Et la Santé, on dit quoi ? n°23 mai à sep 2018
Et la Santé, on dit quoi ? n°23 mai à sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de mai à sep 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Institut National de Prévention et d'Éducation pour la Santé

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : Blaise Matuidi, un footballeur engagé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
k ON Y ÉTAIT ASSOCIATION DE SOLIDARITÉS AUTREMONDE L’association Autremonde intervient depuis plus de 20 ans pour les personnes en situation d’exclusion et de migration en France. Parmi les nombreuses actions de l’association, des ateliers pour apprendre le français sont organisés régulièrement. Nous avons rencontré Nina Auriac, responsable du pôle « insertion des migrants » et Iris Padiou qui coordonne les ateliers de français. Nina Auriac Responsable du pôle « insertion des migrants » Autremonde Nina Auriac Responsable du pôle « insertion des migrants » Autremonde 18 N°23 MAI 2018 mcgmUcicoucm Pouvez-vous présenter l’association Autremonde ? Nina Auriac  : L’association Autremonde a été fondée en 1994 pour inciter les jeunes Parisiens à faire du bénévolat. L’objectif était de montrer qu’il n’était pas nécessaire d’aller à l’autre bout du monde pour aider les autres. Autremonde s’est développée autour de pôles qui mènent différentes actions de solidarité  : le pôle « lutte contre la précarité » ; le pôle « insertion des migrants » qui s’occupe d’ateliers de français, d’ateliers d’informatique, d’ateliers d’accès aux droits, d’ateliers pour aider le public à trouver un emploi ; et le pôle « culturel » pour ouvrir des espaces d’expression et de création culturels. Nous avons plus de 300 bénévoles pour mener toutes ces actions. Ils sont recrutés, formés et accompagnés par les salariés de l’association. Quelles-sont justement les actions de l’association ? Logis de Linieres Audrey Lange N.A.  : L’objet de notre association, c’est le lien social. On fait très peu d’accompagnements individuels. Autremonde est un lieu d’échanges où les personnes qui viennent nous voir vont apprendre et partager leurs expériences. L’objectif est de renforcer la confiance en soi et l’estime de soi du public et de lui faire comprendre tous les enjeux qu’implique une nouvelle vie en France. On commence par passer beaucoup de temps à leur expliquer ces enjeux. Et ensuite on oriente ces personnes vers d’autres associations ou d’autres structures partenaires qui pourront les accompagner individuellement. Des bénévoles accueillent dans une ambiance chaleureuse les gens qui viennent nous voir pendant les horaires d’ouverture. On ne questionne pas les personnes qui viennent. On attend que ce soient elles qui viennent nous parler lorsqu’elles se sentiront en confiance. On leur propose plein d’activités  : du théâtre, du foot, des sorties culturelles, des ateliers informatiques, des choses pour les intéresser, leur donner un lieu de parole et leur donner envie de revenir.
Pouvez-vous en dire plus sur les ateliers de français que vous proposez ? N. A.  : Nous proposons différents types d’ateliers de français. Parler, lire, comprendre et écrire le français permet de mieux s’insérer dans la société. Il est possible de s’inscrire* toute l’année en fonction des places disponibles. Les ateliers sont animés par 2 ou 3 bénévoles et ils ont lieu tous les jours, le plus souvent en soirée, mais aussi en matinée. Chaque personne qui veut participer aux ateliers passe d’abord un test pour déterminer son niveau en français. Elle rejoint ensuite un groupe de 15 personnes qui ont le même niveau qu’elle. Les ateliers sont organisés dans les locaux de l’association mais aussi dans des foyers. On y fait des mises en situation liées à la vie quotidienne. L’objectif c’est que ces personnes puissent être autonomes dans leur vie de tous les jours. Nous avons également lancé des ateliers « lecture-écriture » pour les personnes qui ont déjà une bonne maîtrise du français à l’oral mais qui souhaitent mieux lire et écrire. L’apprentissage du français peut aussi être lié à la création artistique comme dans le projet Mobile Home, que Autremonde mène avec l’association Trans’Art (photo page de gauche). Ce projet culturel permet de proposer un autre éclairage sur les parcours de ces personnes qui ont quitté leur pays d’origine. Iris Padiou  : Des ateliers de français à visée professionnelle sont également organisés. L’objectif est d’apprendre le vocabulaire d’un secteur professionnel (la restauration, le bâtiment, la grande distribution) pour augmenter les chances de trouver un travail. On y apprend aussi comment ça se passe dans ces secteurs, par exemple comment fonctionne un restaurant. Les participants apprennent également à écrire un CV et à le présenter lors d’un entretien d’embauche. N. A.  : La nouveauté de cette année, ces sont les ateliers sans inscription qui ont lieu dans les locaux de l’association les lundi et mercredi de 10H à 12H et le dimanche de 11H à 13H. Nous accueillons 40 personnes, quel que soit leur niveau en français. Il suffit de venir et c’est possible d’y participer en fonction des places disponibles. *Le prix d’inscription annuel est fixé à 10 euros. Chaque inscrit devient alors adhérent de l’association Autremonde et peut ainsi voter lors de ses assemblées. ec Amadou, Ivoirien Je viens aux ateliers de français depuis 3 mois. C’est l’association Médecins du Monde qui m’a parlé d’Autremonde. Les ateliers nous aident à savoir parler, à savoir lire, à se comporter. Quand tu viens dans un pays, il faut t’intégrer. Moi je n’ai pas de papiers donc venir ici aux ateliers de français va m’aider à avoir du travail et des papiers. k ON Y ÉTAIT Aboubacar, Malien Je suis arrivé à Autremonde il y a 3 mois à peu près pour les cours de français. C’est un ami qui y était et qui m’a dit de venir. Je suis en France depuis 5 ans et au début je ne parlais pas un mot de français. On apprend beaucoup de choses, on fait de l’écriture et de la lecture. Ça m’aide à me débrouiller tout seul. C’est utile pour travailler, pour l’administration, les impôts, la préfecture. Je viens 3 fois par semaine, dimanche matin de 11H à 13H, le lundi et le mercredi de 10H à midi. On se connaît donc on parle beaucoup, on discute, on s’amuse. INFOS PRATIQUES Adresse  : Autremonde 30 rue de la Mare, 75020 Paris Métro  : Pyrénées/Jourdain (ligne 11), Couronnes/Ménilmontant (ligne 2)/Gambetta (lignes 3 et 3bis) Tél.  : 01.43.14.96.87 Horaires d’ouverture au public  : Mercredi, vendredi de 14H à 17H30 et dimanche de 15H à 18H Email  : contact@autremonde.org Le site  : www.autremonde.org ruimuMciullpuga MAI 2018 N°23 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :