sur la boutique en ligne du Laboratoire Synergia www.synergiashop.com Prix public constaté 14 € la boîte de 80 cps. Tout savoir sur le Stress : www.d-stress.info 80 COMPRIMÉS synergicr COMPLÉMENT ALIMENTAIRE DESTINE AUX ADULTES ET ADOLESCENTS STRESSES D - S t r e ss., (o, /I. M.. conlen1 du nagnesum. de la, 0 laure. de Pa,gnne et d. warrines B 0, etturt d'adapte rargenume face, a une.atbn de slress diminue In cceséquenœs C camme. par eemole la lafique. Information consommateur au 04 77 42 30 10



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 1Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 2-3Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 4-5Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 6-7Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 8-9Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 10-11Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 12-13Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 14-15Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 16-17Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 18-19Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 20-21Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 22-23Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 24-25Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 26-27Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 28-29Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 30-31Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 32-33Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 34-35Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 36-37Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 38-39Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 40-41Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 42-43Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 44-45Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 46-47Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 48-49Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 50-51Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 52-53Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 54-55Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 56-57Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 58-59Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 60-61Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 62-63Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 64-65Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 66-67Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 68-69Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 70-71Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 72-73Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 74-75Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 76-77Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 78-79Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 80-81Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 82-83Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 84-85Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 86-87Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 88-89Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 90-91Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 92-93Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 94-95Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 96-97Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 98-99Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 100-101Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 102-103Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 104-105Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 106-107Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 108-109Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 110-111Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 112-113Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 114-115Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 116-117Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 118-119Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 120-121Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 122-123Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 124