Féminin Mincir n°2 fév/mar 2013
Féminin Mincir n°2 fév/mar 2013
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 23,6 Mo

  • Dans ce numéro : spécial programme détox.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
SANTÉ 38 votre capital et limiterez les risques de fracture, notamment pour les femmes ménopausées. A cet âge de la vie, la consommation de 1,5 g de calcium par jour est recommandée, soit deux yaourts. 38 Pas plus de 2 verres d’alcool ! A force de répéter que le vin rouge aurait certains effets protecteurs sur notre système cardio-vasculaire, on oublie parfois de préciser qu’il s’agit d’une consommation de deux verres maximum par jour. Au-delà, le vin n’a plus un effet protecteur mais plutôt des conséquences destructrices sur notre santé, car il augmente de façon très importante le risque de cancers de l’estomac et de la vessie, notamment. A consommer avec modération ! 39 Jus de fruits à limiter Si vous surveillez votre poids, privilégiez les jus de fruits sans sucre ajouté. N’oubliez pas de les prendre en compte dans votre ration calorique quotidienne. Optez plutôt pour le jus de pamplemousse (420 Cal par litre). Vous pouvez également couper systématiquement vos jus de fruits avec de l’eau ou des glaçons. 40 Halte aux boissons sucrées Surtout, ne vous habituez pas à boire que des boissons sucrées. Alternez avec de l’eau minérale, du thé, des tisanes. 41 Vive les acides gras ! Aujourd’hui, on ne pense plus du tout que les graisses sont mauvaises./Dossier à la UNE Les plus consommées sont les acides gras, sous la forme de triglycérides. Lorsqu’ils sont apportés par l’alimentation quotidienne de manière suffisante et bien équilibrée, ils jouent un rôle extraordinairement important. 42 Minéraux et oligo-éléments Parmi les minéraux et oligo-éléments fournis par notre assiette, certains nous sont indispensables : le fer, le magnésium, le cuivre, ainsi que beaucoup de vitamines comme la vitamineC, les vitamines B1, B6, B9 et tous les micronutriments anti-oxydants. 43 Les sept clés de la pyramide alimentaire• Assurez-vous chaque jour un apport suffisant et bien équilibré en acides gras essentiels (rapport Oméga 6/Oméga 3 entre 3 et 5).• Consommez chaque jour 5 à 6 portions de fruits et légumes.• Mangez chaque jour l’équivalent de 4 produits céréaliers.• Si vous les tolérez : 2 à 3 produits laitiers par jour.• Obligatoirement 2 portions de protéines d’origine animale par jour (poisson, viande, œufs).• Buvez de l’eau en quantité convenable.• Consommez 1 à 2 verres de vin de qualité par jour ! 44 Les probiotiques L’utilisation des laits fermentés très concentrés en probiotiques sera, en l’occurrence, une bonne alternative aux produits laitiers liquides pour celles qui ne tolèrent pas bien le lactose. 45 Du bon équilibre de la flore intestinale Les causes les plus fréquentes d’un déséquilibre de la flore intestinale sont les antibiotiques, les allergies, les intolérances alimentaires, le stress ou un changement d’alimentation. Sachez que la complémentation à visée digestive insiste sur la restauration de l’équilibre de la flore intestinale, au moyen de « probiotiques » correctement choisis. 46 Déficit en sérotonine… L’appétence au sucré est un signe fréquemment retrouvé dans les déficits fonctionnels en sérotonine. Il s’agirait d’un mécanisme régulateur et d’automédication. Sachez que vous pouvez combler votre déficit en sérotonine par la micronutrition et notamment les compléments de la gamme des Laboratoires PiLeJe. 47 Bien manger pour bien penser ! Le cerveau ne représente que 2% de notre poids corporel, mais il consomme pourtant 20% de notre énergie et de l’oxygène que nous respirons, ainsi que 5 grammes de glucose à l’heure ! Les milliards de neurones de notre cerveau sont pour les deux tiers constitués d’acides gras. Ainsi, les hormones de notre cerveau nécessitent une alimentation équilibrée, riche en protéines végétales et animales ! 48 Un vrai besoin de sucre Savez-vous que le cerveau ne dispose de réserves en énergie que pour une seule seconde ? Toute baisse de
LES SECRETS D’UNE BONNE ALIMENTATION sucre dans le sang provoque la fameuse hypoglycémie redoutée par tous. Alors, exit les grignotages sucrés qui provoquent instabilité et sautes d’humeur ! Le cerveau n’apprécie guère les variations de prises de sucre… 49 Le fromage, oui mais… Privilégiez les laits hautement fermentés et les fromages à pâte molle (type brebis et chèvre). En période de perte de poids et chez les sujets à risque cardio-vasculaire, il faudra choisir les produits appauvris en matières grasses. 50 Consulter un spécialiste Si vous souhaitez consulter un médecin compétent en micronutrition, adressez-vous à : Institut européen de diététique et de micronutrition, 26 avenue de Thiès, Péricentre 3, 14050 Caen Cedex 4. Tél. : 02 31 06 10 39. Fax : 02 31 06 10 38. E-mail : I-E-D-M@mail.cpod.fr 51 En savoir plus sur la psychonutrition C’est possible avec l’Institut de Médecine Environnementale, 5 rue Duvivier, 75007 Paris. Tél. : 01 45 55 04 40. Fax : 01 45 55 02 32. E-mail : infos@ime.fr, Site : www.tncc.net 52 Trouver le bon équilibre énergétique Quand on parle d’alimentation équilibrée, il s’agit d’équilibre énergétique de la ration alimentaire, pour couvrir nos dépenses de : • digestion (10 à 15%) : nous brûlons de l’énergie pour pouvoir en stocker ; • métabolisme de base (60%) : respiration, battements cardiaques, tonus 111 LES BONS SUCRES POUR MAIGRIR musculaire, flux sanguin, maintien de température corporelle, renouvellement des tissus ; • activité physique (20 à 30%) : plus on est actif… plus on dépense d’énergie ! 54 Arrêter le snacking ! Selon l’enquête INCA de consommation alimentaire en France en 1999, les Français adoptent le mode alimentaire anglo-saxon : augmentation du grignotage entre les repas. Au lieu de consommer des fruits, des oléagineux secs, 81% des adultes et 66% des enfants mangent du chocolat, mais aussi des viennoiseries, pâtisseries, confiseries, sodas, etc. Des produits fortement transformés, sucrés, à forte valeur ajoutée, qui loin de calmer l’appétit ne font que l’attiser… 55 Chewing-gum sans sucre autorisé ! Sa mastication quadruple la production de salive qui neutralise les acides produits par les bactéries de la plaque dentaire et stimule la transformation des sucres insolubles en sucres solubles capables d’être éliminés rapidement ! 53 Les bons sucres pour maigrir Les glucides sont notre principale source d’énergie. Ils couvrent à eux seuls 50 à 55% de nos besoins énergétiques. Seulement voilà, tous les glucides ne se valent pas… Voici donc un guide bien pratique puisqu’il vous apprend à choisir les bons glucides pour retrouver la ligne, optimiser votre santé et être en pleine forme toute la journée. (« Les bons sucres pour maigrir » de Patricia Pacaut, Docteur en pharmacie, Editions Alpen, 95 pages, 9,50 €.) 56 Eviter les fringales Pour cela, privilégiez les aliments rassasiants : les aliments riches en tryptophane (œuf, dinde, poisson, soja, aubergine, tomate, banane, noix, prune…) ; les aliments à IG faible, riches en fibres (pâtes et riz complet), les légumineuses (haricot, lentille, pois chiche…), sans oublier les fruits et légumes ; les aliments qui calment la faim comme les oléagineux riches en magnésium, les légumes verts et les fruits de mer ; sans oublier les huiles de colza, soja ou noix, les poissons gras riches en Oméga 3. 57 Combattre la sédentarité La sédentarité est une des causes de l’obésité, mais elle en est aussi la conséquence ! La personne obèse a du mal à se mouvoir, s’essouffle, transpire et reste de plus en plus inactive. 58 Pas de repas sans fibres Les fibres solubles forment un gel visqueux qui se dépose sur la paroi des intestins, ralentit l’absorption des glucides et des lipides et favorise le glissement des résidus. Quand aux fibres insolubles, elles améliorent le transit intestinal et luttent contre la constipation. 59 Mélanger le riz blanc Pensez à associer le riz blanc à un aliment de faible index glycémique 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 1Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 2-3Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 4-5Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 6-7Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 8-9Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 10-11Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 12-13Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 14-15Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 16-17Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 18-19Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 20-21Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 22-23Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 24-25Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 26-27Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 28-29Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 30-31Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 32-33Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 34-35Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 36-37Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 38-39Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 40-41Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 42-43Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 44-45Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 46-47Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 48-49Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 50-51Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 52-53Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 54-55Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 56-57Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 58-59Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 60-61Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 62-63Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 64-65Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 66-67Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 68-69Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 70-71Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 72-73Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 74-75Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 76-77Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 78-79Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 80-81Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 82-83Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 84-85Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 86-87Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 88-89Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 90-91Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 92-93Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 94-95Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 96-97Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 98-99Féminin Mincir numéro 2 fév/mar 2013 Page 100