Féminin Déco n°37 oct/nov/déc 2010
Féminin Déco n°37 oct/nov/déc 2010
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°37 de oct/nov/déc 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 77,4 Mo

  • Dans ce numéro : intérieurs chaleureux.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Les bains dessinés à l’ancienne amènent inéluctablement un charme particulier dans l’espace d’intimité. En métal ou couleur porcelaine, ils ne ferment cependant la porte à aucun style décoratif. Depuis plusieurs années, tout le monde se les arrache. Oui, les baignoires d’antan se retrouvent de nouveau sur le devant de la scène. Les designers les mêlent aussi bien à des salles de bains de charme 34 Baignoires sculptées qu’à des intérieurs contemporains. Elles apparaissent même parées de couleurs flashy dans des publicités. Le secret de cette réussite ? Le fait d’avoir un caractère si marqué : bac généralement apparent et surélevé, pattes de lion ou griffes d’aigle, un côté courbé style Renaissance... Bref, elles sont reconnaissables entre mille. Fonte ou acrylique Le matériau le plus traditionnel reste la fonte. Il rappelle tout de suite les bains coulés par les forgerons au XVIII ème siècle, gardant les traces de fabrication. Mais selon les époques, et selon les destinataires, le cuivre notamment a connu ses heures de gloire, affichant une robe légèrement dorée. Les modèles aujourd’hui disponibles renouent avec l’amour de la fonte, comme un hommage aux méthodes anciennes. Émaillé, cet alliage peut Disponible dans une gamme de couleurs originales et surprenantes, ce modèle se fond dans n’importe quelle salle de bains. Jacob Delafon, baignoire Cléo, 3.341 € environ. afficher un visage coloré, blanc, pâle ou vif. La majorité des baignoires utilise, comme la plupart de celles disponibles sur le marché, l’acrylique. Matériau moderne au blanc rappelant celui de la céramique, il se marie cependant sans problème avec les formes d’une baignoire historique.
Si l’extérieur reste couleur fonte, l’intérieur change de teinte, du jaune au beige en passant par le rouge. Oxame, Oxalis, à partir de 2.388 € environ. Surcharge décorative ? Sûrement pas. Tous les accessoires reprennent la tonalité marron et bois imposée par l’architecture intérieure. Delpha, Charme d’antan. Mais à une condition : les pieds doivent reprendre la forme traditionnelle des pattes de lion, si possible en fonte, et laisser admirer une couleur métallisée. Le choix est vaste : mate, évoquant le métal brut, ou brillante, grâce, entre autres, au nickel ou au chrome. Certaines baignoires ne respectent pas ces critères mais elles évoquent cependant aussi bien les modèles d’époque. Il s’agit notamment des meubles-bains. Encastrée dans un rectangle de bois, la cuve affiche un blanc immaculé, contrastant avec les tons foncés du meuble. 35 Maison Revue Campagne.53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 1Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 2-3Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 4-5Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 6-7Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 8-9Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 10-11Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 12-13Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 14-15Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 16-17Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 18-19Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 20-21Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 22-23Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 24-25Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 26-27Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 28-29Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 30-31Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 32-33Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 34-35Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 36-37Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 38-39Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 40-41Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 42-43Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 44-45Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 46-47Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 48-49Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 50-51Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 52-53Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 54-55Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 56-57Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 58-59Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 60-61Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 62-63Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 64-65Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 66-67Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 68-69Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 70-71Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 72-73Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 74-75Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 76-77Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 78-79Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 80-81Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 82-83Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 84-85Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 86-87Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 88-89Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 90-91Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 92-93Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 94-95Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 96-97Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 98-99Féminin Déco numéro 37 oct/nov/déc 2010 Page 100