Escalade Mag n°5 mai/jun 2006
Escalade Mag n°5 mai/jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de mai/jun 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 21,8 Mo

  • Dans ce numéro : direction Patagonie !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
entree ‘ ibre glhg A. Boulet 34 ner Les grandes voies Vingrau Il serait dommage de venir grimper à sans aller faire au moins un tour dans une voie de plusieurs longueurs. A.'elh'u 1.\PAMPA Là encore, le choix est vaste entre les voies, VDP en et général, bien équipées ou les des voies secteurs beaucoup plus des aventureuses Carcassonnais la Georges ou du des secteurs de dans lesquelles vous sortirez « Petit friends Dru » et coinceurs pour vous protéger. A Vingrau, quelq es chefs d'oeuvres se dissimulent dans les differents secteurs qui mènent au col. Dianabole (6b) et Chronos (7a+) sur le pilier des anabolisants, Divellipse (6a+) et Hétérogestuel (6b+) et L’indien, trois longueurs en 5 pour 60 mètres de plaisir, dans le secteur du même nom. Un peu plus haut encore, le secteur des Plaisirs démodés, la route commence à se faire oublier, le panorama sur les Corbières et la chaîne des Pyrénées est sublime... Tout incite à la contemplation et pourtant il faudra bien sortir votre assureur de sa torpeur pour tenter la sublime Mirandalle (6c) extrêmement engagée (voir expo) et dans laquelle certains grimpeurs se sont fait « quelques » grosses frayeurs... 15 mètres de vol, tête en bas, en dalle... Ca calme ! Un petit conseil si vous n’êtes pas sûr de votre niveau, passez votre chemin, faîtes une reconnaissance en moulinette ou rallongez quelques points avec de grandes sangles. Et puis il y a évidemment d’autres voies, le dévers en 6b+ de Et même au-delà ou la technique et continue Etoile errante (6c+) satisferont les plus exigeants. Quant à Too much (5b), l’idéal est d’attendre le soleil couchant et de finir la journée tranquillement en savourant chaque mouvement de cette superbe dalle. Les grandes voies Il serait dommage de venir grimper à Vingrau sans aller faire au moins un tour dans une voie de plusieurs longueurs. Là encore, le choix est vaste entre les voies, en général, bien équipées des secteurs VDP et des Carcassonnais ou les voies beaucoup plus aventureuses des secteurs de la Georges ou du Petit Dru dans lesquelles vous sortirez « friends » et coinceurs pour vous protéger.nfkz lepscalded’escaladeMag Le peuple EscaladeMag... Vingrau, quelques chefs d’œuvres se dissimulent dans les différents secteurs qui mènent au col. Cédric Brazès, Chauffe la gomme, L1 (6b), Vingrau. Cédric Brazès, Chauffe la gomme, 11 (6b), vingrau. gt i•N Jean-Marie Prat Toujours prêt à rendre service aux autres, investi dans l’encadrement des enfants et ados de son club depuis des années et « débroussailleur » officiel des falaises, Jean-Marie est un type avec un cœur gros comme ça ! En grimpant au secteur de l’Alentou amont (dont il est l’équipeur), vous comprendrez la passion qui l’anime pour offrir de belles voies, bien équipées et agréables à grimper. Capable d’aller faire lui-même des photocopies pour donner le topo à tous les grimpeurs qu’il rencontre, sa récompense est de voir les grimpeurs se faire plaisir dans « ses » voies. Une démarche malheureusement trop rare dans la région où certains ont une vision beaucoup plus mercantile de « l’aménagement des falaises ». Alors Jean-Marie en toute simplicité... Merci !
T autavel Le développement des falaises de Tautavel, plus tardif qu’à Vingrau, illustre l’émergence de l’escalade sportive par rapport à une pratique liée à l’alpinisme. Point de grandes voies, ni de terrain d’aventure mais des « couennes » et une recherche logique des profils déversants pour l’ouverture des nouveaux secteurs, de fait, les deux sites se complètent à merveille. En jouant avec une météorologie locale fortement influencée par un ensoleillement généreux et une Tramontane (vent de nordest) parfois violente, vous pourrez presque toujours trouver des conditions de grimpe agréables dans la dizaine de secteurs équipés. Cécile Goulais, La Ultima Ola (7a), Tautavel (Gorges du Gouleyrous). 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :