Escalade Mag n°8 nov/déc 2006
Escalade Mag n°8 nov/déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de nov/déc 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 28,1 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Jacky Godoffe

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Les grès de Fontainebleau… Texte : Cathy Jolibert - Photo : Stéphan Denys. ès le début, officiellement vers 1870, les blocs de Fontainebleau ont entraîné chez les grimpeurs un véritable engouement. Pourquoi ? Certains disent que la forêt est magique, que des êtres surnaturels y vivent, d'ailleurs vous aurez peut-être la chance d'apercevoir un elfe au détour d'un bloc... Dans tous les cas, l'endroit est tout simplement magnifique ; l'escalade variée, spécifique et technique. Ici, le mouvement est incontestablement lié aux sensations. La petitesse des prises ou « gratons » malmène les doigts alors, attention aux « chiquettes » ! La diversité des formes, la taille des prises, l'inclinaison et la hauteur des blocs offre une escalade pour tous dans un cadre vert et or ! Le pur bonheur Dès le début, officiellement vers 1870, les blocs de Fontainebleau ont entraîné chez les grimpeurs un véritable engouement. Pourquoi ? Certains disent que la forêt est magique, que des êtres surnaturels y vivent, d’ailleurs vous aurez peut-être la chance d’apercevoir un elfe au détour d’un bloc… Dans tous les cas, l’endroit est tout simplement magnifique ; l’escalade variée, spécifique et technique. Ici, le mouvement est incontestablement lié aux sensations. La petitesse des prises ou « gratons » malmène les doigts alors, attention aux « chiquettes » ! La diversité des formes, la taille des prises, l’inclinaison et la hauteur des blocs offre une escalade pour tous dans un cadre vert et or ! Le pur bonheur…. Nous avons affaire à du grès. En effet, l’essentiel du massif est constitué par le sable de Fontainebleau qui est un dépôt maritime datant d’environ 35 millions d’années (Stampien inférieur). À cette époque, une mer chaude et peu profonde occupait le bassin parisien dans lequel vinrent s’accumuler les sédiments (grains de sable, cailloux) c’est-à-dire les produits de l’érosion des massifs environnants qui ont été transportés par les rivières. Cette accumulation s’est réalisée sur plusieurs milliers d’années. Cela a entraîné une compaction sous l’épaisseur des sédiments et une solidification. On appelle cette transformation géologique la diagenèse (ou formation de roche). Ainsi, ce sable s’est solidifié en grès formant des platières. Il repose sur deux autres formations : les calcaires de Brie et les marnes vertes. Au-dessus du sable, s’est déposée une autre roche sédimentaire : le calcaire d’Etampes qui forme des plateaux recouverts de sable déposé récemment par les vents (au quaternaire). Si l’on résume et que l’on simplifie, on a de la profondeur vers la surface, 4 couches ou strates : - les calcaires de Brie et marnes vertes, - le sable et grès en platière qui ont formé les gorges et rochers qui nous intéressent, - le calcaire d’Etampes, - et les sables déposés par un transport éolien. Petite remarque, pour les néophytes ! La différence entre le grès et le calcaire se situe dans la composition c’est-à-dire que le calcaire est formé de sable mais aussi de restes de micro-organismes notamment les coquilles calcaires des animaux et végétaux marins. Bref, l’action érosive du vent a formé au quaternaire des dunes et des monts ; celle de l’eau est responsable des formes sculpturales qu’adoptent certains paysages et rochers. En effet, la circulation de l’eau a creusé des gorges dans les platières. 44 Le stade final de l’érosion des grès se rencontre à Fontainebleau sous la forme d’un chaos de blocs parsemant un champ de sable. Sachez que le grès est exploité depuis 1330. D’après Paul Benoit, chercheur au CNRS, les grès de Fontainebleau ont été utilisé pour le pavage des rues de Paris dès le XV ème siècle (le pavage avait commencé sous Philippe Auguste à la fin du XII ème siècle). En 1831, on embarque encore 3.000.000 de pavés. Fin du XIX ème siècle, sous la pression des artistes, on restreint l’activité carrière. En 1907, alors qu’il y avait encore près de 2000 carrières en exploitation, c’est l’exploitation du grès qui devient interdite sur toute la forêt domaniale de Fontainebleau mais la dernière carrière, aux Trois Pignons, a été seulement fermée en 1983 ! Le sable très fin et pur est exploité pour les verreries dès 1640. On l’exploite toujours en lisière de forêt (à Bourron-Marlotte ainsi qu’à Moigny sur École). Enfin, vous serez désormais imbattable au quiz « Bleau c’est bô ! Mais pourquoi ? » car on a recensé plus de 5685 espèces végétales dont : 80 Arbres, 1350 Plantes à fleurs, 3000 Champignons, 460 Mousses, 500 Lichens. En effet, le sol est en partie acide (propriétés du grès car riche en silice) mais aussi basique (propriétés du calcaire car riche en carbonate de calcium). On a recensé 57 Mammifères, 200 Oiseaux, 15 Reptiles, 18 Batraciens, 5700 Insectes. jrifoe *>_.e.13,171- Aussi, on y trouve parmi les feuillus : le chêne sessile, le chêne rouge, introduit du continent américain, le chêne pubescent sur les bords des plateaux calcaires, le hêtre qui accompagne naturellement le chêne, le charme sur sol préférentiellement argileux, le châtaignier dans les zones abritées du vent et du froid, les bouleaux verruqueux sur sol sec et pubescent sur sol humide, et le frêne souvent dans les zones de fraîcheur. Parmi les conifères, on rencontre le pin sylvestre esthétique (peu souhaitable car il appauvrit le sol), le pin laricio (moins nocif que le pin sylvestre), le pin maritime, et le douglas. Vous l’aurez compris, l’aspect et la composition des peuplements arbustif et arboré donnent certaines indications sur les propriétés du sol. t ussi, on y trouve parmi les feuillus : le chêne sessile, le chêne rouge,ntroduit du continent américain, le chêne pubescent sur les bords des plateaux calcaires, le hêtre qui accompagne naturellement le chêne, le charme sur sol préférentiellement argileux, le châtaignier dans les zones abritées du vent et du froid, les bouleaux verruqueux sur sol sec et pubescent sur sol humide, et le frêne souvent dans les zones de fraîcheur. Parmi les conifères, on rencontre le pin sylvestre esthétique (peu souhaitable car il appauvrit le sol), le pin laricio (moins nocif que le pin sylvestre), le pin maritime, et le douglas. Vous l'aurez compris, l'aspect et la composition des peuplements arbustif et arboré donnent certaines indications sur les propriétés du sol. Par ailleurs, Par ailleurs, la forêt abrite tous les grands mammifères des forêts de plaine : la forêt abrite tous les grands mammifères des forêts de plaine : le cerf, le chevreuil, le sanglier, le renard, le blaireau... Mais ce qui fait la célébrité de Fontainebleau, c’est l’extraordinaire variété de ses insectes, dont beaucoup sont rares. le cerf, le chevreuil, le sanglier, le renard, le blaireau... Mais ce qui fait la célébrité de Fontainebleau, c'est l'extraordinaire variété de ses insectes, dont beaucoup sont rares. On a recensé : 57 Mammifères, 200 Oiseaux, 15 Reptiles, 18 Batraciens, 5700 Insectes.
us voici armé pour votre £10 3 prochain jeu télévisé « Question pour un couillon I », en n'oubliant Vous voici armé pour votre prochain jeu télévisé « Question pour un couillon ! », en n’oubliant pas que la connaissance des êtres vivants qui nous entourent permet de les regarder sous un autre angle, de les reconnaître et de les nommer pour mieux les respecter. pas que la connaissance des êtres vivants qui nous entourent permet de les regarder sous un autre angle, de les reconnaître et de les nommer pour mieux les respecter. Illeteam Abonnez vous pendant un an et recevez cette dégaine en cadeau !!! Soyez parmi les 30 premiers à répondre ! ! ibonnez vous pendaht un an et recevez cettelegaine en cadeau Ill Soy les 30 premiers à répond parmi (le cachet de la poste faisant (le cachet de la poste faisant foi) Noël approche, pour 20 € * seulement abonnez vous pendant 1 an à EscaladeMag et recevez cette dégaine Simond en cadeau. Coupon réponse à retourner à : EscaladeMag/service abonnement 25, Grand rue 83910 POURRIERES Nom : … … Prénom : … … Adresse complète : … … e-mail : … *participation aux frais de port - Offre valable en France métropolitaine uniquement.• I.I 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :