Escalade Mag n°23 mars 2009
Escalade Mag n°23 mars 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de mars 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 14,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview les ours de Bavella.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
1.r L Tekish deli5ket l'isolement, dans la lutte avec le rocher, une vie simple qui nous libère pour un temps. afa est un lieu propice à ce genre d'expérience. C'est immense, gigantesque, c'est juste inhumain. Quelques heures plus tard, seuls, petits, loin de tout, sans autre impératif que de lutter avec ce granite, on est enfin à destination. On touche ce rocher vierge, fragile parfois, mais éternel dans sa masse. À l'instar de tous les sites granitiques (Hampi, Bultermilk, Joshua tree, Tare gasonne), les prises très saillantes peuvent casser sur ces blocs jamais grimpés. Mais après plusieurs passages, le rocher semble inaltérable. Et pour du granite, il y a beaucoup de possibilités. n cherche : Le Bloc. Pas forcément celui de Onotre vie, mais celui de notre séjour. Comment se décider ? J'opte finalement pour une traversée sur gros trous. Assis dans l'herbe, tranquille, j'essaie d'imprimer dans ma mémoire cet instant. C'est un mélange d'euphorie et de quiétude. Un peu de magnésie et je me lance. Le granite est très agressif. Ce qu'il faut, c'est ne pas se crisper. Je souffle et décide de me faire léger comme un chat. En fart ça va, tant que l'on ne serre pas trop. Pour les pieds, c'est dément, petites et grosses prises à volonté. près quelques passages tous plus beaux les uns que les autres, on décide de retourner au Pelikan pour retrouver nos amis Turcs. Ils nous amènent à quelques pas du village sur une petite place en herbe entourée par des blocs de taille convenable (4/5m). Il y a beaucoup de passages. Les blocs sont presque noirs. Cela contraste fortement avec l'herbe bien verte partout au sol. Après avoir pris quelques clichés Fred pose son appareil et me rejoint pour grimper. On se fait une pure session avec les locaux. Fred moi Fred Moix est un photographe suisse passionné d'escalade. Globe-trotter, il a à son actif énormément de voyages (Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Inde, Australie, Afrique du sud, Madagascar, A sie centrale, etc.). Mais c'est en Suisse qu'il a croisé un géant de la photo d'escalade, Simon Carter. Ce tte rencontre Fred Rouhling dans un jump en 7B près de la pension à Bara Gôlà a scellé le début d'une amitié et d'une carrière. C'est à partir de là que Fred a décidé de publier quelques clichés. Rapidement la presse américaine et principalement le magazine Climbing lui ont offert la possibilité de s'exprimer en reconnaissant en lui un photographe inspiré. Fred Rouhling à l’ouverture dans Ombre lunaire 7C, à Akyarlar peuple escalademag
r‘'-'14zu• -• -5 ; 4*-•1,14,•'• 39 L- -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :