Féminin Psycho n°42 mar/avr 2008
Féminin Psycho n°42 mar/avr 2008
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°42 de mar/avr 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 47,9 Mo

  • Dans ce numéro : c'est décidé, je m'écoute.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 112 - 113  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
112 113
MOI & MA VIE L’entraide familiale : un jardin à cultiver À l’heure où règnent la compétition professionnelle et la peur du chômage, la plupart d’entre nous a plutôt tendance à se recentrer sur les valeurs familiales, même les jeunes ! Une étude TNS Sofres réalisée en 2000 auprès des 18 -25 ans révèle que " famille " est un mot très positif pour 82% d’entre eux. Hier, elle faisait peur et aujourd’hui, la famille rassure. Pourquoi ? Quelle forme de solidarité recherchons-nous dans la sphère familiale ? 112 FÉMININPSYCHO Il est apparemment loin, le fameux « Familles, je vous hais ! », cri de révolte d’André Gide dans Les nourritures terrestres. La famille a aujourd’hui de nouveau la cote. La France est aux premiers rangs des taux de natalité européens et on se marie encore, tout en sachant qu’un mariage sur trois se solde par un divorce. D’où vient cette confiance, envers et contre tout ? À l’extérieur du cocon, le monde est jugé trop difficile. Pour être armé contre l’adversité que représente le monde professionnel, on a besoin de s’assurer un véritable soutien parmi ses proches. Mais ce réflexe de protection ne porte ses fruits que dans le cadre de relations de famille harmonieuses. Pour cela, il existe des règles non écrites qui fondent la qualité des relations dans les familles, comme l’explique Pierre Angel, fondateur du centre de thérapie familiale Monceau à Paris et auteur du Bonheur en famille : « La famille ne peut exister que si ses membres partagent certaines croyances qui assurent la cohésion interne du groupe et une protection vis-à-vis de l’extérieur. Ce sont ces croyances communes, autrement appelées mythes familiaux, qui permettent d’établir des règles de vie que chacun se doit de respecter. Implicites ou explicites, elles déterminent les rôles, guident les actions et obligent à en supporter les conséquences. » Ces règles communes concernent la vie quotidienne et régissent des domaines comme, par exemple, le déroulement du dîner familial. Une famille peut La famille doit permettre de pouvoir compter sur les autres ainsi décider que le moment des retrouvailles est le repas du soir et qu’il convient de le respecter, c’est-à-dire d’être tous là, de ne pas allumer la télévision, de ne pas téléphoner et de laisser chacun parler sans l’interrompre systématiquement. Les « mythes familiaux » concernent davantage des devises familiales, telles que « Chez les Dupont, on a le sens de l’hospitalité », etc. Cela permet d’avoir un sentiment d’appartenance commune, qu’on acquiert aussi par la connaissance et la transmission de l’histoire familiale, celle des grands-parents et même des arrière-grands-parents. « Savoir d’où on vient renforce l’identité de chacun et l’aide à mieux comprendre les options éducatives familiales, les valeurs, les mythes partagés par le groupe et les conflits qui ont façonné la trajectoire familiale », indique Pierre Angel. Trouver sa place La famille doit permettre de pouvoir donner et compter sur les autres, tout en trouvant son propre espace de liberté. C’est une donnée essentielle pour la vie individuelle de chacun des membres de la famille. « Chaque sujet porte en lui une intériorisation subjective de sa représentation familiale constituée par un enchevêtrement complexe d’attachements, de sentiments et d’attributions de
PHOTOS : PHOTO ALTO. D.R. FÉMININPSYCHO 113



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 1Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 2-3Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 4-5Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 6-7Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 8-9Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 10-11Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 12-13Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 14-15Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 16-17Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 18-19Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 20-21Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 22-23Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 24-25Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 26-27Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 28-29Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 30-31Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 32-33Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 34-35Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 36-37Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 38-39Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 40-41Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 42-43Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 44-45Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 46-47Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 48-49Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 50-51Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 52-53Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 54-55Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 56-57Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 58-59Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 60-61Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 62-63Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 64-65Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 66-67Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 68-69Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 70-71Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 72-73Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 74-75Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 76-77Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 78-79Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 80-81Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 82-83Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 84-85Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 86-87Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 88-89Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 90-91Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 92-93Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 94-95Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 96-97Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 98-99Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 100-101Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 102-103Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 104-105Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 106-107Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 108-109Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 110-111Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 112-113Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 114-115Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 116-117Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 118-119Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 120-121Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 122-123Féminin Psycho numéro 42 mar/avr 2008 Page 124