Féminin Psycho n°40 nov/déc 2007
Féminin Psycho n°40 nov/déc 2007
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°40 de nov/déc 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 29,7 Mo

  • Dans ce numéro : s'ouvrir aux autres.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
MOI ET MA SEXUALITÉ proques et toute la tendresse du rapport amoureux ». Malgré tout, elle aimerait que la situation « évolue » et a ainsi proposé à son compagnon un suivi médical. Seulement voilà : monsieur a plutôt fraîchement réagi à sa demande. Comment réagir lorsque votre compagnon n’a plus envie ou que, visiblement, il n’est pas au meilleur de sa forme sexuelle ? D’abord, il faut éviter les phrases assassines ou plaisanteries mal placées. Dédramatisez (sans en faire des tonnes) et tentez de Évitez les phrases assassines ou plaisanteries mal placées EXPERT nouer une discussion. Et c’est bien là toute la difficulté ! « Déjà, il faut lui demander s’il a envie d’en parler », commente la sexologue, avant d’ajouter : « ensuite, on peut s’enquérir sur ce qu’il voudrait qu’on fasse concrètement ! » Enfin, rien ne NADINE RYCKWAERT Sexologue « La plupart du temps, les gens veulent faire l’économie d’un travail sur eux-mêmes » Qu’est-ce qui est le plus sur des malentendus, des difficile en tant que thérapeute, lorsqu’on s’attaque pour ça que quand j’entre- illusions, des non-dits ! C’est aux troubles de la libido ? prends une thérapie de C’est de changer les mentalités, c’est-à-dire la façon que je ne peux pas garantir couple, je leur dis toujours d’envisager la sexualité. On qu’à la fin ils soient toujours encourage le patient à être ensemble. au plus clair avec ses désirs. Il ne faut surtout pas projeter ses problèmes sur l’autre, attendre de lui qu’il les « répare ». La plupart du temps, les gens veulent faire l’économie d’un travail sur eux-mêmes et se reposent entièrement sur leur partenaire. Ce travail sur soi : à quoi peut-il aboutir ? Parfois à une séparation ! Car une fois que l’un a fait le point sur ses désirs, qu’estce qui le pousse encore à rester avec sa partenaire ? Et si les deux ont fait ce travail, les deux partenaires deviennent en quelque sorte « amants » et rien ne les empêche à ce moment-là de rester ensemble. Il y a tellement de couples qui tiennent 98 FÉMININPSYCHO On dit que l’homme est plus demandeur que la femme au niveau sexualité. C’est vrai sur le fond mais pas sur la forme. Pour un homme, le plaisir est plus évident car il est lié à l’éjaculation : il y trouve une gratification simple. Il est donc très demandeur. Une femme, en revanche, attend autre chose mais généralement elle n’est pas encouragée à explorer d’autres pistes. Du coup, elle est moins « demandeuse ». Mais quand, forte de ses expériences, elle se rend compte qu’il peut y avoir tellement d’orgasmes, tellement de jouissance, il n’y a plus de limite. Sa « demande » est alors beaucoup plus importante. Mon mari et moi sommes mariés depuis 7 ans. Lui n’a pas très envie de faire l'amour, surtout depuis l'arrivée des enfants. Les choses se sont un peu arrangées depuis quelques mois, dans la mesure où on fait en moyenne l'amour une fois par semaine alors qu'avant, il pouvait se passer deux à trois semaines sans que je lui manque. J'ai encore l'impression maintenant que c'est pour lui un vrai devoir conjugal, une obligation. Comment en parler ? Impossible. Il refuse toute discussion en disant que c'est moi qui ai un problème et que, pour lui, tout va bien. J'ai bien sûr essayé de prendre l'initiative, mais plus trop à présent, parce que c'est très dur de se sentir rejetée. Qu'un homme n'ait pas envie de sa femme, alors qu'elle dort nue à côté de lui, c'était pour moi impensable avant. Et je suis maintenant persuadée qu'il ne changera jamais. Par ailleurs, ça influe beaucoup sur le sentiment qu'on a de soi après. Comment se sentir toujours belle et désirable ? Je pense pourtant qu'il m'aime vraiment, mais il n'est juste pas trop branché sexe. En plus, quand un couple fait peu l'amour, tous les autres gestes de tendresse et les bisous ont tendance à disparaître aussi progressivement et la relation devient très fraternelle. vous empêche de continuer sans pénétration : « beaucoup pensent que pour avoir un rapport sexuel, il faut obligatoirement qu’il y ait pénétration. Du coup, au moindre problème, à la moindre panne, ça prend tout de suite une importance plus grande ! » Tout dépend, une fois encore, si les troubles de libidos sont fréquents ou pas. Si c’est le cas, une consultation avec un spécialiste, de préférence un sexologue est indispensable. Être au clair avec soi-même Pour la partenaire, la situation est loin d’être facile à vivre. « Souvent, elle le prend pour elle, elle va douter sur sa capacité à inspirer le désir » résume la thérapeute. Un conseil : ne vous laissez pas envahir par ces sentiments toxiques qui ne feront qu’attiser le problème. Culpabilité, frustration ou interrogations sans fin sur son sex appeal CÉCILE, 33 ANS « J'ai l'impression maintenant que c'est pour lui un vrai devoir conjugal, une obligation » sont autant de réactions à éviter... Mais il arrive aussi, ajoute Nadine Ryckwaert, que la partenaire s’accommode très bien de ce genre de situation. « On se rend compte que derrière l’éjaculation précoce se cache une mésentente sur le plan sexuel. Une femme qui n’a pas de désirs va par exemple s’arranger pour que ça ne dure pas ! » Attention à ne pas se tromper de combat et de ne pas projeter ses propres frustrations sur l’autre. Il s’agit alors de voir si les problèmes de libido ne révèlent pas des problèmes de couple par exemple. Tout le travail (avec peut-être l’aide d’un thérapeute) consistera à se demander ce qu’une baisse de libido représente dans un couple. Ce qu’elle implique dans le bien-être amoureux et sexuel. Pour le couple, c’est l’occasion de réfléchir ensemble et de retrouver une sexualité épanouie. ● PHOTOS : PHOTO ALTO. DR.
TEST Comment va votre libido ? En matière de sexualité, il n’y a pas de norme. L’important est d’être sur la même longueur d’ondes. Du coup, quand la libido de Monsieur tourne au ralenti, on s’interroge : est-ce vraiment grave, docteur ? Désir ardant, ralenti ou au point zéro, testez votre sexualité. 1 La dernière fois que vous avez fait l’amour c’était : ❏ A Hier, avant hier et le jour précédent ❏ B Vous ne vous en rappelez plus ❏ C Il y a deux semaines et c’était parfait ! 2 Il a déjà eu des problèmes d’érection ❏ A Une ou deux fois après une soirée bien arrosée ❏ B Depuis quelques mois et ça l’inquiète ❏ C Jamais ! Ce n’est pas son genre 3 Vous vous collez toute nue contre lui ❏ A C’est peine perdue, rien ne semble l’émoustiller ❏ B Il réagit au quart de tour ❏ C Il marmonne qu’il est fatigué. Promis, demain il sera plus en forme ! 4 Comme excuse, il vous a déjà dit ❏ A « Tu sais, en ce moment, entre mes responsabilités au boulot et à la maison… » ❏ B « On attend demain, ce sera encore mieux. » ❏ C « J’ai pas envie d’en parler. » 5 Quand il n’a pas envie... ❏ A C’est presque tout le temps ❏ B C’est généralement quand il a un gros coup de stress au boulot ❏ C C’est que vous avez déjà fait l’amour deux fois Vous avez plus de 25 points GROSSE DÉPRIME ! Depuis pas mal de temps déjà, la libido de monsieur est au point mort. Au début, tous les prétextes étaient bons : fatigue, surmenage, petit coup de blues mais le temps n’a rien changé. Vous avez beau sortir les dessous les plus affriolants, trouver les endroits les plus cocasses pour sortir de la routine ou concocter des plats aphrodisiaques, rien n’y fait. Et côté dialogue, c’est le no man’s land... Peut-être le moment est-il venu pour s’adresser à un spécialiste car, visiblement, vous n’y arriverez pas toute seule... 6 Récemment, ça a duré exactement 2 minutes et 15 secondes ❏ A Normal, il avait un train à prendre ❏ B Ce n’est pas la première fois et vous le savez ❏ C Probablement un petit coup de fatigue 7 Ce soir vous ne ferez pas l’amour ❏ A Parce qu’il n’est pas là ❏ B Parce que depuis quelques mois, il n’a plus envie ❏ C Parce qu’il se lève aux aurores 8 Ce soir, vous sortez le grand jeu : au menu, lingerie fine et coquine ❏ A Elle ne reste pas longtemps sur vous ❏ B Elle remet un peu de piment dans votre couple ❏ C Elle laisse votre compagnon de glace 9 Votre libido à vous ❏ A Se porte comme un charme ❏ B N’a rien à voir avec ses désirs à lui ❏ C Est parfois un peu décalée par rapport à la sienne 10 Il s’est déjà endormi tout juste après ❏ A Après, avant et pendant, tout le temps quoi ! ❏ B Une seule fois, et gare à lui si ça se reproduit ! ❏ C De temps en temps : c’est un peu vexant… Vous avez entre 15 et 25 points PETITE FATIGUE ? Ca y est ! Ce qui devait arriver arriva : monsieur vous a fait le coup de la migraine. Pire, en pleine action, il vous a gentiment fait comprendre que la fatigue le gagnait. Et au moment où vous vouliez réagir...il s’est endormi ! Pas d’inquiétude. Cela arrive à tout le monde. Votre homme ne se résume pas à de la testostérone et à des pulsions animales. Même le mâle a besoin de repos. N’en déduisez pas qu’il ne vous aime plus, il a peut-être tout simplement besoin de se retrouver un peu avant... de vous rejoindre. VOS RÉSULTATS A B C 1 1 3 2 2 2 3 1 3 3 1 2 4 2 1 3 5 3 2 1 6 1 3 2 7 1 3 2 8 1 2 3 9 1 3 2 10 3 1 2 Vous avez moins de 15 points LIBIDO AU TOP Question sexualité, vous êtes sur la même longueur d’ondes. Si parfois, vous n’avez pas la tête à ça, lui non plus. Dans votre couple, il n’y a pas de place pour la routine ou pour la prise de tête quand il s’agit de passer à l’action. Vous pouvez très bien faire l’amour une fois par semaine ou deux fois par jour, il n’y a pas de règle et, à chaque fois, c’est le septième ciel assuré. Et quand une grosse fatigue vient miner vos nuits brûlantes, place aux gros câlins et gestes tendres : il y a mille et une façon de faire plaisir. FÉMININPSYCHO 99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 1Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 2-3Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 4-5Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 6-7Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 8-9Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 10-11Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 12-13Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 14-15Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 16-17Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 18-19Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 20-21Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 22-23Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 24-25Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 26-27Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 28-29Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 30-31Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 32-33Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 34-35Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 36-37Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 38-39Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 40-41Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 42-43Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 44-45Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 46-47Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 48-49Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 50-51Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 52-53Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 54-55Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 56-57Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 58-59Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 60-61Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 62-63Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 64-65Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 66-67Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 68-69Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 70-71Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 72-73Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 74-75Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 76-77Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 78-79Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 80-81Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 82-83Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 84-85Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 86-87Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 88-89Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 90-91Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 92-93Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 94-95Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 96-97Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 98-99Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 100-101Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 102-103Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 104-105Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 106-107Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 108-109Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 110-111Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 112-113Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 114-115Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 116-117Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 118-119Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 120-121Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 122-123Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 124