Escalade Mag n°9 jan/fév 2007
Escalade Mag n°9 jan/fév 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de jan/fév 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 15,1 Mo

  • Dans ce numéro : les monts du désert.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
entree Russan pour cent (Les yeux plus gros que le ventre est sans doute une Å 36 ibre Grâce à lui vont naître des voies mythiques dans le 7 e et 8 e degré qui font encore rêver de nombreux grimpeurs. On retiendra Pièces en trois actes (7c), sa première oeuvre, puis Maelström (8a), Scoliose (8a) et Pipeline (8a). Plusieurs années plus tard suivront Tractopelle (7c+), Pink Panther (8b), Haiku (8a), Imbroglio (7c) et Babylone (8a). Artiste peintre talentueux et guitariste hors pair, Médéric Tabard travaille pendant plusieurs mois avec la pugnacité qui le caractérise pour développer le secteur des colonnettes, bientôt légendaire. Le 9 décembre 1989, il équipe la célèbre Quart de siècle (8a), le jour de ses 25 ans. Grâce à ses itinéraires, Russan va accueillir en l’espace de quelques mois les meilleurs grimpeurs de l’époque dont Robert Cortijo, Arnould T’Kint, François Legrand, JB Tribout, Catherine Destivelle, Nanette Raybaud ou Isabelle Patissier. Le jeune Médéric se rend tous les jours à la falaise pour grimper ou observer avec intérêt les meilleurs évoluer dans ses créations. Sa rencontre avec Patrick Edlinger est capitale et l’encourage à poursuivre sa passion de manière intense. Il a l’ultime privilège d’assurer son idole pour la première ascension de Maelström (8a) au troisième essai. Lors d’une journée mémorable, Didier Raboutou, parfaitement piloté par le local Claude Paul, démontre ses talents inégalés en réussissant Casamance, Quart de siècle et Pipeline, le tout à vue dans la journée pour finalement s’exclamer « c’est le plus beau jour de ma vie » ! Les yeux plus gros que le ventre est sans doute une des voies les plus dures de France, encore un projet. des voies les plus dures de France, encore un projet. le peuple escalademag D.Dachicourt• Le renouveau• Le reflOUVea L es David Dachicourt es années 90 voient s'essouffler les premiers équipeurs, qui pour certains abandonnent l'activité ou quittent la région. Mais ces années sont propices au développement de nouveaux secteurs jusqu'ici délaissés et la falaise atteint sa maturité. Jean Marc Poirier est l'acteur principal de cette transformation : à lui seul, il équipe ou rééquipe en scellements des secteurs entiers sur les grandes barres supérieures et en développe d'autres sur les barres inférieures. Père de famille, enseignant en maîtrise de l'eau et chef de cordée au CAF, il aime les choses bien faites. Soucieux de transmettre et de partager, il va développer une énergie incroyable pour proposer Ce jeune grimpeur de 28 ans a quitté Amiens pour venir s’installer au soleil dans le Gard en 2002 avec Agathe, sa charmante compagne, pour grimper, équiper et surtout exercer son métier de moniteur d’escalade (encore un !). Entreprenant et dynamique, il a créé le bureau des moniteurs du Gard à Collias qui regroupe tous les sports de années 90 voient s’essouffler les premiers équipeurs, qui pour certains abandonnent l’activité ou quittent la région. Mais ces années sont propices au développement de nouveaux secteurs jusqu’ici délaissés et la falaise atteint sa maturité. Jean Marc Poirier est l’acteur principal de cette transformation : à lui seul, il équipe ou rééquipe en scellements des secteurs entiers sur les grandes barres supérieures et en développe d’autres sur les barres inférieures. Père de famille, enseignant en maîtrise de l’eau et chef de cordée au CAF, il aime les choses bien faites. Soucieux de transmettre et de partager, il va développer une énergie incroyable pour proposer des itinéraires faciles parfaitement et soigneusement équipés. des itinéraires faciles parfaitement et soigneusement équipés. Les secteurs aujourd'hui dénommés Rolling Stones et Belle Époque sont des modèles du genre et un passage obligatoire pour les grimpeurs de 5e et 6e degré. On retiendra Rolling Stones (6b+), Larmes de lune (6a+), Technicolor (6a+), Île de Ré (6b) ou l'exceptionnelle escalade variée qu'offre le Mur de Poussière (6c+). Plus à droite, on pourra profiter des longues envolées de La belle époque (6a), De jaspe et d'opale (6b), de Musique céleste (6a+) et des Cavaliers de l'orage (6a+). Plus bas les voies des secteurs Septième Sceau et Lucifer, ainsi que Rouge Total (7a), Portes du Chaos (6c) ou Les forges du diables (7a) sont à faire. Les secteurs aujourd’hui dénommés Rolling Stones et Belle Époque sont des modèles du genre et un passage obligatoire pour les grimpeurs de 5 e et 6 e degré. On retiendra Rolling Stones (6b+), Larmes de lune (6a+), Technicolor (6a+), Île de Ré (6b) ou l’exceptionnelle escalade variée qu’offre le Mur de Poussière (6c+). Plus à droite, on pourra profiter des longues envolées de La belle époque (6a), De jaspe et d’opale (6b), de Musique céleste (6a+) et des Cavaliers de l’orage (6a+). Plus bas les voies des secteurs Septième Sceau et Lucifer, ainsi que Rouge Total (7a), Portes du Chaos (6c) ou Les forges du diables (7a) sont à faire. E n parallèle, Claude Paul signe ici ou là quelques belles n parallèle, Claude Paul signe ici ou là quelques belles L voies dont les fameuses Belles idées de Chico Mendes (7b+), Soleil noir (7a) ou Le blues de Camille (6b+) et développe le modeste secteur Kalifornia. D'autres électrons libres vont participer ponctuellement à l'histoire de la falaise. L'inévitable Serge Jaulin signe son passage avec Footoof (6c). Le regretté Hugues Beauzille trace au milieu de la Baume Percée une ligne évidente et originale, striant le plafond de la grotte et aboutissant au grand trou. Il la nomme Roubignolles (8b), en clin d'oeil à Alain Roubineau et en raison des stalactites qui pendent et sur lesquelles il faut grimper. Puis, en 1999 Pierre Rouzo s'acharne pendant 9 jours à équiper une ligne dantesque et majeure partant du fond de la grotte. Les yeux plus gros que le ventre est sans doute une des voies les plus dures de France, encore en projet. Il en profite aussi pour équiper une ligne courte et puissante, cotée quatre ans plus tard et baptisée Tournoi d'échecs en référence aux nombreux échecs des prétendants et à la victoire méritée d'un seul grimpeur. voies dont les fameuses Belles idées de Chico Mendes (7b+), Soleil noir (7a) ou Le blues de Camille (6b+) et développe le modeste secteur Kalifornia. D’autres électrons libres vont participer ponctuellement à l’histoire de la falaise. L’inévitable Serge Jaulin signe son passage avec Footoof (6c). Le regretté Hugues Beauzille trace au milieu de la Baume Percée une ligne évidente et originale, striant le plafond de la grotte et aboutissant au grand trou. Il la nomme Roubignolles (8b), en clin d’oeil à Alain Roubineau et en raison des stalactites qui pendent et sur lesquelles il faut grimper. Puis, en 1999 Pierre Rouzo s’acharne pendant 9 jours à équiper une ligne dantesque et majeure partant du fond de la grotte. Les yeux plus gros que le ventre est sans doute une des voies les plus dures de France, encore en projet. Il en profite aussi pour équiper une ligne courte et puissante, cotée quatre ans plus tard et baptisée Tournoi d’échecs en référence aux nombreux échecs des prétendants et à la victoire méritée d’un seul grimpeur. nature. Très aimable, disponible et discret, tellement discret qu’il a oublié de mentionner qu’il naviguait dans le 8c après travail. Mais ces réalisations parfaitement maîtrisées de Maelström et Quart de siècle devant nos yeux ébahis l’auront trahie. Il fut un guide et un modèle de choix pour visiter la falaise et refaire parfois jusqu’à dix fois les mêmes mouvements.
ît » Am% David Langsweirt dans Macumba (7c).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :