Féminin Psycho n°40 nov/déc 2007
Féminin Psycho n°40 nov/déc 2007
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°40 de nov/déc 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (170 x 223) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 29,7 Mo

  • Dans ce numéro : s'ouvrir aux autres.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
MOI ET MON TRAVAIL Entretien d’embauche Quel comportement faut-il adopter ? L’entretien d’embauche est un moment important de la vie professionnelle qui peut se renouveler régulièrement au cours de celle-ci. Thierry Spencer, auteur de 100 erreurs à éviter en entretien d’embauche et Fabrice Gutnik, psychologue du travail et sociologue d’entreprise, nous éclairent sur ses enjeux, et les comportements qu’il doit susciter. L’entretien d’embauche, s’il est nécessaire au démarrage d’une activité professionnelle, est loin d’être une simple formalité. Il est un exercice particulier et à chaque fois différent, qui se déroule entre une personne et une ou plusieurs autres. Défini par un cadre social et juridique, il obéit bien sûr à certaines règles. Existe-il vraiment une recette, des trucs, des astuces pour réellement réussir ce moment précédent l’embauche ? Des comportements à adopter, ou au contraire à éviter ? C’est la conviction de Thierry Spencer, directeur marketing dans la distribution et L’entretien dépasse le simple échange 14 FÉMININPSYCHO auteur de l’ouvrage 100 erreurs à éviter en entretien d’embauche. Il liste au sein de son livre cette centaine d’erreurs grâce à son expérience de recruteur et de recruté, grâce aussi à l’interview de plusieurs recruteurs professionnels. Côté comportement, il existe pour lui des situations psychologiquement difficiles pour le candidat… L’accueil ! L’accueil fait partie de ces situations. « Par exemple, lorsque le candidat s’attend à voir une certaine personne, et qu’elle est finalement reçue par une, ou même deux autres personnes. Cette situation est en défaveur du candidat, car il se trouve déstabilisé et non préparé. » Premier conseil de la part du spécialiste, vérifier préalablement qui va vous recevoir, afin d’éviter de vous trouver dans ce type de situation. Une fois renseigné, et dans le cas où le recruté est accueilli par plusieurs personnes, « Il peut avoir l’impression d’avoir affaire à un jury : cette position est également difficile, car il se retrouve bombardé de questions ». Thierry Spencer conseille ici de faire réagir toutes les personnes présentes lors de cet entretien, afin de nourrir un réel échange, pour renverser cette idée de « jugement » pouvant germer dans notre esprit… Autre forme d’accueil, vous voilà reçu par votre prédécesseur… Ici aussi, surtout non prévenu, vous risquez de vous trouver déstabilisé, surtout si vous n’êtes pas au courant ! « Le prédécesseur ne va en effet pas juger seulement le profil ou la capacité, mais aussi la réaction du recruté. » « L’entretien est un exercice d’improvisation et il faut se préparer à toutes les situations et réduire les incertitudes pour se mettre en condition », résume le directeur marketing. Se renseigner sur le type d’accueil réservé est donc important. Attention cependant, pour Patrick Langleben, recruteur professionnel chez PL consultants : « Un candidat trop préparé peut manquer de spontanéité. » À vous de doser le savant mélange… Le vif du sujet ! Pour ce qui est de l’entretien en tant que tel, comment faut-il se comporter ? Faut-il jouer un
PHOTOS : IMAGE LIBRARY. D.R. rôle pour décrocher le poste, être naturel ? Selon Thierry Spencer, il est bon est de se conformer aux usages de l’entreprise : respecter ainsi des règles de politesse, d’habillement et de ponctualité, et si les codes vestimentaires ne sont pas connus, adopter un style neutre en la matière. Jouer un rôle n’est pas une très bonne idée ! « L’erreur serait de ne pas être soi-même durant un entretien, il ne faut pas cacher sa vraie nature car cela garantit l’authenticité de l’échange. » Ainsi, si au quotidien votre personnalité est un peu effacée, cela ne pose pas particulièrement de problème que de laisser s’exprimer cette partie de vous-même : « Il ne faut pas avoir honte d’être réservé, à condition de ne pas être totalement introverti, l’échange aboutissant à des réponses monosyllabiques. » Si la situation que vous êtes en train de vivre vous met dans un état d’inconfort, son conseil est le suivant : « Ne pas hésiter à dire que l’on se sent mal à l’aise ! » Toujours dans cette dynamique d’échange, votre interlocuteur peut comprendre que vous FÉMININPSYCHO 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 1Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 2-3Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 4-5Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 6-7Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 8-9Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 10-11Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 12-13Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 14-15Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 16-17Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 18-19Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 20-21Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 22-23Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 24-25Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 26-27Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 28-29Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 30-31Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 32-33Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 34-35Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 36-37Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 38-39Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 40-41Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 42-43Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 44-45Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 46-47Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 48-49Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 50-51Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 52-53Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 54-55Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 56-57Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 58-59Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 60-61Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 62-63Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 64-65Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 66-67Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 68-69Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 70-71Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 72-73Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 74-75Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 76-77Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 78-79Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 80-81Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 82-83Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 84-85Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 86-87Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 88-89Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 90-91Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 92-93Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 94-95Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 96-97Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 98-99Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 100-101Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 102-103Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 104-105Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 106-107Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 108-109Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 110-111Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 112-113Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 114-115Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 116-117Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 118-119Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 120-121Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 122-123Féminin Psycho numéro 40 nov/déc 2007 Page 124