Escalade Mag n°23 mars 2009
Escalade Mag n°23 mars 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de mars 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 14,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview les ours de Bavella.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
entree s Carlos Ascensao dans Alexandra (L4) 24 ibre -'P Barney Vaucher, un des pionniers Le grimpeur marseillais, célèbre pour ses ouvertures Le grimpeur marseillais, célèbre pour ses ouvertures au Verdon, a découvert le Massif de Bavella en 1974, avec sa femme et des amis. De la rencon-% tre avec Jean-Paul Quilici vont naître plusieurs itinéraires dans les Aiguilles dont Anima Corsa à La Lunarda en 1988, première voie dans la face. Cette rencontre va surtout être à l'origine au Verdon, a découvert le Massif de Bavella en 1974, avec sa femme et des amis. De la rencontre avec Jean-Paul Quilici vont naître plusieurs itinéraires dans les Aiguilles dont Anima Corsa à La Lunarda en 1988, première voie dans la face. Cette rencontre va surtout être à l’origine laisser quelques souvenirs émus (6b+ obligatoire de chez obligatoire, chapeau à l'ouvreur qui a bien engagé, pour ne pas dire plus). oujours aux « Teg' », parmi les voies ré- centes, le professeur Tournesol apprécie tout particulièrement Acqua in bocca : « Pas le moins du monde ! Je vous parle d'ACQUA IN BOCCA, une voie ouverte en 2004 parC. Ascensao, P.Colin et D. Allemand. Elle est parfaitement équipée et propose une escalade variée sur murs raides, dalles, fissures et taffoni l ». Ne vexons pas Tryphon, il est un peu dur de la feuille. Et effectivement, il y a de fortes chances pour que cette ligne devienne une grande classique, même si elle flirte avec le 7a (6b obligatoire). (voir le topo sur www.escalademag.com). es meilleures choses ont une fin, il faut bien se résoudre à rejoindre notre bonne vieille terre. On ne peut pas jouer éternellement les zouaves interplanétaires. Rangeons le scaphandre et regagnons Moulinsart Nestor nous y attend ! Adieu donc maquis identitaire, riche en sensations multiples et en sentes aléatoires. Mais c'était si bon de s'y perdre...• d’une belle amitié qui perdure encore aujourd’hui : d'une belle amitié qui perdure encore aujourd'hui « Je l'adore, malgré quelques coups de gueule réciproques, car il a les défauts de ses qualités. Ses défauts ? Un penchant pour la pub qui l'a, à mon sens, plus desservi qu'autre chose. Ses qualités ? Une chaleur humaine, une générosité et un sens de l'amitié que l'on ne trouve qu'en Corse I « Je l’adore, malgré quelques coups de gueule réciproques, car il a les défauts de ses qualités. Ses défauts ? Un penchant pour la pub qui l’a, à mon sens, plus desservi qu’autre chose. Ses qualités ? Une chaleur humaine, une générosité et un sens de l’amitié que l’on ne trouve qu’en Corse ! ». 4. Y Cinzia Morbiducci dans Pianu a zitelli (5+) s
" -W., 01•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :