Féminin Déco n°36 jui/aoû/sep 2010
Féminin Déco n°36 jui/aoû/sep 2010
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°36 de jui/aoû/sep 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 67,9 Mo

  • Dans ce numéro : terrasses & jardins, l'art de vivre dehors.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Meubles bien dans le décor Si la Provence possède mille trésors, l’un d’eux est incontestablement son mobilier à la beauté ancienne. Incontournables de ce printemps, les meubles peints égaient les maisons du Sud par leur C’est à l’époque de Louis XV que naît le style provençal tel qu’on le connaît aujourd’hui. Facilement identifiables, les consoles, commodes, bureaux, tables et fauteuils de cette facture ont des lignes élancées et des pieds courbés très élégants. Avant la Révolution, les notables des villages du Sud commencent à adopter les meubles de la bourgeoisie urbaine. De ce métissage social, naît un mobilier chic, peint dans l’art populaire. Bien souvent, cette peinture était aussi une façon de masquer la médiocrité ou l’ancienneté du bois et de le protéger, avec des pigments de la région. Les ébénistes du XVIII ème siècle y ont parfois ajouté des rameaux d’olivier sculptés, attributs locaux. Mais surtout, raffinement et leurs couleurs. 2 Hélène Lepelletier ils ont apporté de la gaieté en les peignant de couleurs locales comme le vert et l’ocre. De nos jours, la palette des teintes s’est élargie et les meubles peints resurgissent du passé. Invasion du séjour à l’horizon ! Un éventail de couleurs En décoration comme dans la mode, le passé est sans cesse revisité. Ce printemps, les meubles provençaux réapparaissent dans toute la maison. Commodes, consoles et buffets dans le salon, bahuts et tables dans la salle à manger, ils donnent à chaque pièce un air chic et raffiné, un brin nostalgique. Leur beauté est appréciée 1. Idéal pour diviser le séjour, ce comptoir écailler en hêtre bleu océan, muni à l’avant d’un plateau en zinc vieilli, cache à l’arrière 1 un placard 2 portes et 3 tiroirs. Provence & Fils, comptoir Écailler création B. Py, 3.700 € environ. 2. Voici le petit meuble de rangement adéquat des décorateurs du monde entier. À l’origine, les teintes traditionnelles de Provence comprennent les tonalités chaudes comme l’ocre et les plus douces comme le vert olive. À ces dernières, s’ajoutent le bleu lavande ainsi que le blanc crème qui illuminent l’espace. Mais de nos jours, les meubles peints ont tant de succès que la palette s’est élargie à presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, ce qui sied particulièrement aux intérieurs du Sud et à la forte luminosité qui s’y dégage. pour illuminer les pièces un peu sombres. En bois patiné bleu ciel, il raconte une histoire. Félix Monge, commode Fanny, 1.200 € environ. 3. Décoré de jolies fleurs 3 peintes à la main, chaque modèle de la commode Flore est unique et le dessin peut varier au gré du créateur ! La maison de Valérie, commode galbée Flore, 329 € environ.
Stars de la collection Provençal, la bibliothèque et sa table assortie, d’un beau bleu, illuminent la maison d’une touche acidulée. Grange, bibliothèque 4 portes en hêtre massif 2.710 € environ, table rectangulaire 2.349 € environ. 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 1Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 2-3Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 4-5Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 6-7Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 8-9Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 10-11Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 12-13Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 14-15Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 16-17Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 18-19Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 20-21Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 22-23Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 24-25Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 26-27Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 28-29Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 30-31Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 32-33Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 34-35Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 36-37Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 38-39Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 40-41Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 42-43Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 44-45Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 46-47Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 48-49Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 50-51Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 52-53Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 54-55Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 56-57Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 58-59Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 60-61Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 62-63Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 64-65Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 66-67Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 68-69Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 70-71Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 72-73Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 74-75Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 76-77Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 78-79Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 80-81Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 82-83Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 84-85Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 86-87Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 88-89Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 90-91Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 92-93Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 94-95Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 96-97Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 98-99Féminin Déco numéro 36 jui/aoû/sep 2010 Page 100