Escalade Mag n°15 jan/fév 2008
Escalade Mag n°15 jan/fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de jan/fév 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 15,9 Mo

  • Dans ce numéro : bloc en Corse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 rip Claudia Liersch, Scary (6a+), Galerie. Comme Mike Powell dans ses meilleures années, il nous promène d’un pas pressé le long de la falaise en nous expliquant unes à unes toutes les voies ! Il aurait certainement préféré que nous grimpions ses créations à la vitesse d’un sprinter. Parfaitement joyeux, il attend impatiemment nos commentaires. Quel que soit l’état de ses doigts, Mike était d’un enthousiasme communiquant. Les voies s’appellent Dülfer, Comici ou Jardine Traverse. Autant de références à des héros historiques de l’escalade. Une autre s’appelle Luis Trenker. C’est autant parce qu’il compte parmi les vétérans de l’alpinisme, que parce qu’Anna grandissait dans la maison voisine de la sienne. Trenker s’étonnerait certainement de découvrir qu’Anna grimpe si bien aujourd’hui. Elle a débuté il y a seulement depuis 6 ans, et a grimpé son premier 8a à 45 ans ! La journée se termine au crépuscule. Nous voyons les lumières de la vallée depuis une bonne heure déjà quand nous commençons à redescendre. Il en va de même pour les deux jours suivants, et tout cela en plein hiver ! Heidi et son grand-père. Mariée à Mike Schwitter, Anna est née 20 jours avant lui, le 18 mai 1962. Habitant à Ortisei (à l’ouest de Cortina d’Ampezzo), c’est naturellement dans les Dolomites qu’elle commence à grimper, notamment sur la célèbre face Sud de la Marmolada. En 1995, elle déménage en Suisse pour commencer à travailler comme moniteur Mariée à Mike Schwitter, Arma est née 20 jours avant lui, le 18 mai 1962. Habitant à Ortisei (à l'ouest de Cortina d'Ampezzo), c'est naturellement dans les Dolomites qu'elle commence à grimper, notamment sur la célèbre face Sud de la Marmolada. En 1995, elle déménage en Suisse pour commencer à travailler comme moniteur On expose sur la galerie Trois mois plus tard, nous sommes de retour au lac de Walen. Bien différente de la randonnée pour accéder à Mulleren Alp, nous n'avons cette fois-ci que 5 minutes à marcher pour accéder à la falaise. C'est le printemps. Le site d'escalade, moins récent, s'appelle la « Galerie ». Le nom est un programme : les voies commencent directement sur le toit d'une galerie, une route de lacets au-dessus du lac de Walen qui monte le long de la falaise. Trois mois plus tard, nous sommes de retour au lac de Walen. Bien différente de la randonnée pour accéder à Mulleren Alp, nous n’avons cette fois-ci que 5 minutes à marcher pour accéder à la falaise. C’est le printemps. Le site d’escalade, moins récent, s’appelle la « Galerie ». Le nom est un programme : les voies commencent directement sur le toit d’une galerie, une route de lacets au-dessus du lac de Walen qui monte le long de la falaise. Orienté plein sud et sur un rocher Orienté plein sud et sur un rocher superbe, le site propose au moins 80 voies. Et malgré les grimpeurs qui fréquentent le site depuis 15 ans, la roche est très peu patinée. superbe, le site propose au moins 80 voies. Et malgré les grimpeurs qui fréquentent le site depuis 15 ans, la roche est très peu patinée. Cependant, les voies sont quelquefois complexes et demandent un très bon Cependant, les voies sont quelquefois complexes et demandent un très bon niveau technique. Elles font appel à une bonne pose de pieds et de la force dans les doigts. niveau technique. Elles font appel à une bonne pose de pieds et de la force dans les doigts. En fait, la Galerie est un des sites En fait, la Galerie est un des sites d'escalade les plus cool des Alpes calcaires du Nord. d’escalade les plus cool des Alpes calcaires du Nord. Bien qu’on se trouve au-dessus d’une Bien qu'on se trouve au-dessus d'une route peu fréquentée, on n'entend pratiquement pas les voitures. Cette terrasse ne paraît pas être construite pour les voitures au-dessous mais pour les grimpeurs au-dessus ! Une sorte de plage d'hôtel pour une clientèle verticale VIP à peu près 300 mètres au-dessus du niveau de la mer. En fait, pour parfaire ce programme du bien-être, il ne manquerait plus que l'on nous offre un café. Mais le cappuccino, on vous le sert déjà plus bas, au bord du lac. Bon appétit. route peu fréquentée, on n’entend pratiquement pas les voitures. Cette terrasse ne paraît pas être construite pour les voitures au-dessous mais pour les grimpeurs au-dessus ! Une sorte de plage d’hôtel pour une clientèle verticale VIP à peu près 300 mètres au-dessus du niveau de la mer. En fait, pour parfaire ce programme du bien-être, il ne manquerait plus que l’on nous offre un café. Mais le cappuccino, on vous le sert déjà plus bas, au bord du lac. Bon appétit. Veronika Rackel, Anfängerglück (5c+), Galerie. de ski, son activité hivernale favorite. Après deux trips en Antartique et en Patagonie, Anna prend le goût des grands murs du Wendenstock et du Rätikon. À 45 ans, dotée d’un excellent niveau (7c à vue et 8a après travail), elle se concentre aujourd’hui sur l’escalade sportive. de ski, son activité hivernale favorite. Après deux trips en Antartique et en Patagonie, Anna prend le goût des grands murs du Wendenstock et du Râtikon. À 45 ans, dotée d'un excellent niveau (7c à vue et 8a après travail), elle se concentre aujourd'hui sur l'escalade sportive. oeuoie escalademae s



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :