Escalade Mag n°24 avril 2009
Escalade Mag n°24 avril 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de avril 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview Olivier Marinx.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
entree Fred Pascal dans un beau 4 sup de Morgiou s Philippe Lach dans Le flageolet à la portière (6a) ibre P artir Partir vers l'inconnu, concerto pour main gauche, un passage mouillé et un piton rouillé, c'est bien la traversée... Heureusement Barney en a ouvert la route et la mer est si près qu'il vaut mieux ne pas tomber I On est là, tout au bout agrippé au caillou. Et tu te mets un nets ou un bon camelot, quand c'est un peu tendu t'as un spit des familles, et même avec Lux B, on pourrait y aller... Peut-être pas, quand même, ou alors au Carême... Et puis la mer est bleue avec des poissons comme si tu y étais ! Tu fais tes huit longueurs et retournes au plateau. Les chaussons en babouche, on retrouve nos sacs, un canon au « Nautic », on se sépare déjà, un séjour face au large, c'est toujours un voyage, là, entre ciel et mer, tu n'es qu'un petit point là-bas sur ton rocher. vers l’inconnu, concerto pour main gauche, un passage mouillé et un piton rouillé, c’est bien la traversée… Heureusement Barney en a ouvert la route et la mer est si près qu’il vaut mieux ne pas tomber ! On est là, tout au bout agrippé au caillou. Et tu te mets un nuts ou un bon camelot, quand c’est un peu tendu t’as un spit des familles, et même avec Lux B, on pourrait y aller… Peut-être pas, quand même, ou alors au Carême… Et puis la mer est bleue avec des poissons comme si tu y étais ! Tu fais tes huit longueurs et retournes au plateau. Les chaussons en babouche, on retrouve nos sacs, un canon au « Nautic », on se sépare déjà, un séjour face au large, c’est toujours un voyage, là, entre ciel et mer, tu n’es qu’un petit point là-bas sur ton rocher. « J rat eu la chance de connaître l'escalade dans les Ca- « ‘../langues à une période de liberté totale, de pur support à la création ; nous ne sommes plus au temps du « Tout est possible, tout est permis », pour citer Moustaki, je pense qu'II aimerait les Calanques... Tout y était, le rocher, le soleil, le pastis et les copains„. I Maintenant, cet espace est tombé aux mains de la société, ce n'est plus ce fabuleux terrain de jeu réservé aux grimpeurs, les Calanques sont passées dans le domaine « publique », les mecs te fabriquent des lois, que même, ils ne savent pas comment aller à Morgiou (c'est con pour eux ils ratent la Leffe sur le parking Mais je trouve aussi que c'est une bonne évolution à la fois, il faut faire quelque chose pour cette nature, la respecter, je veux qu'elle vive longtemps et il faut évoluer... » Pierrot Clarac’ai eu la chance de connaître l’escalade dans les Calanques à une période de liberté totale, de pur support à la création ; nous ne sommes plus au temps du « Tout est possible, tout est permis », pour citer Moustaki, je pense qu’il aimerait les Calanques… Tout y était, le rocher, le soleil, le pastis et les copains… ! Maintenant, cet espace est tombé aux mains de la société, ce n’est plus ce fabuleux terrain de jeu réservé aux grimpeurs, les Calanques sont passées dans le domaine « publique », les mecs te fabriquent des lois, que même, ils ne savent pas comment aller à Morgiou (c’est con pour eux, ils ratent la Leffe sur le parking !). Mais je trouve aussi que c’est une bonne évolution à la fois, il faut faire quelque chose pour cette nature, la respecter, je veux qu’elle vive longtemps et il faut évoluer… » Pierrot Clarac
Vincent Vilmer Vincent Uilmer Ce jeune BE marseillais dynamique et passionné, est en charge, au sein du Comité Départemental FFME, de tout ce qui concerne l'équipement et la signalétique spécifique à Ce jeune BE marseillais dynamique et passionné, est en charge, au sein du Comité Départemental FFME, de tout ce qui concerne l’équipement et la signalétique spécifique à l’escalade dans les Calanques. C’est dire si c’est une l'escalade dans les Calanques. C'est dire si c'est une grosse mission I Souvent de mèche avec Pierrot, il est toujours partant pour aller faire un grande voie qu'il ne connaît pas encore. grosse mission ! Souvent de mèche avec Pierrot, il est toujours partant pour aller faire un grande voie qu’il ne connaît pas encore. Fred Pascal à Morgiou dans Bora-Bora, L3, 5c srli=lel Fin.4 or. tu"



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :