Et la Santé, on dit quoi ? n°19 mar 16 à mai 2017
Et la Santé, on dit quoi ? n°19 mar 16 à mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de mar 16 à mai 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Institut National de Prévention et d'Éducation pour la Santé

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : l'égalité pour tous...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Droits/démarches Un geste de prévention Le bilan de santé Le bilan de santé, c’est rapide, gratuit et essentiel pour rester en bonne santé. Qui peut faire un bilan de santé ? Pourquoi est-ce important ? Comment procéder ? Pourquoi faire un bilan de santé ? La santé, ça s’entretient, il ne faut pas attendre d’être malade pour faire le point ! Avec un bilan de santé, vous pouvez repérer très tôt les petits tracas inhabituels et du coup, les traiter rapidement si nécessaire. Mieux vaut prévenir que guérir ! Qui peut faire un bilan de santé ? Si vous êtes au régime général de la Sécurité sociale, ou si vous bénéficiez de la CMU (Couverture maladie universelle) ou de l’AME (Aide médicale état), vous pouvez faire un bilan de santé gratuit tous les 5 ans, et même plus souvent si votre état de santé le nécessite. Contactez votre Caisse primaire d’assurance maladie. Vous recevrez un questionnaire médical à remplir et à apporter le jour du bilan. Comment se déroule un bilan de santé ? Le jour du bilan de santé, venez à jeun (sans avoir mangé ni bu). Prévoyez environ 3 heures, car le bilan comprend notamment des analyses médicales (sang, urine), un contrôle du poids, de la taille, de la vue, un examen des dents et du cœur… 20/mars 2016/N°19/ET LA Santé, on dit quoi ? j000a î'ri Ognon gon o on n n n F F 7 ° °° y 7. ne e ni n 4 ? eel, J 12 abwouo p earos Source cnamts D’AUTRES EXAMENS PEUVENT-ILS êTRE FAITS ? En fonction de votre âge, de vos antécédents familiaux et de votre pays d’origine, plusieurs tests de dépistage pourront être recommandés. Veillez à bien les faire car en cas de résultat positif, vous pourrez être soigné immédiatement et éviter des complications graves. Le VIH/Sida et les hépatites (B et C). Très présentes en Afrique et en Asie, ces infections sexuelles doivent être détectées le plus tôt possible pour être soignées. La tuberculose. Très contagieuse, elle touche beaucoup les personnes originaires d’Afrique et atteint le plus souvent le poumon. Elle peut être guérie si elle est correctement dépistée et traitée. Il existe un vaccin recommandé dès la naissance. Des maladies parasitaires, comme la bilharziose, qui s’attrapent via une eau contaminée. Là aussi, il existe des tests simples et efficaces. Le cancer du col de l’utérus (femmes de 25 à 65 ans) et le cancer du sein (à partir de 50 ans). On peut les détecter et les soigner avant qu’ils ne deviennent graves. Le saturnisme, une intoxication due au plombcontenu dans certaines peintures qui peut être grave chez les enfants de moins de 6 ans. Vous pouvez faire le dépistage dans un centre de PMI (protection maternelle infantile) ou dans un laboratoire. Enfin, surtout si vous traversez une période difficile, pensez à parler des problèmes que vous rencontrez  : sommeil perturbé, tristesse, fatigue, concentration ou mémoire en baisse, moments de panique ou d’angoisse. Vous pourrez vous faire aider par un médecin ou un psychologue. EN SAVOIR PLUS Caisse primaire d’assurance maladie  : adresses sur www.ameli.fr/assures, rubrique Votre caisse ou par téléphone au 36 46 (60ct d’ € /mn). Le site du bilan de santé www.bilansante.fr
le site des 50 ans et plus www.pourbienvieillir.fr Que l’on ait 60, 70 ans ou plus, on a tous envie de rester actif le plus longtemps possible  : s’occuper de ses petits enfants, découvrir une nouvelle activité ou rejoindre une association, avoir une vie amoureuse… Pour y parvenir, il faut avant tout rester en forme. Comment ? Réponses sur Pourbienvieillir.fr, le nouveau site créé par les caisses de retraite et l’INPES. Un site pour être « bien » Grâce aux 5 rubriques « Bien dans ma tête », « Bien dans mon corps », « Bien avec les autres », « Bien chez soi » et « Bien avec ma caisse de retraite », découvrez comment bien vieillir et mieux vivre au quotidien ! Riche en infos pratiques (alimentation, santé) et en conseils (dépistage, vaccins, activités) pour réduire les risques liés au vieillissement, ce site propose aussi des témoignages de lecteurs et de professionnels (médecin, psychologue…), des jeux et la série « Agence des réponses Bien vieillir »  : des mini sketches exclusifs sur les thèmes qui vous concernent ! Sans oublier les « Guides du bien vieillir », à télécharger ou à vous faire envoyer chez vous. Un site pour vous aider à rester actif Le saviez-vous ? Dès 55 ans, vous pouvez participer à des ateliers abordables pour prendre soin de vous (alimentation, mémoire) et bien préparer votre retraite (bénévolat, loisirs). Vous trouverez l’atelier le plus proche de chez vous grâce à la carte interactive. Et si vous avez besoin d’être soutenu pour accompagner un de vos aînés, vous trouverez sur le site une liste de nombreux contacts (associations…) ainsi que les aides financières auxquelles vous avez droit. Un site pour toute la famille Pour vous permettre d’aider ceux que vous aimez où que vous soyez, Pourbienvieillir.fr existe aussi en version smartphone et tablette. Profitez d’un déjeuner ou d’une visite chez vos parents ou vos grands-parents pour répondre ensemble à quelques questions  : le site vous proposera immédiatement les réponses à vos préoccupations. Les caisses derqneibacr.. et Chipes voLis a bilent à bien vivre votre tige'le site  : www.pourbienvieillir.fr EN LIGNE ET LA Santé, SANTE, on dit quoi ?/mars 2016/N°19/21 Photographies Ebstock - AfricaImages - istockphotos.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :