Escalade Mag n°21 nov/déc 2008
Escalade Mag n°21 nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de nov/déc 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : interview Tony Lamiche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
42 La SaiNTe-VicrroiRe eN DaNGeR ? APRèS C/VOiR éTé Ravacée PaR Le DésasTReux iNceNDie De 1989, La MONTOGNE SaiNTe- ViCTOiRe s'apPlâTe à SUBIR ulve NOUVELLE aTTaQue : ceLLe DU TRaiN. UN PROJET De LiGNe à GRaNDe MTesse (LGV) ReLiaNT PaRis à Nice esT à L'éTUDe eT Le TRacé meNaceRaiT Le siTe. a Sainte-Victoire a été le fer de lance de. l'escalade moderne dans le sud de la France. Des secteurs comme les Deux Aiguilles, les Dalles Grises ou l'Aiguille des Gatz'arts, des voies comme Le Grand Parcours, Le Médius, Messaline ou la célébrissime Boule sont l'héritage d'un passé forgé à coup de marteau, de sueur et de passion. Bon nombre de voies, un peu démodées me direz-vous, font référence bien au-delà des frontières du Pays d'Aix. Elles ont contribué à l'exploration des différents niveaux de difficulté que nous connaissons aujourd'hui. Mais la Montagne Sainte-Victoire ne se résume pas à ces voies historiques. C'est aussi un endroit qui révèle, ouverture après ouverture, des potentialités hors normes. De nouvelles lignes et de nouveaux secteurs apparaissent chaque saison et attendent impatiemment les plus nerveux d'entre nous. g -‘ar ailleurs, cette montagne constitue un patrimoine archéologique, géologique et paysager exceptionnel, marqué par l'empreinte du célèbre peintre Paul Cézanne. On y retrouve certes bon nombre de sportifs qui viennent s'essayer à toutes sortes de joyeusetés, mais aussi de simples contemplatifs qui parcourent le massif quotidiennement afin de se faire absorber par le relief et par la lumière qui se dégage de ce site unique. Unicité qui s'est retrouvée reconnue en août 2000 par la création du Grand Site Sainte-Victoire et labellisée par les Grands Sites de France.r, depuis fin juin 2008, un projet refait sur- face : la ligne de TGV reliant Paris à Marseille se prolongerait vers Nice en passant par Aix-en-Provence et viendrait compromettre cet environnement unique. Cette nouvelle infrastructure a pour objectif de mettre Nice à moins Texte et photos : Stéphane Silvestri de 4 heures de Paris. Deux scénarios sont en compétition. Le premier passerait par Marseille et Toulon via la côte et, le deuxième, partant d'Aix-en-Provence emprunterait le parcours le plus direct, contournant de ce fait la capitale régionale, en longeant l'autoroute A8. À ce jour, le primat donné au temps et à l'argent semble l'emporter, puisque le scénario évitant la ville de Marseille permettrait un gain de temps de 23 minutes et que cette variante passant au pied de la Montagne Sainte-Victoire éviterait d'engager des travaux gigantesques dans la capitale phocéenne. ingt-trois minutes. Gagner du temps, ce satané temps. Or, ce dernier n'est rien d'autre qu'une construction sociale et culturelle, il n'est pas seulement une donnée physique quantifiable, objectivable. Ces vingt-trois minutes s'inscrivent dans un registre symbolique puisqu'elles reçoivent des déterminations différentes, selon le type d'activités valorisées dans notre société, selon la représentation que cette même société se donne d'elle-même ou des fins qu'elle s'assigne. Interrogation qui renvoie indubitablement à cette construction du temps social, puisqu'on peut mettre en évidence l'existence d'une stratification du temps comme le temps de travail, le temps passé en falaise, le temps de transport, le temps à effectuer ces foutues tâches ménagères, etc. Chaque instant est compté, quantifié, découpé, analysé, taylorisé. Le temps de transport peut alors apparaître comme du temps perdu, un moment où l'on attend avant de pouvoir exercer une autre activité : travail, détente, loisir,,. Tl convient alors, dans cette logique, de minimiser ce temps et de le rentabiliser. Oui, mais à quel prix ? Ce prix-là est simple à cal- culer. Une dénaturation irréversible d'un patrimoine unique, des nuisances sonores montant jusqu'à 125 dB, des expropriations et plus de 600 viticulteurs menacés directement ou indirectement dans leur activité professionnelle. Au-delà de notre pratique verticale et du fait de se sentir concernés par une détérioration certaine d'un terrain de jeu, que penser de ces familles forcées d'abandonner leurs biens ou de ces vignerons contraints de mettre la clef sous la porte ? Serait-ce la fin annoncée du bon verre de rosé local que nous prenons après une journée bien remplie à serrer des arquées* dans ce cadre si paisible ? Face à ce projet, des actions ont été menées cet automne. Sous l'impulsion des Vignerons de la Sainte-Victoire, soutenus par des associations, des familles, mais aussi des grimpeurs, plusieurs protestations ont eu lieu remise d'une pétition contenant 10000 signatures au préfet des Bouches-du-Rhône, manifestation en plusieurs points stratégiques, blocages de péages, etc. aut-il légitimer ce type de décision dans le seul souci d'aller toujours plus loin, toujours plus vite, pour filer à 350 km/h sur des réseaux tendant vers l'infini ? Non vraiment, tout va trop vite. Trop vite dans la non concertation avec les acteurs locaux, trop vite dans les prises de décision ne prenant pas en compte les impacts environnementaux d'un tel projet, trop vite dans la seule réflexion d'une réelle nécessité d'une telle ligne. Décidément, « Voyez-vous, ça va trop vite... N'allez pas si vite... » pour reprendre les paroles d'une chanson. * Retrouvez la définition de ce mot dans la rubrique Jargon sur www.escalademag.com renforcez votre lien avec la nature sur www.climbing-attitude.org
Site d'escalade tous niveaux ? Les actions de Climbing Attitude en 2008 Climbing Attitude est une initiative en faveur de la préservation du libre accès aux sites d'escalade. Tout au long de l'année, divers clean-up deys et campagnes de sensibilisations sont organisés par les membres actifs. Climbing Attitude s'engage, à participer de manière active à ces différentes actions, notamment en fournissant des gants et des sacs poubelles pour les journées de nettoyage des falaises. Des dates sont déjà programmées pour mener ces actions auxquelles Climbing Attitude apportera tout son soutien. Plus d'infos sur www.climbing-attitude.org L'avenir de l'escalade nous concerne tous, adhérez à Climbing Attitude. EscaladeMag, partenaire de Climbing Attitude



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :