Faces B n°2 sep/oct/nov 2012
Faces B n°2 sep/oct/nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de sep/oct/nov 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : facesb.fr

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 58

  • Taille du fichier PDF : 22,3 Mo

  • Dans ce numéro : art... Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
évasions 26• Faces B évasions Afrique du sud : du Cap à Johannesbourg Les Douze Apôtres surplombant Camps Bay François Dumez
Afrique du sud : du Cap à Johannesbourg En prenant un billet pour l’Afrique du sud, nous ne savons pas vraiment quel voyage nous attend. La promesse de paysages grandioses, de safaris à la rencontre des animaux sauvages se mêle aux appréhensions liées à une forte criminalité et à la fin de l’Apartheid si proche. Il y a effectivement des pays que l’on visite d’une humeur plus légère. Des 3500 km parcourus à travers le pays, nous repartirons les yeux écarquillés par les merveilles de l’Afrique, mais aussi inquiets pour l’avenir de ce peuple dont on voit mal comment les plaies béantes pourraient se refermer. Carnet de route. Notre voyage commence par la région du Cap. La ville de Cape Town a ce point commun avec Rio qu’elle est nichée dans un écrin de nature si grandiose qu’elle en devient une ambassadrice hors norme du pays. La ville s’étend au pied de l’imposante Table Mountain*. Ce bloc de granit, qui culmine à 1086 mètres, semble avoir été découpé au fil à beurre. Depuis les quartiers de Waterfront et Green Point, le spectacle des nuages léchant ce plateau montagneux est envoûtant. Du sommet, on contemple à 180 degrés la côte déchiquetée. L’eau turquoise et glaciale de l’océan atlantique contraste avec la roche sombre. De nombreuses plages de sable blanc comme Clifton ou Camps Bay, surveillées par les Douze Apôtres, cette série de pics rocheux qui se détachent du massif, font le bonheur des surfeurs. Le littoral est occupé par des villas somptueuses dans une atmosphère très jet-set et cosmopolite. Les environs de Cape Town sont tout aussi majestueux. La péninsule s’étend sur une cinquantaine de kilomètres jusqu’au Cap de Bonne Espérance. On peut y goûter la puissance des éléments dans un décor vierge et aride. Profitant d’un climat méditerranéen et de sols acides, une végétation spécifique à la région du Cap s’y est développée. Elle est composée d’une sorte de maquis jonché de fleurs évasions Kudus dans le St-Lucia Wetland Park François Dumez Girafe François Dumez variées. À l’intérieur des terres, au nord-est de Cape Town, se situent les domaines viticoles les plus réputés d’Afrique du sud, comme Stellenbosch ou Franschhoek. Entourés de montagnes et de forêts séculaires, les vignobles sont installés dans des vallées verdoyantes. Les propriétés sont luxueuses, les vignes soignées. L’atmosphère y est très européenne. Après trois jours dans la région, on oublierait presque que l’on se situe à l’extrême sud du continent africain. Les zones les plus attractives sont principalement habitées par les Blancs et les lieux touristiques sont aseptisés. En revanche, les townships sont bien visibles depuis la route qui mène de l’aéroport au centre ville. Plus saisissant, nous n’observons aucun couple mixte dans les rues. Il faut se rendre à l’évidence, les gens se mélangent très peu. Les Noirs présents dans les quartiers riches n’y sont que pour travailler. Malgré la fin de l’Apartheid depuis 1991 et l’élection de Nelson Mandela à la tête du pays en 1994, la répartition des richesses semble toujours aussi inégale. Nous nous souvenons des tirades lors de la coupe du monde sur la nation arc en ciel, le peuple réuni. On nous a vendu un fantasme. ► Faces B• 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :