Escalade Mag n°24 avril 2009
Escalade Mag n°24 avril 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de avril 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview Olivier Marinx.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Texte : Laurence Guyon Un cercle vertueux : l’éco-conception Quand commerce et développement durable font bon ménage, surgissent sur le marché des produits éco-conçus ou éco-utiles. Ils ont intrigué les grimpeurs-consommateurs que nous sommes. Après les produits estampillés recyclés ou commerce équitable, l'achat citoyen passe-t-il aujourd’hui par l'écoconception ? Quelle réalité recouvre ce nouveau concept ? Qu’est-ce qu’un produit éco-conçu ? Selon la définition de l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), un produit éco-conçu est un produit qui génère, tout au long de son cycle de vie, un impact global sur l'environnement le plus faible possible, à qualité fonctionnelle équivalente. L'analyse du cycle de vie (ACV) évalue cet impact environnemental à chaque étape et identifie les points sur lesquels le produit peut être amélioré. Les impacts environnementaux sont calculés à l'aide d'indicateurs préétablis (extraction des matières premières, pénibilité du travail, mode de fabrication, de distribution et d’utilisation, traitement en fin de vie). Un produit éco-conçu est donc un produit pour lequel le bilan écologique global (l'impact sur l'environnement et sur la santé humaine) est positif sur l'ensemble du cycle de vie, avec des coûts maîtrisés et un degré de satisfaction comparable pour le consommateur. Marketing ou réelle avancée écologique ? Si la démarche est louable, les arguments mis en jeu peuvent sembler parfois un peu limites. Lorsque critique il y a, elle porte essentiellement sur les objectifs qui sous-tendent cette tendance : ne faut-il pas voir là les bonnes grosses ficelles de la communication plus qu’une réelle avancée du point de vue du développement durable ? Les enjeux sont en effet nombreux 32 pour une entreprise, en terme de gains économiques, d'image et de différenciation sur le marché. Il s’agit notamment de mieux maîtriser les coûts liés au cycle de vie des produits, tout en anticipant les attentes naissantes des consommateurs, généralement séduits par une meilleure prise en compte des problématiques environnementales. Mais on aurait tort de se figer dans une posture paranoïaque et de refuser de voir les possibilités d’évolution offertes. L’éco-conception dénote d’une vision globale et d’une prise de conscience intéressante. Et même si certains impacts environnementaux sont difficiles à mesurer et que les filières de recyclage sont parfois mal connues, sans doute est-ce mieux que rien ! Et on ne peut que saluer les réels bénéfices écologiques, même s’ils découlent d’une motivation plus financière que philanthrope. Et l’escalade dans tout ça ? Tout, ou presque, peut être éco-conçu. Des produits, des événements, etc… Il n’est donc pas surprenant que l’éco-conception fasse aussi son apparition dans le monde de la verticalité. Et de fait, plusieurs fabricants de matériel d’escalade communiquent sur ce point. Parmi eux, par exemple, on trouve les vêtements Vertical et la marque de chaussons Madrock. Chez Vertical, la gamme de vêtements Climbing est en coton bio et répond aux exigences du commerce équitable. Le choix des matières tend à limiter l’impact sur l’environnement : la plupart des tissus sont français ou européens, donc le transport est réduit ; ceci bien évidemment dans le but d’optimiser le coût en émissions de carbone renforcez votre lien avec la nature sur www.climbing-attitude.org lors de l’acheminement des matières premières. lors de l'acheminement des matières premières. Les matériaux utilisés étant aussi recyclables et biodégradables, la démarche est clairement éco-responsable. Les matériaux utilisés étant aussi recyclables et biodégradables, la démarche est clairement éco-responsable. En ce qui concerne Madrock, cela fait déjà En ce qui concerne Madrock, cela fait déjà quelques années que sont élaborés des produits éco-conçus. Dans un premier temps, c'est passé par une amélioration des locaux (utilisation de l'énergie solaire, isolation) et par l'implantation de l'usine dans une zone géographique stratégique pour avoir un maximum de matières sur place et limiter le transport (là encore pour le coût carbone). Dans un deuxième temps, une réflexion sur les matériaux utilisés a été menée : uniquement du recyclé et du recyclable, pour les produits comme pour les emballages. Ainsi le Mugen Tech est le premier chausson à utiliser une doublure en chanvre issu de l'agriculture biologique. Dans un troisième temps, la sensibilisation a été prise en compte. Un programme baptisé "Reduce/Reuse/Recyde" a été lancé pour inciter les grimpeurs à limiter leur production de déchets. Concrètement, il s'agit d'inciter le ressemelage et le don des chaussons quand ils ne peuvent pas être ressemelés. quelques années que sont élaborés des produits éco-conçus. Dans un premier temps, c’est passé par une amélioration des locaux (utilisation de l'énergie solaire, isolation) et par l’implantation de l’usine dans une zone géographique stratégique pour avoir un maximum de matières sur place et limiter le transport (là encore pour le coût carbone). Dans un deuxième temps, une réflexion sur les matériaux utilisés a été menée : uniquement du recyclé et du recyclable, pour les produits comme pour les emballages. Ainsi le Mugen Tech est le premier chausson à utiliser une doublure en chanvre issu de l'agriculture biologique. Dans un troisième temps, la sensibilisation a été prise en compte. Un programme baptisé "Reduce/Reuse/Recycle" a été lancé pour inciter les grimpeurs à limiter leur production de déchets. Concrètement, il s'agit d'inciter le ressemelage et le don des chaussons quand ils ne peuvent pas être ressemelés.
Site d'escalade tous niveaux ? Les actions de Climbing Attitude en 2008 Climbing Attitude est une initiative en faveur de la préservation du libre accès aux sites d'escalade. Tout au long de l'année, divers clean-up deys et campagnes de sensibilisations sont organisés par les membres actifs. Climbing Attitude s'engage, à participer de manière active à ces différentes actions, notamment en fournissant des gants et des sacs poubelles pour les journées de nettoyage des falaises. Des dates sont déjà programmées pour mener ces actions auxquelles Climbing Attitude apportera tout son soutien. Plus d'infos sur www.climbing-attitude.org L'avenir de l'escalade nous concerne tous, adhérez à Climbing Attitude. EscaladeMag, partenaire de Climbing Attitude



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :