Et la Santé, on dit quoi ? n°24 oct 18 à jan 2019
Et la Santé, on dit quoi ? n°24 oct 18 à jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de oct 18 à jan 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Institut National de Prévention et d'Éducation pour la Santé

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'importance d'être vacciné.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
k BIEN-ÊTRE CHEVEUX ET CUIR CHEVELU DÉFRISANT  : MODE D’EMPLOI Vous avez choisi de défriser vos cheveux ? Quelques précautions importantes sont à respecter pour ne pas abimer votre cuir chevelu et vos cheveux. Et la santé, on dit quoi ? vous donne quelques conseils simples pour maintenir toute la beauté et la santé de votre chevelure. 1 2 3 4 5 6 7 14 LE DÉFRISANT, QU’EST-CE QUE C’EST ? Le défrisant est un produit chimique alcalin à base d’hydroxyde de sodium ou de guanidine. Il transforme sur le long terme la texture naturelle de vos cheveux afin de les rendre raides. LE DÉFRISANT, C’EST DANGEREUX ? Défriser ses cheveux n’est pas sans danger car cela fragilise la fibre capillaire. Inflammation et brûlure du cuir chevelu, casse, sécheresse, perte de cheveux irréversibles… sont les conséquences lorsque le défrisage n’est pas correctement effectué. La forte concentration de parabènes et d’œstrogènes dans le défrisant peut aussi avoir des conséquences sur le système hormonal. Ne faites pas de défrisage si  : Vos cheveux sont colorés, Vous êtes enceinte ou souhaitez être enceinte prochainement, Vous allaitez, Vous avez le cuir chevelu irrité ou des démangeaisons  : le produit chimique pourrait aller dans votre sang. Si vous le faites, idéalement, allez dans un bon salon de coiffure pour qu’un coiffeur professionnel fasse votre défrisage. Dans le cas où vous souhaitez quand même le faire par vos propres moyens  : AVANT LE DÉFRISAGE Achetez votre défrisant dans des magasins ou des boutiques et pas dans la rue pour être certaine qu’ils ont bien subi tous les contrôles sanitaires. Choisissez un défrisant sans soude  : il est moins agressif pour le cheveu que les défrisants contenant de la soude. Lisez bien la notice d’utilisation présente dans la boîte. Faites un test d’allergie en défrisant une toute petite partie non visible de vos cheveux. Avant d’appliquer le défrisant, protégez votre cuir chevelu et le contour de vos cheveux avec un beurre capillaire pour éviter les brûlures. 15 CONSEILS À SUIVRE 1 SEPTEMBRE 2018 N°24 2 5 3 6 7 4
8 9 10 11 Rudo film - Shutterstock.com PENDANT LE DÉFRISAGE Le défrisant ne doit pas être en contact avec la peau. Il faut donc utiliser des gants de protection pendant l’application. N’appliquez pas directement le produit sur votre cuir chevelu. Ne défrisez pas vos longueurs qui ont déjà été défrisées, mais uniquement les « repousses », pour éviter la casse des cheveux. Respectez le temps de pose du défrisant  : le laisser plus longtemps sur vos cheveux ne va pas les rendre plus raides. Un temps de pose trop long peut causer la chute irréversible de vos cheveux. 12 13 14 15 8 9 10 11 12 13 14 15 APRÈS LE DÉFRISAGE k BIEN-ÊTRE Après le temps de pose, utilisez le produit neutralisant qui se trouve dans la boîte pour être sûre que le produit alcalin est éliminé. Rincez abondamment vos cheveux, plusieurs fois. Hydratez très régulièrement vos cheveux après un défrisage pour éviter le dessèchement. Vous pouvez utiliser une huile ou un beurre pour cheveux, un lait ou une crème hydratante. Attendez au moins 8 semaines avant de faire un nouveau défrisage. Cela permettra de ne pas agresser et de ne pas fragiliser le cuir chevelu et les cheveux. DÉFRISAGE POUR LES ENFANTS  : ATTENTION DANGER Ne défrisez jamais les cheveux de vos enfants et adolescents. La forte concentration de parabènes et d’œstrogènes dans le défrisant peut avoir des conséquences sur leur système hormonal. Il existe aujourd’hui de nombreux produits non chimiques pour lisser les cheveux des enfants, des adolescents et des adultes  : renseignez-vous dans les boutiques spécialisées. KAMA, 32 ANS Je me suis mariée il y a deux ans. Je voulais avoir mes cheveux naturels en afro pour ce grand jour. Ma famille et surtout mes parents m’ont dit que ce serait la honte et que ça ferait « négligée ». Ils disaient qu’il fallait absolument que je fasse un défrisage pour avoir mes cheveux bien lisses pour mon mari. Je les ai écoutés. Deux jours avant le mariage, j’ai fait le défrisage à la maison. Je n’ai pas fait attention au temps de pose parce que j’étais occupée à autre chose. Ça commençait à me piquer un peu mais je n’ai pas fait attention. Après, tout à coup, ça m’a piqué partout sur la tête très fort  : j’ai couru me rincer mais c’était trop tard. J’avais laissé le produit trop longtemps. J’avais des brûlures et des croûtes tout autour de la tête. J’ai pu masquer les croûtes avec du maquillage mais j’avais des douleurs au crâne le jour de mon mariage. Depuis ça, je ne me défrise plus, et à mes amies qui font le défrisage, je leur dis de bien faire attention. SEPTEMBRE 2018 N°24 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :