Escalade Mag n°6 jui/aoû 2006
Escalade Mag n°6 jui/aoû 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : Québec... grimpe au pays du tabernacle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
41, 4 F. Wolff 10 rip Le village de Kamouraska. Texte : Ian Bergeron - Photos : Benoit Robitaille (sauf autre mention) -41.1•6:•-• - Connue comme une terre de neige et de givre, la « Belle province » révèle néanmoins ses charmes estivaux près de 6 mois par an. Elle fait ainsi place à de séduisants terrains de jeux pour les grimpeurs. Le Québec renferme de nombreuses parois d’escalade aux styles variés et aux panoramas électrisants. De Saint Siméon près de Tadoussac, à Val- David au nord de Montréal... Voici un Québec roc tour ! Sébastien Richer dans Roulades de l’orque (7c traversée), Val-David.t.,„ quebec Grimpe au pays du tabernacle qe/i ».,aos troleau „ l _De es de l'orque (7c d• traversée), v a ‘ F. Wolff
I. Bergeron Papy Lada (4+, A1, 400m), Les Palissades. Laurentides D e prime abord, les collines des Laurentides n’impressionnent guère les visiteurs habitués aux grandioses chaînes de montagnes du globe. Mais rappelons le dicton : dans les petits pots les meilleures pommades ! Hormis les trois sites majeurs énumérés ici, on retrouve aussi une panoplie de sites mineurs répartis un peu partout sur ce territoire de 21000 km2. Et n’oubliez pas le maillot pour vous rafraîchir dans la centaine de lacs dispersés aux quatre coins de la région. Val David Val David, Val Da’pour les habitués, fût le berceau de la grimpe québécoise. John Brett, un immigrant d’origine Suisse, effectue en 1934 la première ascension répertoriée et ouvre ainsi la première voie de la région. Son legs le plus marquant demeure sans contredit L’Arabesque (3) au Mont Césaire. Un héritage en mouvement qui ne cesse de se renouveler par l’ouverture d’itinéraires de plus en plus difficiles. Dans les traces des premiers rochassiers, Jean-François Beaulieu a contribué à ce renouvellement en 2005 par son ascension en libre de La Zébrée (8b+), jusque-là uniquement grimpée en artif. Val David compte 6 massifs différents avec 600 voies qui couvrent l’ensemble du spectre des cotations. De L’Arabesque (3) au Toit de Ben (7c+), on y trouve de tout pour tous les goûts. Grimper à Val David c’est parcourir des systèmes de fissures en tout genre sur une roche d’anorthosite. Pour s’y lancer, il faut savoir manier le coinceur avec agilité car peu de voies sont équipées. Il existe néanmoins une trentaine de lignes avec plaquettes mais très peu sous les 6b. Afin de rafraîchir ses habitudes avec coinceurs, une visite au Mont- King s’impose. À l’extrême droite du massif se trouvent plusieurs voies faciles (de 4 à 5c) de moins de 20m. La classique du secteur, Staircase (4-), porte admirablement bien son nom. Une succession de fissures horizontales qui rappelle un escalier et permet des placements aisés de mécaniques. Vous désirez relever un défi plus substantiel ? Tentez le coup sur Sceptre (5b) en première longueur, combiné à The Crown (5b) en seconde longueur. Sans contredit le plus bel enchaînement de toute la région. Les fissures et le maniement du coinceur vous rebutent ? Optez pour la guerre des sexes ! Au pied du Condor se trouve un généreux champ de bloc. Chaque amoncellement rocheux des deux secteurs – nommés Les Hommes et Les Femmes – portent le nom d’une personnalité ayant eu un impact marquant sur le développement de la grimpe à Val David. Explorez le prénom de vos fantasmes, sur plus d’une centaine de parcours. Accès : À partir de Montréal, prendre la sortie 76 de l’autoroute 15 nord. À Val David, suivre les indications pour le stationnement du Parc régional Dufresne. www.valdavid.com Dormir : Le secteur manque cruellement d’un camping décent. Il existe cependant une bonne quantité de gîtes et motels dans les environs. À prix modique (18 € par personne), il y a l’Auberge de Jeunesse Le Chalet Beaumont. (1451, rue Beaumont, 819-322-1972). Manger : Depuis quelque temps, Val David voit l’émergence de nouveaux restos. La rue principale ne manque pas de choix, à vous de décider ce qui sera au menu : crêpes, grillades, pizzas… 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :