Escalade Mag n°4 mar/avr 2006
Escalade Mag n°4 mar/avr 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de mar/avr 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : Hampi, Badami... les perles de l'Inde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
nde rip 12 = - badami roupies), un super rapport qualité/prix ! Encore que, tout dépend du chauffeur ! lire : « qu’on l’aime ou qu’on la déteste, l’Inde ne peut explorant les ruelles de Badami. Cette ville est célèbre pour ses superbes temples troglodytiques mais ce qui est plus intéressant, ce sont les falaises de grès rouge qui l’entourent. Les lignes sont hallucinantes autant pour les voies que pour les blocs. Seulement deux hics, le premier, les Badami - Julien sur une arrête hallucinante. couennes sont un peu engagées, n’hésitez pas à vous servir de crash-pads pour atteindre les premiers points et prévoyez des friends et autres En ce qui concerne le bloc, la qualité du rocher est comme la cerise sur le gâteau mais sans qu’il y ait assez de gâteau ! place. Une fois bien gavés de grimpe, gardez 2 ou 3 jours pour dorer sur les plages de Goa et rendre jaloux vos amis restés à se cailler sur les sites français.
ti• j Séance de test de crash-pad dans les ruelles de Badami. Hampi - Francois dans u Hampi - Francois dans un 6a. INTERVIEW FRANÇOIS PERALDI Propos recueillis par Florent Wolff séjour en Inde ? Bien évidemment, l’escalade est restée ma première préoccupation puisque si je suis allé à Hampi, c’était avant tout pour faire du bloc. Cependant, par rapport aux nombreuses destinations blocs ou je me suis rendu à ce jour, Hampi a éveillé en moi d’autres arômes qui a fait passé le bloc au second plan, et qui ont nettement atténué la partie sportive de ce voyage. En Inde, il y a trop de couleurs, d’odeurs et de bruits qui t’attirent et te poussent à découvrir d’autres choses. Ce pays est un bouillon de culture où ton escalade nombriliste a tendance à s’évader pour aller au devant des gens et de la vie en générale. Une anecdote sympa lors de ce séjour ? En Inde, les anecdotes sont souvent relatives aux transports que tu prends. Cathy se sont retrouvés au fond du bus alors que je me bohémienne indienne). Pendant 10 heures, le voyage aura place assise et ne pas me retrouver dans l’allée avec la dizaine d’Indiens voyageant debout. Bref, les transports en Inde, cela ne se raconte pas, ça se vit, voir ça se subit. Que penses-tu de leur trip à travers le monde de l’escalade ? puisque nous avons souvent grimpé et voyagé ensemble depuis 1992. Autant dire que je l’ai vu grandir et s’épanouir dans l’escalade depuis qu’il a 12 ou 13 ans. Pour Cathy, c’est vraiment découverte sur des trips de bloc à El Cogul et haut, mais là on se ressemble). Leur trip est pour moi un véritable voyage initiatique à travers le monde et à travers le bloc. C’est loin d’être de simples vacances comme on pourrait le croire. Au contraire, c’est fatigant au possible, mais c’est aussi terriblement exaltant. Avant de les rejoindre, il m’arrivait de leur demander compte, et je l’ai compris avec eux, là n’est pas l’essentiel. Le but restant, du point de vue de la grimpe, l’amour du geste et l’intégration du grimpeur dans son environnement. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :