Esprit Bonsaï n°53 aoû/sep 2011
Esprit Bonsaï n°53 aoû/sep 2011
  • Prix facial : 7,90 €

  • Parution : n°53 de aoû/sep 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (220 x 285) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 18,2 Mo

  • Dans ce numéro : le bouleau, il résiste à tous les vents.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
s plan le bouleau gros plan gros plan gros plan gros plan gros plan gros plan gros plan gros plan gro 22 Les petits bouleaux résistent à tous les vents Arbre colonisateur et habitué aux grands froids, le bouleau étire sa grande silhouette élégante dans des lieux parfois hostiles. La blancheur bien connue de son tronc est à nul autre pareil et ne permet pas d’erreur, en tous cas sur les espèces autochtones. Son caractère en fait un excellent candidat à la culture en bonsaï, même s’il apparaît peu dans les collections. Auteur : Thomas Primault Le bouleau évoque souvent des contrées lointaines, à la limite du grand Nord arctique où, sur un sol gelé presque toute l’année, il résiste, comme un dernier rempart de végétation avant le néant de glace. Le bouleau est décidément un arbre du froid, et dans ces conditions, il évoque l’endurance et la fragilité à la fois. Car les bouleaux sont des arbres à la forme élancée qui dépassent rarement les 20 mètres de haut, voire beaucoup moins comme Betula nana, une espèce naine des régions boréales. Le bouleau évoque également la blancheur du tronc si caractéristique de l’espèce. Mais tous les bouleaux ne sont pas blancs, même si Betula pendula et Betula pubescens, les deux principales espèces de bouleaux que l’on croise en France, présentent cette caractéristique. Le bonsaï s’inspire souvent d’arbres poussant dans des conditions extrêmes, et c’est bien le cas du bouleau, qui est avant tout une espèce colonisatrice. Par contre il faut garder à l’esprit, lorsqu’on cherche à créer un bonsaï de bouleau, les caractéristiques physiques de cette espèce. Colonisateur des milieux difficiles, il représente, plus que la longévité, la résistance aux éléments parfois déchaînés et il est souvent marqué par le vent et les tempêtes. La force du bouleau est souvent dans l’union ; armée silencieuse à l’assaut du froid, les bouleaux sont plutôt groupés que solitaires. Autour de nous, le quotidien moins polaire et plus urbain nous conduit pourtant à croiser un nombre important de bouleaux. Planté pour l’ornement et s’invitant parfois dans les zones laissées en friches, il est moins dramatique que son cousin lapon, plutôt rectiligne au port élancé, il évoque alors le calme et la douceur. Laissez-vous donc inspirer par cet arbre plutôt facile à comprendre. Espèces pionnières, les bouleaux, ici Betula pendula, ont envahi cette ancienne carrière.
s plan gros plan gros plan gros plan gros plan gros plan gros plan gros plan gros plan gros nº 53plan gro Une forme peu habituelle : un bouleau en cascade, présenté ici dans un tokonoma. Caractéristiques Les bouleaux font partie de la famille des bétulacées. Il existe en fait plus de quarante espèces en Europe, Amérique du Nord et Asie. En Europe, quatre espèces sont présentes : Betula pendula, le bouleau verruqueux, Betula pubescens, le bouleau pubescent, Betula nana, le bouleau nain, et Betula humilis. Les fleurs et fruits du bouleau sont des cônes verts, puis marrons en mûrissant. On peut les observer dès le printemps. Ils restent sur l’arbre jusqu’à l’automne et la chute des feuilles jaunes. Fleurs de Betula pendula au printemps. À l’automne, les fleurs de bouleau sont prêtes à libérer leurs graines. Un candidat à prélever Le bouleau, et surtout Betula pendula, germe très facilement : on peut donc s’amuser à récolter ses graines en automne et les faire germer. Mais s’il est une espèce dont le prélèvement est sans aucun impact pour l’environnement et la biodiversité, c’est bien le bouleau. Colonisateur, à la descendance parsemée par le vent, le bouleau pousse partout. Trottoirs, bords de route, jardinières, terrains vagues, carrières… Pour l’occasion, allons-y gaiement, le prélèvement du bouleau en milieu urbain et semi-urbain est du sauvetage, car les jardiniers qui entretiennent la voirie n’ont pas de pitié pour cet aventurier audacieux. Pour couronner le tout, le bouleau émet assez peu de racines profondes et il a tendance à faire une motte plutôt superficielle. Lors des prélevements, il est donc très facile de prélever beaucoup de racines et de s’assurer de la reprise de l’arbre. À vos pelles donc ! (NDLR : attention tout de même d’obtenir les autorisations nécessaires pour opérer en toute légalité…) Ce bouleau, qui pousse dans le gravier d’une ancienne carrière, n’attend qu’à être prélevé ! 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 1Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 2-3Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 4-5Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 6-7Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 8-9Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 10-11Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 12-13Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 14-15Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 16-17Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 18-19Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 20-21Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 22-23Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 24-25Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 26-27Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 28-29Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 30-31Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 32-33Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 34-35Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 36-37Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 38-39Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 40-41Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 42-43Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 44-45Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 46-47Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 48-49Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 50-51Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 52-53Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 54-55Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 56-57Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 58-59Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 60-61Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 62-63Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 64-65Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 66-67Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 68-69Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 70-71Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 72-73Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 74-75Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 76-77Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 78-79Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 80-81Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 82-83Esprit Bonsaï numéro 53 aoû/sep 2011 Page 84