Et la Santé, on dit quoi ? n°22 jan à avr 2018
Et la Santé, on dit quoi ? n°22 jan à avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de jan à avr 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Institut National de Prévention et d'Éducation pour la Santé

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : une miss au coeur d'or...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
k DROITS/DÉMARCHES GROSSESSE LES AIDES ET DÉMARCHES À SUIVRE -m1m1 Vous êtes enceinte ou prévoyez de l’être bientôt ? Votre magazine Et la santé, on dit quoi ? fait le point sur les démarches administratives à effectuer avant l’arrivée de bébé. 20 LA DÉCLARATION DE GROSSESSE En France, tout au long de votre grossesse, l’Assurance maladie vous accompagne et prend en charge à 100% vos dépenses médicales. Pour y avoir droit, prenez rendez-vous chez votre médecin (gynécologue ou généraliste) ou votre sage-femme dans les 3 premiers mois de votre grossesse. Le professionnel de santé fera une « déclaration de grossesse » auprès de votre Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et auprès de la Caisse d’allocations familiales (CAF). S’il fait la déclaration de grossesse en ligne  : votre grossesse est enregistrée immédiatement auprès des CPAM et CAF. Vous n’avez rien de plus à faire. S’il fait la déclaration de grossesse sur papier  : complétez les informations qui vous concernent et envoyez avant la fin du 3 ème mois de grossesse  : - la feuille rose à votre CPAM, - les feuilles bleues à la CAF. Vous n’avez pas de couverture maladie ? Pas d’inquiétudes. Si vous habitez en France de manière stable et régulière, vous pouvez demander à être affiliée à l’Assurance maladie. Si vous n’avez pas de papiers et peu ou pas de ressources, vous pouvez demander à bénéficer de l’Aide médicale d’État. Dans les deux cas, vos dépenses de santé et de maternité seront ainsi prises en charge. Et pour les femmes sans papiers, il est toujours possible de venir gratuitement en consultation dans un centre de PMI (Protection Maternelle et Infantile). La CAF tient compte du fait que vous attendez un enfant pour le calcul de certaines prestations (RSA et aides au logement). Et selon vos ressources, vous pourrez bénéficier, 2 mois après la naissance, de la prime à la naissance (923,08 € pour chaque bébé né). N°22 JANVIER 2018 mia[fMcciciucxc PRÉVENEZ VOTRE EMPLOYEUR Il faut informer votre employeur de votre grossesse par lettre recommandée avec accusé de réception, avant 14 semaines de grossesse. Vous devez joindre au courrier un certificat médical de votre médecin en précisant la date prévue de l’accouchement. En informant votre employeur, vous pourrez peut-être bénéficier d’un aménagement de vos conditions de travail (changement provisoire d’emploi, réduction d’horaires, droit de refuser d’effectuer des heures supplémentaires) et obtenir une autorisation d’absence pour aller à vos examens médicaux. Sachez que celui-ci ne peut pas vous licencier, et ce jusqu’à 10 semaines après la fin de votre congé maternité (sauf raison extérieure à votre grossesse). Vous êtes au chômage ? Déclarez votre grossesse à Pôle emploi. INSCRIPTION À LA MATERNITÉ Allez à la maternité que vous avez choisie le plus tôt possible pour réserver votre place. PLUS D’INFOS jolopes - Fotolia.com INSCRIPTION À LA CRÈCHE Vous souhaitez que votre enfant entre en crèche ? Avant l’arrivée de bébé, faites une préinscription dans plusieurs crèches de votre commune ou de votre département. Appelez le service Petite enfance de votre mairie pour avoir toutes les informations sur les pièces à fournir dans votre dossier (dont les 3 dernières fiches de paie). VOUS AVEZ DES DIFFICULTÉS ? Si vous rencontrez des difficultés médicales, familiales ou financières, n’hésitez pas à demander « l’aide à domicile » à votre CCAS (Centre communal d’action sociale) ou au SAS (Service de l’aide sociale à l’enfance) de votre département. Pour consulter toutes les informations sur les aides si vous attendez un enfant  : www.caf.fr > rubrique « Je vais devenir parent » N’OUBLIEZ PAS Après l’accouchement, déclarez la naissance de votre enfant sur www.caf.fr depuis l’espace « Mon Compte » ou par courrier.
WWW.ALCOOL-INFO-SERVICE.FR k EN LIGNE UN SITE POUR PARLER DE VOTRE CONSOMMATION D’ALCOOL Vous avez du mal à refuser un verre d’alcool ? Il vous arrive même parfois de vous demander si vous n’êtes pas alcoolique ? Ou bien l’une de vos proches qui est enceinte boit de temps en temps et cela vous inquiète ? Vous n’êtes pas seul face aux questions que vous vous posez. UN ESPACE D’INFORMATION La consommation d’alcool est la deuxième cause de mortalité évitable en France après le tabac. Elle peut avoir des conséquences graves sur votre santé physique et mentale, à court terme mais aussi à plus long terme… Votre vie de tous les jours peut être impactée et aussi celle de vos proches  : comportements violents, accidents de la route, accidents de travail… Sur le site alcool-info-service.fr, dans la rubrique « Tout savoir sur l’alcool », vous en apprendrez plus sur les risques liés à l’alcool ; et vous pourrez aussi trouver des réponses à des questions comme « Je suis enceinte, est-ce que je peux boire un verre de temps en temps ? » DES SOLUTIONS POUR ARRÊTER Vous vous demandez si vous buvez trop ? Le test de « L’alcoomètre » disponible sur alcool-info-service.fr vous permettra d’évaluer concrètement votre consommation d’alcool et vous informera sur les conséquences éventuelles pour votre santé. Arrêter de boire vous semble impossible ? Vous avez recommencé à boire après une période d’arrêt ? Vous avez besoin d’être aidé ? Dans la rubrique « L’alcool et vous », vous trouverez des solutions pour réduire votre consommation ou arrêter totalement l’alcool si c’est nécessaire. Vous cherchez les coordonnées de structures anonymes et gratuites, spécialisées dans l’aide à la diminution ou à l’arrêt de l’alcool ? Vous les trouverez dans les « Adresses utiles ». AIDER VOS PROCHES Vous pensez qu’un de vos proches a un problème avec l’alcool ? La rubrique « L’alcool et vos proches » vous permet de reconnaître les premiers signes de dépendance à l’alcool et vous donne des solutions pour les accompagner et mieux intervenir auprès d’eux. UN SITE POUR ÉCHANGER Dans « Vos questions - nos réponses », des professionnels répondent à vos questions et vous donnent des informations adaptées à vos besoins. Vous pouvez également demander à être contacté gratuitement par téléphone 7 jours sur 7, de 10h à 18h ou être conseillé par l’équipe Alcool info service, via le chat individuel, tous les jours de 14h à minuit. Vous avez besoin de parler à des personnes dans la même situation que vous ? Les forums de discussion sont là pour ça  : exprimez-vous ! k Alcool info service, c’est aussi une aide par téléphone  : 0 980 980 930, de 8h à 2h du matin, 7 jours sur 7. Appel anonyme et non surtaxé (coût d’une communication locale depuis un poste fixe ou inclus dans les forfaits des box et des mobiles). mLaMccmffle JANVIER 2018 N°22 21 georgejmclittle - Fotolia.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :