Escalade Mag n°2 nov/déc 2005
Escalade Mag n°2 nov/déc 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de nov/déc 2005

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : au pays du grés rose.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
MOnTmeL Montmel 14 1 FY Saint Bauzille de Texte et photos : Yves Mariaud MOnTmeL... Nous voilà bientôt en décembre et il devient diffi cile parfois même totalement kamikaze, tant ça caille copieusement, de s’adonner aux joies de la varappe dans certains spots qui ne voient pas apparaître le moindre petit rayon de soleil de toute la journée. Et ça ne fait que commencer... La falaise de Saint Bau’(comme on l’appelle ici) est un joli site de l’arrière pays Montpelliérain à l’orientation parfaite pour une virée en hiver. Ici, c’est le sud et il n’est pas exceptionnel de se retrouver les biceps et les cuissots à l’air en plein mois de février tant la falaise reçoit le soleil et offre un abri au vent du nord. Alors si vous êtes dans le coin pour quelques jours ou si vous envisagez la grande migration vers le sud, ça tombe bien, ESCALADE est parti en repérage et vous dévoile toutes les merveilles de ce spot de calcaire aux couleurs changeantes selon les secteurs : du gris, du blanc, du beige et de l’orange. Cette falaise a presque tout vu de l’évolution de l’escalade, de l’artif sur coins de bois, pitons, crochets à goutte d’eau, étriers et fi cellous, les premiers spits de 8 mm, la mode des collants colorés et autres bandanas dans les cheveux, les chaussons à tige haute et les premières dégaines faites maison. Aujourd’hui, c’est escalade en libre dans le plus pur style sur des tiges bien scellées.
Saint Bauzille de Montmel Un peu plus de deux cents voies sont réparties sur les quinze secteurs que compte la barre de Saint Bau’, parmi lesquels beaucoup sont d’un niveau plus qu’abordable. En revanche, pour ce qui est du style, c’est souvent du vertical, de l’escalade à doigt, du genre serrage de réglettes, et de la précision dans les placements. Alors, avant de vous envoler vers les relais, nettoyez bien les semelles de vos chaussons et attendez vous à avoir des surprises si jamais cette inclinaison n’était pas votre domaine de prédilection. Mais ça ne dure jamais très longtemps car les voies ne dépassent rarement pas les vingt mètres. L’engagement est réduit à néant : tous les points et les relais sont sûrs. Le rééquipement date de 2000 et nous tenons à souligner le travail titanesque de Pierre Rouzo et de ses acolytes qui ont œuvré bénévolement lors de l’équipement, du rééquipement, de la purge et de l’entretien de la falaise de saint Bau. Pierre a par ailleurs réalisé le nouveau topo : très bien conçu (sur le même modèle que Claret) avec des dessins admirablement précis. On le trouve dans tous les bons shops : Saint Bau’... escalade sur le Puech des Mourgues. Pour faciliter le repérage, les noms des voies sont peints au pied de la barre. Les voies et les secteurs majeurs : Partie de gauche. - Le secteur Geronimo et ses 15 voies de 6b à 7c+, est le plus à l’ouest de la barre rocheuse, c’est aussi la limite entre la partie autorisée (à l’est) et les falaises interdites (à gauche de : la der des ders). Les incontournables sont : talent d’agile 6b+, tsunami 7b et geronimo 6c+. - Le secteur CLPA compte une vingtaine de voies, généralement du 6 bien tassé où il vaut mieux être à son aise dans ce niveau de difficulté et dans ce style de voie pour atteindre le relais sans trop de tracas. - Le secteur cryptogame compte lui aussi 20 voies de niveau 5 et 6. Allez tester votre capacité à la lecture d’itinéraires dans magic fl y 6b+ ou encore, allez confirmer votre niveau à vue dans le dernier combat 6b+. - Il existe un secteur pour débutant, pour ceux qui veulent apprendre à grimper en tête sans pression dans des voies faciles, c’est le secteur lezardeux. On y trouve des voies entre le 3sup et le 5c avec une majorité de voies en 4. Il est très bien équipé, il n’y aura donc pas trop d’air entre les clous. Mais il est souvent fréquenté par les groupes et reste assez patinécette falaise a presque tout vu de l’évolution de l’escalade... Ludovic Bourdon dans Tsunami. (7B) 15 = _



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :