Féminin Psycho n°40 nov/déc 2007
Féminin Psycho n°40 nov/déc 2007
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°40 de nov/déc 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 29,7 Mo

  • Dans ce numéro : s'ouvrir aux autres.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
DOSSIER Aller vers les autres Nous avons tous notre propre image de nous-même. La psychanalyste Marie- Louise Pierson la nomme Image de Soi. Celle-ci « prend ses racines au plus profond de ce qui lie un individu à sa biologie, à son histoire, à sa fratrie, à son groupe social ou professionnel, donc à son identité ». Constituée de tous ces éléments, l’Image de Soi représente ce que nous sommes. Notre image est notre identité L’image que nous reflétons est l’image de ce que l’on est ainsi que de ce que l’on désire être. Par elle, nous révélons des informations sur notre personne, nous dévoilons notre identité. Un style vestimentaire, une L’autre ne perçoit pas nécessairement ce que nous avons voulu dégager 66 FÉMININPSYCHO On ne peut pas pl à tout le monde, et Les autres perçoivent une image de nous. Cette image est, en partie, conditionnée par l’image que nous avons de nous-même. Pour quelle raison l’apparence tient-elle une telle importance ? Quel impact a-t-elle sur les rencontres que nous faisons ? attitude, un regard ou encore une démarche donnent à voir ce que nous sommes. Mais peu importe si ce que l’on dégage renvoie à ce que nous sommes réellement car, finalement, « l’important est d’être dans ce que nous désirons être », affirme la psychanalyste. L’essentiel est de bien se connaître, d’être en accord avec soi-même et d’avoir construit une bonne Image de Soi. En effet, « l’Image de Soi autant celle que l’on se fait de son « être intérieur », que celle que l’on offre aux regards, est intimement liée à l’estime de soi ». La perfection ne fait pas partie de ce monde. Il faut alors appliquer ce constat à soi et accepter notre imperfection. L’estime que nous avons de nous-même sera meilleure, ce qui aura un impact dans nos relations avec les autres. C’est du moins ce que la psychanalyste Martine Teillac avance car, selon elle, il faut s’« aimer pour pouvoir aimer les autres ». Sylvie a commencé à fréquenter son compagnon à l’âge de 20 ans. Avec le recul, elle analyse le contexte de leur rencontre ainsi : « Nous nous sommes rapprochés à partir du moment où j’ai été « bien dans ma peau ». » Effectivement, Sylvie et son ami se connaissent depuis de longues années mais cette jeune femme n’a pas, au début, confiance en elle et est en pleine crise existentielle. « À partir du moment où je me suis sentie en phase avec moi-même, Christophe et moi sommes tombés amoureux l’un de l’autre. J’ai la conviction que tout a pu commencer parce que j’allais bien », observe-telle. S’aimer pour aimer les autres… Et pour que les autres nous aiment. « La rencontre est une fête à laquelle on se prépare soi-même » Si, la plupart du temps, « la rencontre amoureuse tombe au moment où l’on ne s’y attend pas », elle est « comme une fête à laquelle on se prépare soimême », explique Marie-Louise Pierson. Le choix de la jupe, du pantalon, du pull, de la veste ou de la coiffure constitue une préparation à une éventuelle rencontre. « C’est une préparation intérieure qui est bien plus importante pour la personne qui la fait que pour la personne qui est en face », précise la psychanalyste. Pourquoi ? La raison est simple. « L’autre ne perçoit pas nécessairement ce que nous avons voulu dégager » car il possède ses propres canaux de décodage. Ainsi, même si nous nous efforçons de laisser PHOTOS : PHOTO ALTO. D.R.
aire alors ? transparaître un élément de notre personnalité, le sens de celui-ci sera toujours fonction du sens que l’autre lui donnera. L’importance de l’apparence « Nous jugeons et sommes jugés sur les apparences », affirme Marie-Louise Pierson. Il y a même des personnes qui « vont être uniquement dans l’apparence et qui ne vont pas avoir de contenant ». L’importance accordée à cet extérieur est due au regard. En effet, avant tout autre forme de communication, il existe une communication non verbale, dont fait partie la communication visuelle. L’apparence est donc « un langage silencieux » qui nous donne des informations sur la personne qui se trouve en face de nous. Ceci est propre à tous mais certains accordent parfois une importance démesurée à l’image qu’ils peuvent dégager et cherchent à suivre un modèle. C’est le cas de certaines jeunes femmes qui viennent voir Marie-Louise Pierson en consultation, « qui sont bien sous tous rapports physiquement et qui vivent dans une grande angoisse les rencontres parce qu’elles se sentent vides à l’intérieur ». Ces jeunes femmes se sont construites en fonction de ce qu’elles pensent qu’un homme attend d’elles, en général des modèles assez sexy, et non en fonction de leur identité propre. Tout le problème est là. « Les femmes de notre époque sont complètement piégées par ces histoires FÉMININPSYCHO 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 1Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 2-3Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 4-5Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 6-7Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 8-9Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 10-11Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 12-13Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 14-15Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 16-17Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 18-19Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 20-21Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 22-23Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 24-25Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 26-27Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 28-29Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 30-31Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 32-33Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 34-35Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 36-37Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 38-39Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 40-41Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 42-43Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 44-45Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 46-47Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 48-49Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 50-51Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 52-53Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 54-55Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 56-57Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 58-59Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 60-61Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 62-63Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 64-65Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 66-67Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 68-69Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 70-71Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 72-73Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 74-75Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 76-77Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 78-79Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 80-81Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 82-83Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 84-85Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 86-87Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 88-89Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 90-91Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 92-93Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 94-95Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 96-97Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 98-99Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 100-101Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 102-103Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 104-105Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 106-107Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 108-109Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 110-111Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 112-113Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 114-115Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 116-117Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 118-119Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 120-121Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 122-123Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 124