Escalade Mag n°7 sep/oct 2006
Escalade Mag n°7 sep/oct 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de sep/oct 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 15,4 Mo

  • Dans ce numéro : cap sur la Corse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
‘ entree Le Blavet ibre 34 Les grandes voies A faire absolument : LES GRANDES VOIES ! Honte sur vous ainsi que sur votre descendance sur trois générations si vous résistez aux charmes de Pépin le Bref, très joli 5b/c sur 2 longueurs ; Pétomania (6a en L1, 6b en L2), à enchaîner avec La fête des pets, magnifique 6b en L3 et L4. constater, le Blavet offre une escalade variée, oscillant entre des pas fins, techniques et des mouvements En puissants, bref... Comme athlétiques. vous pourre Dan ous les cas, le cerveau a grand intérêt à rester branché car l'escalade est loin d'être triviale. Enfin, le massif comme le souligne parfait rine philippe Roca dans le topo, présente une âme bien singulière et originale : du rocher rouge au milieu d'un terroir méditerranéen blan, a caractère marqué et une escalade aux sensations, elles aussi, fortes... Le peuple EscaladeMag D’un niveau supérieur, La famille en R présente un très beau 6c+ en L1, un superbe 6b en L2 qui vous préparera au dément et gazeux 7b, prévoir de sortir les biceps ! Ces voies méritent le détour car l’escalade y est de grande classe, aérienne et avec une vue mythique sur les Gorges ! Le secteur de blocs Il existe un petit secteur de blocs sur la gauche de la route en montant vers le parking de la rive droite. Vous grimperez sur de petites prises et une centaine de passages sont fléchés : facile en bleu (=Small), plus dure en rouge (=Médium), encore plus dure en noire (XL) et quelques blancs (=XXL donc vraiment plus durs). Idéal pour se terminer les bras en fin de journée ! En bref... Comme vous pourrez le constater, le Blavet offre une escalade variée, oscillant entre des pas fins, techniques et des mouvements puissants, athlétiques. Dans tous les cas, le cerveau a grand intérêt à rester branché car l’escalade est loin d’être triviale. Enfin, le massif comme le souligne parfaitement Philippe Roca dans le topo, présente une âme bien singulière et originale : du rocher rouge au milieu d’un terroir méditerranéen blanc, au caractère marqué et une escalade aux sensations, elles aussi, fortes… Christophe Louis dans Rastaplan (8a) au secteur Poupoune (rive droite).C. Jolibert Christophe Louis A 37 ans, Varois de cœur, Christophe a équipé dans le Verdon, à Nice, St Léger, Toulon, Château Double et au Blavet. Il faut dire que sa rencontre à Aiguines avec Philippe Bugada fut déterminante pour les quelques 300 voies équipées à son actif. En 1997, il arrive au Blavet et équipe du bas avec Christian Rive, Grave Party (8a+/8b), dans la Grotte. Il initie l’équipement au secteur Poupoune avec La foire aux prouts (7c+). Il décrit le secteur comme l’avenir du Blavet car les voies y sont longues, continues, avec des volumes, des cubes, le dévers est régulier, bien équipé, bref le style y est puissant et marque un renouveau. Ce grimpeur talentueux, aux charmes non négligeables (…), est avide de nouvelles lignes. Comme il le dit « quand tu équipes, tu crées quelque chose qui, en plus, perdurera dans le temps ! ».
Max Morel dans la L2 de La fête des pets (6b), secteur « Petomania » (rive droite).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :