Féminin Psycho n°40 nov/déc 2007
Féminin Psycho n°40 nov/déc 2007
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°40 de nov/déc 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 29,7 Mo

  • Dans ce numéro : s'ouvrir aux autres.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
PHOTOS : PHOTO ALTO. D.R. 70 FÉMININPSYCHO
EXPERT L’interaction est nécessaire Si l’envie de faire des rencontres vous titille, autant savoir comment procéder… L’une des choses fondamentales pour y parvenir passe par la non rétention d’information. « Si vous ne dites pas qui vous êtes, ce que vous aimez, si vous restez floue et si vous faites des phrases courtes, vous avez très peu de chances de même continuer la conversation avec votre interlocuteur. » Ainsi, plus vous délivrez d’informations, plus « vous permettez à l’autre d’accrocher sur des mots-clés ». Par exemple, en disant « je reviens de la campagne », vous aurez moins de chance d’attirer l’attention de l’autre que si vous dites « je reviens de Normandie. » Le « feeling » est un autre élément important qui condition- ISABELLE NAZARE-AGA Thérapeute comportementaliste et cognitiviste « Tous le monde a besoin d’avoir au moins un ami » Tout le monde a-t-il besoin de se faire des amis ? Absolument. Tout le monde a besoin d’avoir au moins un ami, c’est la nature humaine, c’est vital. Il est considéré comme tout à fait anormal qu’une famille se replie totalement sur elle-même. À quoi servent les amis ? Ils nous permettent d’être reconnu comme une personne existante. Ils sont un soutien car les amis peuvent parfois nous rendre des services, tout comme nous pouvons leur en rendre, ce qui est gratifiant puisqu’il est agréable de pouvoir aider l’autre. Il y a aussi le fait de partager des valeurs communes, des choses sensorielles comme aller au cinéma, au théâtre ou au restaurant. Quelle différence faites-vous entre des connaissances, des copains et des amis ? Les connaissances peuvent venir, par exemple, du travail ou du village mais les rapports ne sont pas très intimes. Avec les copains, nous partageons beaucoup de choses sur le plan actif car nous faisons des activités en commun. Quant aux amis, ils suivent notre vie amoureuse, professionnelle, nos succès, nos déboires. Il y a très peu de rétention d’information auprès d’eux. Avec les amis, il est possible de se voir pendant des années uniquement autour d’un verre ou d’un repas pour se faire des confidences. Il y a beaucoup d’intimité. Ces différents types de relations que nous entretenons sont-elles immuables ? Les choses peuvent évoluer avec le temps. Les relations d’amis sont certainement plus profondes que celles entre copains mais ces derniers peuvent devenir des amis et des amis peuvent devenir des copains. À quoi cela est-ce dû ? À l’évolution de la hiérarchie des valeurs qui ne sont pas les mêmes tout au long de notre vie. Nos valeurs changent à peu près tous les dix ans. Il en va ainsi pour tout le monde ? Pratiquement, sauf chez certaines personnes qui ne changent absolument pas de registres. En général, ce sont des personnes qui ne bougent pas de leur environnement, de leur territoire. Nous voyons cela dans les villages en France où certains ont les mêmes amis jusqu’à leur mort. Ce sont des gens qui voyagent peu, qui ne renouvèlent que rarement leur réseau puisqu’ils n’introduisent pas dans leur cercle de nouvelles personnes. Dans ces cas-ci, ils peuvent effectivement garder des amis à vie, même s’ils ne leur conviennent plus. Ceci est une spécificité des villages ? Les gens des villes sont plus sollicités que ceux des villages sur le plan culturel et aussi quant à la quantité de personnes rencontrées. Plus on sort de son territoire, plus on a de chances de rencontrer de nouvelles personnes et plus on a de chance, au fur et à mesure de sa propre évolution, de rencontrer des personnes qui partagent les mêmes valeurs que nous à un certain moment. ne le déroulement des rencontres que nous faisons. Cet aspect-là ne se contrôle pas puisqu’il est lié « à une somme d’informations que le cerveau va enregistrer de manière non consciente. » Il sera ainsi plus certain qu’une personne extravertie trouve des affinités à une autre personne extravertie plutôt qu’à une personne réservée et timide. Une fois que l’interaction, nécessaire à toute rencontre, a été fructueuse, il y a des chances que vous ayez envie de revoir la personne pour mieux vous connaître. C’est à ce moment-là qu’il faut échanger ses coordonnées et qu’il ne faut pas trop tarder avant de rappeler cette personne. « On a plus de chances de se faire des amis en les rappelant dans le mois pour leur proposer une activité plutôt que d’attendre six mois », précise Isabelle Nazare-Aga. Enfin, avant d’introduire la personne dans votre cercle d’amis, il est recommandé de déjeuner ou de dîner avec elle, en compagnie d’un nombre restreint de personnes, afin de favoriser la connaissance de l’autre. Se faire des amis, est, en somme, une question d’action. Il faut montrer son intérêt pour les autres car ceux-ci ne vont pas nécessairement vous rappeler, « il faut se mettre en action ». Quant à la timidité, qui peut être un rempart à ces agissements, il faut tenter de la combattre, car même si les rencontres se font toujours au moment le moins attendu, il faut tout de même essayer de les provoquer. ● CAPUCINE JUNGUENET À LIRE Se faire des amis et les garder Pascale de Lomas Hachette Pratique 149 p., 9,90 €. FÉMININPSYCHO 71 PHOTOS : PHOTO ALTO. D.R.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 1Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 2-3Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 4-5Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 6-7Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 8-9Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 10-11Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 12-13Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 14-15Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 16-17Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 18-19Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 20-21Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 22-23Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 24-25Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 26-27Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 28-29Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 30-31Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 32-33Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 34-35Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 36-37Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 38-39Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 40-41Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 42-43Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 44-45Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 46-47Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 48-49Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 50-51Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 52-53Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 54-55Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 56-57Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 58-59Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 60-61Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 62-63Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 64-65Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 66-67Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 68-69Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 70-71Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 72-73Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 74-75Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 76-77Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 78-79Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 80-81Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 82-83Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 84-85Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 86-87Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 88-89Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 90-91Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 92-93Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 94-95Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 96-97Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 98-99Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 100-101Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 102-103Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 104-105Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 106-107Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 108-109Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 110-111Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 112-113Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 114-115Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 116-117Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 118-119Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 120-121Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 122-123Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 124