Escalade Mag n°6 jui/aoû 2006
Escalade Mag n°6 jui/aoû 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : Québec... grimpe au pays du tabernacle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 Photos : YannCorby, Yves Mariaud & Éric Royer Texte : Ludo Laurence ‘ntree libre Just des Blocs ! Julian Laurence dans T’es ouf. L’Auvergne est un pays riche et varié, où l’on trouve moult lacs, châteaux, forêts. Ses verts paysages sont parfois bosselés de gris, car le climat continental froid et sec semble favoriser la croissance du granit… À moins que les blocs qui ornent Saint Just ne soient des vestiges de victimes statufiées par la Gorgone locale… S aint Just comprend plusieurs secteurs, dont le plus vaste est Le Calvaire. Premier terrain de jeu des grimpeurs locaux, il a offert assez de passages pour que personne ne cherche plus loin avant un certain temps. Les autres spots jusqu’à présent découverts se situent à la Bessière, la Fage (la carrière) et plus loin, Le Bacon et Saint Marc. Lorsque vous parviendrez au secteur du Calvaire -reconnaissable aux croix blanches dardées vers le ciel-, nul doute que vous perceviez l’ambiance magique du lieu, pour peu qu’il soit relativement tranquille : la présence d’une famille nombreuse en train de pique-niquer bruyamment serait pour le moins néfaste à la circulation des fluidesésotériques qui y règnent… Mais le site est dorénavant surtout fréquenté par des grimpeurs.
Y. Mariaud Y. Mariaud O Pascal Thomas dans la Quéquette de Pharaon. n imagine sans peine qu’en des temps reculés se soient tenus des sabbats endiablés réunissant elfes, sorcières et créatures étranges dont la contrée devait regorger… En écoutant bien, n’entendez-vous pas les échos d’une fête païenne, les rires des participants dégustant un animal sacrifié et le bruit sourd d’une danse rituelle destinée à célébrer les forces de la nature ? Aujourd’hui, les bacchanales nocturnes ont laissé place aux penchants diurnes des nouveaux individus qui fréquentent ces lieux. 29 111111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :