Féminin Déco n°43 mai/jun/jui 2012
Féminin Déco n°43 mai/jun/jui 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°43 de mai/jun/jui 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 69,4 Mo

  • Dans ce numéro : superbes intérieurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
Féminin 104 Déco Maison du Perche Dans le Perche, notre « dernier terroir », qualifié par le « New York Times » comme étant l'un des secrets de la France les mieux gardés, à tout juste 1 heure et demie de l'ouest parisien, la maison Conti s’est depuis longtemps enracinée dans le village de Montmirail. Situé dans le parc national du Perche, celui-ci est entouré d'une campagne préservée. Berceau du fameux cheval percheron, la région se caractérise par de petites collines, des forêts et des terres agricoles. Elle est traversée par plusieurs rivières et parsemée de petits hameaux et de manoirs. Au-delà, la vallée de la Loire, Chartres, Vendôme, Le Mans et même le sud de la Normandie constituent des escapades journalières. Un temps doux, l'absence de circulation et un mode de vie traditionnel et reposant caractérisent ce si joli village, véritable « petite cité de caractère » classée, sans fils électriques visibles ni pavillons modernes. L'architecture homogène, où l'on remarque les corniches de briques et les toits de tuiles rouges, y est mise en valeur dans une palette de couleurs pâles et de tons terre. Situé au point le plus élevé de la région, Montmirail a été habité de manière permanente depuis des milliers d'années. 1. C’est au salon que l’on apprécie encore davantage le travail de rénovation des Harrison, notamment à la vue de cette peinture murale. Autour de la table octogonale, fauteuils et canapé rivalisent de matière et de couleurs. 2. L’escalier est une mine d’idées déco. Il faut avoir l’œil pour distinguer le vrai du faux. Vrai miroir, fausse lucarne, vrai buste mais faux portraits... Et la rambarde ? Trompe-l’œil ou vraie pierre taillée ? 3. Une magnifique cheminée d’époque, aux jambages remarquablement taillés, trône sur l’un des murs du salon. Plus loin, une bibliothèque s’est installée dans un renfoncement du mur. Le sol met en scène un dallage d’époque. 4. Une salle à manger digne de la maison dans des tonalités bleues idéales. 1 Au Moyen Âge, le village constituait une position stratégique, à cheval sur la frontière entre les domaines français et anglais. Sans être inféodés à l'une ou l'autre couronne, les ducs de cette région étaient cependant liés aux deux par mariage et ont servi parfois d'intermédiaires. C'est ainsi qu'en 1169 Saint- Louis fait se rencontrer Henri II Plantagenêt et Thomas Beckett au château de Montmirail pour tenter d'effacer les différents entre le monarque anglais et son archevêque. Au début du XVIII ème siècle, la belle et charmante princesse de Conti, fille favorite de Louis XIV, habite le château. Elle 2 3 4 effectue des travaux importants à l'intérieur et à l'extérieur, ajoutant des éléments de style Renaissance à la structure féodale. Aujourd'hui, le château est d’ailleurs un mélange particulier de ces deux styles. Et c'est pendant un des séjours de la princesse que la maison Conti a été construite au pied du château pour son intendant particulier. Dès lors, cette demeure est considérée comme l'une des plus belles maisons du village. Depuis le jardin du château, on jouit d'une vue superbe sur le paysage avoisinant dans toutes les directions. Par temps clair, les tours de la cathédrale de Chartres sont visibles sur l'horizon. À l’in-
Dès l’entrée, les murs s’affichent tout en pastel grâce à un enduit à la chaux et aux pigments colorés pour créer trompe-l’œil et peintures murales... Baignés de lumière, ils s’illuminent tout en mettant en valeur le mobilier traditionnel. Ici, une console de bois est judicieusement disposée sous un miroir à la forme travaillée, l’une servant de vide-poche pendant que l’on se regarde une dernière fois dans l’autre avant de sortir. Féminin Déco 105



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 1Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 2-3Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 4-5Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 6-7Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 8-9Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 10-11Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 12-13Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 14-15Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 16-17Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 18-19Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 20-21Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 22-23Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 24-25Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 26-27Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 28-29Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 30-31Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 32-33Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 34-35Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 36-37Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 38-39Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 40-41Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 42-43Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 44-45Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 46-47Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 48-49Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 50-51Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 52-53Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 54-55Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 56-57Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 58-59Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 60-61Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 62-63Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 64-65Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 66-67Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 68-69Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 70-71Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 72-73Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 74-75Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 76-77Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 78-79Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 80-81Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 82-83Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 84-85Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 86-87Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 88-89Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 90-91Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 92-93Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 94-95Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 96-97Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 98-99Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 100-101Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 102-103Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 104-105Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 106-107Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 108-109Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 110-111Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 112-113Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 114-115Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 116-117Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 118-119Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 120-121Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 122-123Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 124-125Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 126-127Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 128-129Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 130-131Féminin Déco numéro 43 mai/jun/jui 2012 Page 132