Espace Killy Infosnews n°96 janvier 2016
Espace Killy Infosnews n°96 janvier 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°96 de janvier 2016

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Sarl SDGB

  • Format : (170 x 245) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 18,3 Mo

  • Dans ce numéro : Classicaval, festival de musique classique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
AGENDA L’ArtISte du MoIS PaTRiCe ComBeY Il est passionné mais surtout passionnant. Du Cor des Alpes à l'écriture de chroniques de vie romancées, en passant par l'accordéon, Patrice Combey est un touche-à-tout insatiable. Rencontre avec un véritable « homme orchestre ». Quelle est votre histoire avec la musique et principalement l'accordéon ? Je suis issu d'une famille d'accordéonistes diatoniques, et notamment mon grand-père, Victor qui en jouait beaucoup, pour son plaisir et pour animer quelques bals. Mais au départ, ça ne m'intéressais pas plus que ça. Natif d'Annecy, je venais à Tessens pour les vacances principalement et j'aurais voulu être paysan, agriculteur... Je me suis mis par hasard à jouer de l'accordéon, en venant m'installer à Aime pour y tenir une boutique d'antiquités. En effet, un groupe de copains m'a proposé de rejoindre le Groupe Folklorique d'Aime en tant que président et c'est comme ça que j'ai commencé à jouer. Avez-vous une formation particulière ? Absolument pas. Je suis un autodidacte, dans tous les domaines. J'étais un enfant dyslexique, mais ma curiosité et ma soif d'apprendre m'ont fait avancer. Pour l'accordéon, j'avais quelques notions puis j'ai beaucoup joué pour peaufiner mon style. En plus du groupe Folklorique, j'ai fait des animations dans l'Auberge que j'avais à l'époque. Je passais des cuisines à l'animation en un clin d'œil. tIGNeS/VAL d’ISÈre INFOSNEWS 6
Je suis un des ambassadeurs de la Savoie La brocante, la cuisine, l'accordéon... vous n'arrêtez jamais ? Vous ne croyez pas si bien dire ! Au fil du temps, on m'a demandé des animations un peu partout en Tarentaise. J'ai alors rencontré des gens qui m'ont raconté leur histoire, celle de leur famille, qui m'ont fredonné des chants en patois. Étant déjà passionné par l'écriture, j'ai naturellement intégré dans mes animations des chansons et des anecdotes sur l'histoire de la Savoie. J'appelle ça l'ethnomusicologie, c'est-à-dire que les gens me livrent leur histoire et moi j'adapte tout ça en musique. Puis j'ai eu envie d'apprendre à jouer du Cor des Alpes, pour apporter un plus à mes spectacles qui s'appuient sur une base musicale traditionnelle alpine. Quelle est aujourd'hui la base de vos animations ? L'histoire de la Savoie, que je détourne légèrement mais toujours de façon polie, et ponctuée par des chansons à texte parce qu' « Il n'y a pas une chanson populaire qui mente sur l'évocation d'un sujet ». J'adapte chaque animation en fonction du public, et les gens qui me connaissent savent que mes vérités déguisées font l'histoire de la Savoie. Je me rends par exemple dans les écoles, où le spectacle tourne autour des costumes typiquement savoyards et du Cor des Alpes, que je fais essayer aux enfants. C'est très intriguant comme instrument pour des petits. Vous êtes donc animateur, compositeur, musicien, quel talent cachez-vous encore ? Je suis également écrivain depuis quelques années. J'ai commencé par un livre racontant l'histoire de mes aïeux, natifs de Tarentaise. C'était en fait un roman d'anecdotes familiales, mais ça me tenait à cœur de le publier. tIGNeS/VAL d’ISÈre INFOSNEWS 7 41 Et puis lors d'un voyage, un peu par hasard, je rencontre un habitant de Bourg Saint Maurice qui me raconte l'histoire tragique d'un paysan de Bellentre. Je tiens le sujet de mon second ouvrage « Alexandre Cléaz-Savoyen ou le temps des masques ». Il m'aura fallu 4 ans de recherches et d'investigations pour retracer son histoire et l'écrire. Quels sont vos projets, votre actualité ? Je continue les animations. Je me laisserais bien tenter par un troisième livre, mais rien de précis pour le moment. Je travaille également sur une animation ludique autour de l'œnologie. Mes projets sont toujours issus de rencontres et d'opportunités. Un petit mot pour finir ? La culture c'est la base d'un pays, son fondement, ses racines, car quand on sait d'où l'on vient, on sait où l'on va ! (E.S.) aRTisT Originally from Annecy, Patrice spent his holidays in Tessens. He grewup in a family of accordion players, especially his grandfather Victor who animated dance evenings. Patrice started playing accordion music when he settled down in Aime to open his antique shop. A group of friends proposed him to join the folk group of Aime and to become their president. Very soon, Patrice was asked as an animator. He added alphorn music to his shows based on the history of Savoie and its traditional alpine music. Animator, composer and musician, Patrice also wrote two books. I a PaTRiCe ComBeY www.patrice-combey.fr patrice.combey



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :