Escalade Mag n°18 mai/jun 2008
Escalade Mag n°18 mai/jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de mai/jun 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 23,3 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Josune Bereziartu et Rikardo Otegui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
SUI yEZ LE « vint Deux voies sont à faire en premier. Quel que soit votre niveau, c'est un régal pour l'échauffement et/ou la mise en ambiance verdonesque - Deuxième vie (LI 5b+, L2 3c) démarre depuis une vire très confortable pour monter en diagonale vers la gauche pour frôler en seconde longueur les gros dévers de Magnétic Boulevard (superbe 8a pour les amateurs). Super sympa. - Hozro (L1 5b, L2 5c), une classique des Cavaliers, est sûrement la voie la plus parcourue. Rocher béton et très sculpté, on en redemande... - Nous n'en sommes pas encore au dessert, mais mettons-nous Une cerise sur le gâteau (LI 6b, L2 6a+). Une voie plus difficile que les deux précédentes sans pour autant être horrible. Maintenant que vous êtes nettement plus à l'aise les fesses dans le vide, à vous d'impressionner les touristes du belvédère ! Certes, c'est déjà chose faite en ayant grimpé dans les voies d'échauffement, vu qu'un belvédère, c'est fait pour voir le paysage et que de ce point de vue, les voies en font parties, vous faisiez partis vous-même de ce majestueux et impressionnant panorama. À ce petit jeu-là, le top est pour vous d'aller grimper dans L'année des 13 lunes (6c-F) située juste en dessous de la barrière. En dehors du fait que cette voie d'une seule longueur est superbe, surtout au passage du petit toit, l'avantage en est que vous vous installerez, pour assurer votre second de cordée, aux pieds des touristes qui s'ébahissent devant vos prouesses inconscientes et sur-humaines, alors qu'ils n'étaient sortis de l'atmosphère climatisée de leur véhicule le temps d'une photo, poser devant le panorama qu'ils ne regardent qu'à travers l'écran minuscule de leur téléphone portable. Vous me trouvez peut-être méchant, mais croyez-moi, cette description n'est pas exagérée, bien au contraire I Essayez donc, rigolade et déroutement garantis ! Passons maintenant de ce phénomène unique à une voie qui l'est tout autant ; 9,81 m/s2 (L1 6a, L2 6c). L'itinéraire de la seconde longueur remonte le bord d'une écaille unique au Verdon décollée que de quelques petits mètres de la face générale. C'est superbe, mais attention toutefois de bien faire votre noeud, pour ne pas tester jusqu'en bas l'équation qui nomme la voie. En effet, pour ceux qui ne savent pas, 9,81 m/s2 est la gravité de la Terre au niveau de Paris. Cette voie nomme également tout ce secteur qui a été rapidement surnommé après son équipement, « les coulisses du Verdon », beaucoup plus approprié à la configuration de cette étonnante faille. Véritable envers du décor, les voies qui y sont tracées ne sont pas les plus majeures du site, mais l'ambiance y est particulière et la fraicheur omniprésente. Aunélia Bugada et Géraldine Parizet dons Deuxième vie (L2 - 3e)
f r'LI•lideltialiCE Y EST PeleCULiEftle ``L, La FUMBEUR, -,‘'11 éaNiPRESENTE r/Ott, 4u, , 'die s-t 1 I.. e Ap.% kee4. r-re I. _



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :