Essentielle Immo n°127 mai 2015
Essentielle Immo n°127 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°127 de mai 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : La Libre Belgique

  • Format : (235 x 335) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : les aûtres métiers de l'immobilier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
04 ARCHITECTURE GOFFART-POLOME ARCHITECTES OBJECTIF VILLE FASCINÉS PAR LEUR FIEF CAROLO, LES ARCHITECTES DAMIEN GOFFART ET BRICE POLOMÉ ACCOMPLISSENT LEUR PETIT BONHOMME DE CHEMIN, ACCÉDANT À DES PROJETS DE PLUS EN PLUS AMBITIEUX, SANS SE PRENDRE LA TÊTE. AVEC UN HUMOUR À PRENDRE AU SÉRIEUX. MARIE POK _PHOTOS SERGE ANTON Il fait beau en ce matin d’avril. Brice Polomé et Damien Goffart m’ont donné rendez-vous sur le quai du Brabant, à Charleroi. Quatre tours de ring pour trouver une sortie praticable, quelques demi-tours forcés, un tantinet d’exaspération. J’ai du retard mais nos deux architectes m’attendent, sur les nouveaux quais de Sambre, au soleil. Une véritable promenade de béton clair, limpide, alternant séquences urbaines et enclaves végétales. L’œuvre de V+ et L’Escaut. Les premiers promeneurs s’asseyent au soleil. Incapable de m’y retrouver dans cette succession de rues éventrées, de grues, de nœuds de circulation, de trous béants et d’immeubles en reconstruction, je me laisse guider. Il fait beau, on se salue dans la rue, on a envie d’en savoir plus. Sur la rive gauche, en face de la gare, se dresse l’ancienne Banque Nationale en pleine reconversion en centre culturel et artistique par les bureaux L’Escaut et V+. Presqu’en face, on m’indique le projet du centre de distribution urbain confié aux architectes RESERVOIR A. Un peu plus loin sur les quais de Sambre, on croise un bâtiment moderniste de Marcel Leborgne (1897-1978), celui-là en assez mauvais état. Au bout de notre petite promenade dans la ville basse, nous terminons par la place de la Digue, récemment rendue aux usagers par les bureaux Arcadis et DDS. Le stationnement sauvage, solutionné par la construction d’un parking souterrain, a fait place à un espace ouvert et convivial, prêt à accueillir piétons et événements. Les bureaux de Télésambre RTBF y sont en construction. Voilà le Charleroi que les deux architectes ont décidé de me faire découvrir. Quelle exaltation devant une ville en chantier. Mais que de promesses d’espoir. Assurément, ce n’est pas le Charleroi de la tour de l’hôtel de police de Jean Nouvel et MDW que le duo met ici en avant, même s’ils ne le dénigrent en rien. Non, à l’agitation des grands noms, ils préfèrent la liste des initiatives culturelles et urbaines comme le festival Asphalte, les expositions du BPS22, les apéros urbains… DESSINER LA VILLE Au bout d’une petite heure de balade, je m’interroge sur les bâtiments auxquels lesquels GOFFART-POLOME ont prêté leur patte dans ce tissu urbain en pleine ébullition. Aucun. Si ce n’est virtuellement, dans le cadre de concours ou d’esquisses. Complètement désintéressée la petite promenade matinale. Tout au plus signaleront-ils une bijouterie qu'ils ont transformée, dans le centre piétonnier. Leur seule motivation : montrer leur ville sous un jour nouveau. Car Charleroi, c’est leur fief et ils y croient. Et s’ils l’ont quittée un jour, ils y reviennent avec une foi inébranlable en l’avenir de leur ville. Cela ne les empêche cependant pas de travailler sur différents projets en dehors du Pays Noir, à Gembloux, Eghezée, Andenne, Nivelles…) Durant la plus grande partie de l’entretien, il ne sera donc pas question d’eux, de leur pratique individuelle, mais bien du dynamisme d’une ville, d’un renouveau urbain, de consciences citoyenne et politique. Charleroi a d’ailleurs instauré la fonction de Bouwmeester en 2013, signe d’une véritable vision globale de la ville. « Ce qui nous intéresse c’est de sentir que nous pouvons être acteurs de ce renouveau, qu’il y a une possibilité de dessiner véritablement une ville, de la requalifier dans la diversité grâce à l’implication de multiples bureaux d’architecture, et d’y insuffler une vraie dynamique. » Brice avait pourtant quitté Charleroi pour l’atelier Serge Grard, en Suisse, à Neuchâtel. Est-il pays plus inspirant ? Il revint cependant, après près de cinq années sur les bords du lac, pour créer avec Damien Goffart le bureau GOFFART-POLOME ARCHITECTES. De son côté, Damien a sauté dans la vie professionnelle dès la fin de ses études à Saint-Luc, à Bruxelles. Il passe par plusieurs collaborations au sein d’autres bureaux, avant de se lancer dans cette nouvelle association qui s’est faite un peu par hasard. Les deux architectes partagent évidemment de nombreuses valeurs : le respect du contexte, l’écoute, l’humour, le détachement de toute écriture architecturale particulière. Leurs projets traitent un large éventail de programmes : la transformation, la rénovation, la construction de logements, commerces ou bâtiments publics. Chaque choix architectural, jusque dans les moindres détails, doit satisfaire à des critères budgétaires et de pérennité. Ces exigences, qui incluent la recherche de solution de réduction de consommation d’énergie, induisent une expression formelle particulière, à chaque fois unique, et qui s’installe au cœur du débat passionné de Damien Goffart et Brice Polomé. Convaincus que le travail d'équipe dépasse toujours les compétences individuelles, l’atelier privilégie les collaborations avec d’autres architectes, des urbanistes, architectes d’intérieurs et paysagistes indépendants. « C’était au départ une nécessité, pour gagner davantage de références dans le dossier. Aujourd’hui nous n’éprouvons plus ce besoin impérieux mais nous nous sommes pris au jeu et avons pérennisé le principe de collaborations extérieures. » Dans quelque temps, ils inaugureront leurs nouveaux bureaux, à Fleurus, dans une ancienne école. « C’est une étape importante car elle s’inscrit dans la dynamique du bureau et ses perspectives. » GOFFART-POLOME ARCHITECTES chaussée de Fleurus 242 à 6060 Charleroi T +32[0] 71 41 81 53 www.goffart-polome.com
- Damien Goffart et Brice Polomé



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 1Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 2-3Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 4-5Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 6-7Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 8-9Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 10-11Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 12-13Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 14-15Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 16-17Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 18-19Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 20-21Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 22-23Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 24-25Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 26-27Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 28-29Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 30-31Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 32-33Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 34-35Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 36-37Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 38-39Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 40-41Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 42-43Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 44-45Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 46-47Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 48-49Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 50-51Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 52-53Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 54-55Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 56-57Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 58-59Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 60-61Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 62-63Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 64-65Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 66-67Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 68-69Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 70-71Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 72-73Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 74-75Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 76-77Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 78-79Essentielle Immo numéro 127 mai 2015 Page 80